Le sac à corde DMM Flight : Crash test et transformation…Verdict!

Tellement de sacs à corde sur le marché… De multiples possibilités de portages…  Combien résistent dans le temps à toutes les sorties… et surtout combien sont agréables à porter? Voici donc le sac DMM Flight, un sac innovant et répondant aux critères du grimpeur baroudeur et falaisiste!

DMM, escalade – alpinisme – industriel, depuis 1981 

Les produits et innovations DMM nous viennent tout droit du monde de « l’Escalade en Trad made in Wales »! Cela se ressent sur leur matériel!

Il est impossible de dissocier la fabrique DMM et le trad :  Une réputation mondiale dans la fabrication des Cams et des Nuts! Sérieux et rigoureux, ils ne négligent pas les évolutions et les innovations techniques. Leur crédo : « make the best possible equipment at the best price ».

Fondé dans le nord du Pays de Galles en 1981, à Bethesda, le premier nom de l’entreprise fut : Moorhouse Engineering (du nom du fondateur denis Moorhouse). Rapidement changé par DMM. Depuis 1986, l’entreprise est basée à Llanberis où DMM Factory emploie plus de 150 personnes. C’est le seul fabricant de matériel d’escalade au Royaume-Uni et un acteur économique majeur du nord du Pays de Galles.

Mais aujourd’hui nous allons vous parler du sac à corde DMM Flight. Un sac de 45L, pensé exclusivement pour la qualité et le confort du portage. Depuis maintenant 4 mois, nos deux sacs nous ont accompagnés sur plus de 30 sorties en falaise, sans compter les jours à traîner sur le sol du camion…et vous allez le voir, bien chargés! 🙂

ღ Nos critères d’évaluations

Confort, ergonomie, accessibilité et protection du matériel, facilité de rangement et capacité de contenance on été nos principaux critères, à cela nous avons aussi tenu à nous assurer de leurs engagements sociaux et environnementaux.

L’escalade (particulièrement en falaise) nécessite du matériel résistant, léger et durable. Nous voulons des produits qui ne rendent pas l’âme sur les premières sorties. En effet, s’ils ne tiennent pas le choc, ou deviennent inutilisables rapidement, on entre vite dans l’air de la sur-consommation et du tout jetable! Vous l’avez déjà compris, ceci n’est pas notre crédo. Autant investir dès le départ dans du matériel de qualité pour éviter une sur-production!

ღ Vidéo de présentation du sac DMM Flight par RockRun TV

attentionEn premier lieu, je tiens à préciser que Mélanie a gardé le sac d’origine et que j’ai modifié légèrement le mien : j’ai inséré dans le sac DMM (côté corde) une poche matelassée (en rouge sur les photos) pour protéger le matériel photo, cette poche zippée me permet de transporter tout le matériel d’escalade plus un boitier reflex monté d’un objectif et deux objectifs dans des rangements individuels.

sac-escalade-dmm-ivan-olivier-photographie-4

ღ L’avis de Gratteron & Chaussons

♧ Confort : un rembourrage au niveau du dos, de larges bretelles matelassées (munies d’une sangle thoracique réglable), comme pour la ceinture ventrale (toutes réglables) permettent de répartir le poids du portage mais aussi de maintenir le sac bien en place. Le filet situé entre le dos et le sac facilite la circulation d’air et évite de se retrouver tout en sueur sans avoir posé une main sur le caillou! D’un poids de 1560g, le Flight de DMM peut rebuter les adeptes de l’ultra light. Néanmoins très confortable, il n’a rien à envier aux sacs de rando, ce qui fait souvent défaut à beaucoup de sacs à corde…

Ici, le confort se fait au détriment du poids, parfois il faut faire des concessions… Choisir selon ses propres besoins et en toute connaissance de cause! Pour ma part, je préfère arriver aux pieds des voies avec un dos entier plutôt que complètement fracassé. Je tiens à préciser que 500g de plus que la moyenne du poids des sacs à corde ne se ressent que de peu, même sur des marches d’approche d’une heure.

Un petit bémol, il manque des sangles de rappel de charge (petites sangles au niveau des épaules qui permettent de remonter ou redresser le sac). Mais ce n’est qu’un détail!

♧ Ergonomie : A première vue, le sac ressemble étrangement à une valise. Figurez-vous qu’il est pensé comme cela! Les mensurations du sac (chargé!) permettent de le faire passer en cabine dans les avions! Dimensions : 55*30*30 cm. Compact mais fonctionnel, qu’espérer de plus?! Le portage peut se faire de 3 manières différentes. Sur le dos ou comme une valise: deux poignées sont situées sur le côté, une troisième est cousue sur le haut.

En mode « portage sur les épaules », ce sac se fait vite oublier!

♧ Accessibilité et protection du matériel : Comment dire?! Le sac DMM Flight est assez révolutionnaire aux niveau des ouvertures et des poches!

Ce sac est une valise… il s’ouvre donc comme une valise! Au pied des voies, vous allez pouvoir en un seul coup d’œil observer tout votre matériel!

Prenez 30s et remémorez-vous votre dernière sortie falaise. En arrivant, quelles sont les actions que vous réalisez en premier?  On boit un coup, on regarde la beauté de la falaise, des lignes puis on attrape le topo… Avec le sac DMM Flight, vous pouvez réaliser tout ça sans sortir tout le matériel:
– Une poche « spéciale bouteille » est située sur le côté du sac (pratique et rapide).
– Une poche « topo » sur le dessus du sac évite de déballer tout l’attirail pour retrouver, sans être abimée, la précieuse bible!

sac-dmm-flight-ivan-olivier-photographies-pm

Une fois posé au sol, une seule et large ouverture et voilà le sac ouvert en deux avec tout le matériel sous vos yeux! Sur la partie gauche, vous trouvez la corde dans son tapis (bien maintenue dans le sac grâce à des sangles intérieures). Sur la partie droite, le reste de l’équipement est maintenu dans le filet zippé ainsi que sur le porte-dégaines!  Le tout bien protégé dans une membrane matelassée qui fait le tour du sac. Vous n’avez plus qu’à vous équiper!

Au passage, rangez vos clefs, Volarome, porte-feuille, téléphone et coupe-ongles dans la petite poche zippée intérieure! Un seul bémol au niveau protection : il manque une « raincover »… même s’il est assez rare de finir sous la pluie… cela nous est déjà arrivé!

♧ Facilité de rangement : Rien de plus simple avec le DMM Flight! Ce sac est logique. La « poche filet » intérieure permet le rangement de tout le matériel d’assurage et de grimpe (chaussons/baudrier compris!), les dégaines et tous les mousquetons trouveront leur place sur le large porte-matériel. L’espace corde permet de ranger et maintenir sanglée une corde de 80m. Si jamais vous devez vous charger de plus de matériel, l’extérieur du sac est amovible, un porte casque (caché dans une poche sous le sac) se clippe sur le devant. Le même système de clip permet de sangler une corde sur le haut et de gagner de l’espace à l’intérieur! (voir au-dessus la vidéo de présentation)

Avec ce sac : fini le temps où tout chahute à chaque pas et où l’on passe 1/4 d’heure à chercher « le truc » tout au fond!

♧ Capacité de contenance : 45L sur le papier…BIEN PLUS en réalité!!! Une révélation!!! Ne vous emballez pas, je ne suis pas adepte du portage (j’ai assez porté pour les ravitaillements au refuge 😉 ! Simplement ce sac m’a permis de transporter le matériel d’escalade mais aussi le matériel photographique PLUS de quoi progresser sur corde (stat, poignet…)! Un bonheur de ne faire qu’un sac! Vraiment!

dav

♧ Matériaux et lieu de production: NP210D Grid (tissus polyamide tressé dans le dos du sac, respirable et durable), N420D HD (tissus polyamide, solide et résistant à l’usure grâce à son épaisseur de fil. Le tissage serré et l’enduction polyuréthane le rend particulièrement étanche). Le sac DMM Flight est fabriqué en Chine (voir engagements ci-dessous).

♧ Engagements salariés, sécurité, environnement : Que ce soit dans le Pays de Galles ou en Chine, DMM s’engage en matière de sécurité et de qualité de travail pour ses salariés. Des audits et des contrôles sont régulièrement fait dans leurs usines par des inspecteurs indépendants. Sur la sécurité du matériel des contrôles en cours de fabrication sont établis tout au long de la chaîne de montage. Tous les produits rentrent dans les normes UIAA et CE.

Pour l’environnement DMM ne néglige pas ses efforts, 100% des matériaux utilisés sont recyclés et/ou réinjectés dans la chaîne de fabrication

Pour voir la fiche produit (en anglais) : www.dmmclimbing.com

Bonne grimpe! 🙂

logo gratteron et chaussons

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses séances en Ariège PAR ICI. Ivan est grimpeur-skieur, photographe et cordiste, vous pouvez retrouver ses prestations photo PAR LA. A bientôt!


8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Manon dit :

    Waouh il a l’air trop bien… j’ai leur sac à pof pour le bloc! Et alors on le trouve où et à combien ?? =D

    Je connaissais le Grivel mais je ne l’ai pas testé,.

    J’aime beaucoup la ceinture de portage, et tous rangements que vous avez présenté! Merci!

    1. Ivan Olivier dit :

      Salut Manon!
      Tu peux le trouver dans beaucoup de boutiques en ligne 😉 Pour notre part, nous les avons achetés au Vieux Campeur à Toulouse.
      http://www.auvieuxcampeur.fr/terre/camping-et-randonnee/materiel-de-montagne-d-escalade-et-de-grimpe/corde-cordelette-sangle-et-accessoire/sac-a-corde/flight-45-escalade-sac.html

      Niveau prix, il n’est pas donné (68,90 euros au Vieux Camp’), mais il n’a rien à voir avec un sac à cordes basique! On ne regrette pas nos achats!

      Les 12h de Belcaire auront toujours bien lieu? Si oui, n’hésite pas à nous envoyer flyer et informations pour qu’on puisse partager! 😉

  2. Mathieu P dit :

    Enfin votre article sur le DMM Flight ! On n’a malheureusement pas attendu pour investir, Valérie et moi. On ne regrette pas du tout : pratique, il permet vraiment de garder ses affaires bien organisées lors des sorties en falaise.

    1. Ivan Olivier dit :

      Ca fait plaisir de voir que nos conseils sont suivis même aux pieds des falaises! Ce sac est vraiment bien conçu pour organiser tout le matériel! Au plaisir de se recroiser sur une belle falaise!

  3. David dit :

    voilà un an que je l’utilise, irréprochable inusable toujours aussi confortable…je regrette juste qu’il n’y ai pas un dixième porte bouteille, car entre les gosses et le clebs je suis un véritable porteur d’eau 🙂

    1. Mélanie dit :

      sinon, il faut harnacher le chien avec un autre sac dmm et le remplir de bouteilles d’eau 😉 :p moi, je lui reproche juste d’être un peu « grand » pour les petites comme moi, même en étant réglé eu minimum… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *