Test des Maxgrips – By Max Climbing

L’escalade, pour nous, est avant tout une activité « plaisir-passion » mais la recherche de donner le meilleur de nous-mêmes, à notre niveau, est aussi bien présente. La régularité et l’intensité de la pratique sont des clefs importantes de la progression. Malheureusement peu d’entre-nous avons la possibilité de grimper 1 jour sur 2, que ce soit en falaise ou en SAE. C’est alors, à ce moment, que certains grimpeurs sortent leur arme ultime pour passer les jours maussades, se renforcer musculairement de manière spécifique et continuer à arquer sur les « pans » et « poutres » de toutes sortes. (Nous vous présenterons notre propre mini-pan d’entrainement dans un prochain article) Aujourd’hui, nous vous dévoilons un objet un peu particulier que nous avons pu tester : Les Maxgrips de chez Max climbing.

Cet article n’a pas pour objectif d’augmenter vos performances en escalade: il y a des livres, magazines et autres blogs qui s’en chargent bien mieux que nous. Nous allons surtout vous montrer notre façon de nous en servir et vous donner des pistes d’exercices mais ce ne sont pas de véritables plans d’entrainement. Nous sommes les premiers à ne pas crougner sur un pan Gullich! Rien ne remplace un coach ou vos propres ressentis si votre souhait est de réaliser des performances et améliorer des points particuliers!

Voici donc notre test des Maxgrips, réalisé de début juin à fin août – une période qui fut chargée sur nos emplois du temps respectifs –

– Remerciements –
Merci à Maxime Lebrun, le fondateur de Max climbing, (également copyright du croquis à la une de cet article) de nous avoir contacté suite à une publication sur notre page Facebook et d’avoir répondu à toutes nos questions. Un grand merci également à Y&Y Vertical de nous avoir permis ce test grandeur nature!

Maxgrips-©-Ivan-Olivier-Photographie.jpg (13)

ღ Entre plaisir et préparation physique générale !

Les Maxgrips de Maxclimbing sont des agrès portatifs d’entraînement. Mais avant de pouvoir grimper comme les chats 😉 , faites un état des moyens réels que vous pouvez consacrer à votre entrainement, en tenant compte :

  • du temps libre et du rythme que vous allez vous imposer
  • de l’emplacement de votre lieu d’entrainement
  • de votre emploi du temps de travail et de votre récupération
  • de votre environnement social
  • de vos objectifs personnels
  • et pour finir… de votre motivation

Il peut s’agir d’un entrainement « d’appoint », juste pour la forme entre 2 séances ou d’un véritable objectif « machine »… Et bien sûr, je ne parle pas non plus des changements à faire dans le style de vie: outre l’entrainement, pensez que l’alimentation et l’hygiène de vie sont des facteurs importants à la progression!

Nous sommes des défenseurs d’une pratique autonome de l’escalade. L’escalade à vue, (en moulinette ou en tête) sans renseignement est la plus difficile parce que nous ne savons pas si nous sommes au niveau et nous devons anticiper à chaque instant. Chez Gratteron et Chaussons, nous ne travaillons que très rarement les voies. Nous respectons et comprenons que certains grimpeurs recherchent la performance ultime (le 9c actuellement! 😉 ) et que pour cet objectif, ils soient obligés de répéter les voies. Mais pour nous, le plaisir est ailleurs: celui de la découverte… et lorsque nous revenons dans une voie déjà faite quelques mois auparavant… bien souvent, nous avons oublié quasiment tous les mouvements! 😉

S’entraîner est avant tout un état d’esprit, de moral et de rigueur. Voici trois principes de base à respecter afin de ne pas vous épuiser :

  • Fixez-vous des objectifs accessibles, vous serez stimulés par votre progression.
  • Adaptez votre entrainement à votre motivation et à votre conception de l’escalade.
  • Sachez cependant que la majorité des grimpeurs atteignant le 7e degrés n’ont fait que grimper, grimper et encore grimper! Avant d’avoir les gros bras, un gainage de ouf, les doigts en acier et une souplesse de félin… n’oubliez pas la technique!

ღ Ce qu’en dit la marque

♧ POUR LA PETITE HISTOIRE

Max Climbing est une petite entreprise familiale basée en Belgique, spécialisée dans la conception et la production de matériel d’entrainement pour les grimpeurs de tous niveaux. Leur souhait est de faire progresser chaque grimpeur: « Viser haut et s’entraîner intelligemment ». La dénomination « Maxgrips » vient de l’assemblage de « Max » qui est le surnom de Maxime et de « Grips » pour rappeler les longues heures de recherche pour inventer des moules en silicone complètement fermés dans le but d’avoir du grip partout. Il n’y a aucune zone plate ou lisse sur l’ensemble de l’agrès.

Maxime Lebrun : L’inventeur créatif! De sa plus jeune enfance, avec les avions téléguidés, jusqu’à ses premières prises d’escalade, ses amis grimpeurs ont découvert ses talents et rapidement les premières commandes ont vu le jour. Aujourd’hui, ce sont près de 20 modèles d’agrès modulables ainsi que des goodies qui sont à découvrir.

Veerle Van Maele : Le bras droit de Maxime! Si l’entreprise tourne c’est grâce à elle! Sa personnalité structurée aide l’entreprise à tout offrir en temps opportun et de manière ordonnée! Elle est la plus grande source d’inspiration de Maxime!

21729384_1627573780594468_156671227_n
Premières prises expérimentales pour des amis en 2012 – Copyright Maxime Lebrun
♧ DESCRIPTION PAR Max climbing

« Produit phare de la marque, les Maxgrips furent les premiers agrès à être conçus. Actuellement, il s’agit de la seconde version, plus épurée et plus ergonomique que le premier test. Avec 6 positions de préhensions différentes, cette suspension est multifonctionnelle et offre un excellent choix pour les exercices de force du haut du corps. Que vous souhaitiez une suspension élevée ou basse, les réglages de la longueur de la corde vous permettent de changer rapidement la hauteur de travail pour les exercices. »

21745001_1627577137260799_2076692358_o
Première version – Copyright Maxime Lebrun

D’après Maxime, à la sortie des premières Maxgrips (et avant même le lancement de la marque), c’est une centaine de commandes qui apparaissent. Les retours techniques et pratiques des grimpeurs, ajoutés aux expérimentations de Maxime, ont permis un assemblage optimal entre le polyuréthane, la texture, la taille, le poids pour arriver à ce résultat aujourd’hui. Sans oublier l’investissement d’une meuleuse numérique pour créer tous les produits en 3D et obtenir ainsi une symétrie parfaite entre chaque agrès et un logo unique. Du dessin à l’emballage dans le carton, toute la chaîne de production se situe dans l’atelier de Maxime et Veerle!

21742359_1627580817260431_1738765976_o
Version actuelle des Maxgrips – Copyright Maxime Lebrun

ღ Notre avis chez Gratteron & Chaussons

La différence notable avec une poutre d’entrainement « classique », ou encore avec le pan Gullich, c’est la forme des préhensions et la manière de placer ses mains pour réaliser les exercices. Ce n’est pas un outil où nous passons régulièrement de la position arquée à tendue (risques de blessure). Les Maxgrips sont des agrès pour réaliser des contractions concentriques et excentriques. Autre argument, la fonctionnalité des Maxgrips: nous pouvons empoigner, tourner et reconfigurer l’agrès dans plusieurs positions pour changer l’exercice ou varier les intensités.

Cet agrès vous sera utile si vous souhaitez gagner en force de blocage et augmenter votre puissance (attention cependant à ne pas vous mettre dans des positions « blessantes », comme par exemple à compenser sur le bas du dos en le creusant, dans certains exercices…). C’est la clef pour arriver à tenir une prise après quelques longueurs. En travaillant la continuité, vous développez vos possibilités énergétiques à résister à la fatigue et à coupler votre bagage technique.

La fatigue musculaire va souvent se présenter en première ligne dans les avants-bras, elle entraîne une régression de votre comportement et vous vous épuisez plus rapidement. Si cette fatigue persiste et augmente, vous sentez que votre concentration baisse. La chute semble imminente, vous n’êtes plus motivé et … vous vous « vachez » sur le point le plus proche. Il faut s’accommoder de cette fatigue, tempérer ses effets. Les Maxgrips sont, entre autres, conçus pour ça.

Les Maxgrips ont été créés pour la simplicité d’utilisation et de pratique. C’est tout simplement deux cordes accrochées à un maintien solide et fixe. Lorsque vous pratiquez, vous utilisez votre propre poids pour travailler en suspension. Plus vous êtes déséquilibrée, plus vous devez être gainés et plus vous devez utiliser votre force pour vous maintenir dans les différentes positions ou pour effectuer les différents exercices. Ils vous permettent de travailler le gainage, la force dans les doigts et la conti. Voici les 6 préhensions de base possibles avec les Maxgrips (bac, tendue 4 doigts, semi-arquée plate, réglette arquée, pince et plat) et d’autres encore à inventer:

Maxgrips-©-Ivan-Olivier-Photographie.jpg (2)

  • La longueur de corde disponible vous permettra de varier l’effort ou l’utilisation (en traction ou en suspension)
  • Vous pouvez les emmener partout (en falaise, sur une branche, une poutre, les barres du camion…) et les agrès résistent aux intempéries! Bon, personnellement, nous les laissons à la maison ou dans le jardin!
  • Vous pouvez l’utiliser en échauffement (salle et falaise), en entrainement (à la maison) et en récupération (et aussi en soirée entre potes à se tirer la bourre à qui va réaliser le plus de séries)!

Maxgrips-©-Ivan-Olivier-Photographie.jpg (11)

ツ Notre façon d’utiliser les Maxgrips :

Premièrement, attachez les Maxgrips à la hauteur souhaitée, (une notice est fournie avec le matériel mais un simple cabestan suffit 🙂 ) puis échauffez-vous toutes les articulations. Réalisez des suspensions simples de 10s ; 3 répétitions obligatoires pour éviter les blessures! Tout au long de vos entraînements pensez aussi à boire régulièrement! Outre les tractions habituelles, qui peuvent vous faire gagner en force pure ou en continuité mais qui sont monotones, nous avons préféré réaliser des séries d’exercices plus ou moins longues en suivant les positions présentées dans les vidéo de Maxclimbing.

Retrouvez, dans le lien ci-après quelques vidéos d’entrainement de la marque avec les MaxGrips. Vous y retrouverez quelques exercices de base ou plus perfectionnés… On vous laisse juger: www.maxclimbing.com/videos/training

A chacun de se créer « sa série personnalisée » car nous sommes tous différents sur nos objectifs 🙂 . Ces différents exercices permettent de préparer les articulations à supporter des efforts intenses sur le caillou et sont moins traumatisants pour les doigts que certains outils classiques. Voici un exemple de la façon dont nous procédons (bien qu’il existe également des différences d’exercices entre Mélanie et moi-même). Nous travaillons uniquement avec le poids de notre corps. 

  • Réalisez 3 fois l’exercice avec la même préhension puis changez de figure. Prenez 15s de repos entre chaque changement de figure (profitez-en pour relever ou descendre les Maxgrips… 😉 ). Notre ordre pour ce circuit : dips, roll out, leg raise, back row, type writers et front lever. A la fin de chaque circuit, prenez 5 minutes de repos. Pour les figures back row et leg raise, il est intéressant de maintenir des positions de fermeture des bras à 45°, 90°, 120° et 180°. Dès que vous vous sentez à l’aise avec un exercice, vous pouvez changer de préhension. Attention à votre posture tout au long des exercices, le dos en particulier qui peut rapidement être courbé (intérieur ou extérieur!) alors qu’il est primordial de le maintenir droit!

Je tiens à rappeler que la respiration est un facteur très important pour régler les exercices de force. Attention aux dangers du travail en apnée au cours d’un travail de force pure.

Maxgrips-©-Ivan-Olivier-Photographie.jpg (7)
Figure: Dips
ツ PRÉSENTATION – PACKAGING

Le set comprend:

-2 Maxgrips hold
-2 cordes + réglages de la longueur de la corde
-sélection de 11 couleurs standard (couleurs personnalisées disponibles sur demande)

Maxgrips-©-Ivan-Olivier-Photographie.jpg (14)

PRIX

69 euros sur le site du fabricant

NOS CONSEILS/CONCLUSIONS :

Sans nous en rendre vraiment compte, nous avons intégré les Maxgrip dans notre Préparation Physique Générale. Ne travaillant pas tous les jours en consécutif, notre emploi du temps nous permet de pratiquer plusieurs fois par semaine en falaise et de faire un peu de bloc selon la météo et notre envie ou d’aller à la salle. Il nous arrive régulièrement d’aller grimper en journée puis le soir de « jouer » sur les Maxgrips, la poutre et/ou la slackline et de compléter avec de la course à pied, du renforcement musculaire généralisé, du yoga ou de la randonnée.

Beaucoup moins traumatisants et plus ludiques que le Pan Güllich, (même si l’objectif n’est pas tout à fait le même), facilement mis en place où l’on veut et modulables à l’envie, les Maxgrips nous ont conquis. L’ergonomie et la texture des agrès n’abîment pas les articulations ni la peau.

Sur 3 mois de test, il est impossible de dire si les bienfaits sont bien réels pour notre pratique en falaise, surtout que nous ne sommes pas des acharnés des entrainements! Par contre, aucune douleur ou blessure n’est survenue et il n’y a pas eu de régression. Le principal! 😉

Voici les principaux bénéfices que nous avons pu constater :

  • Mise en place de l’entrainement rapide et ludique
  • Sollicitation de tout le haut du corps
  • Augmentation de l’endurance musculaire
  • Convient à tous, quelque soit le niveau (adaptation des exercices et des préhensions)
  • Facilité d’installation

ღ Et en teaser pour vous:

Le prochain lancement d’un agrès unique: l’évolution des Maxgrips!

21742323_1627586277259885_571777224_o
Maxgrips Hybrid – Copyright Maxime Lebrun

– Rappels importants –
Gratteron et Chaussons est un média 100% indépendant et entièrement bénévole. Ce site a pour vocation de vous partager nos passions et expériences. Re-découvrons ensemble de jolies falaises en France (& ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour le bien-être des grimpeurs!
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles sont la synthèse de lectures de différents supports, de notre expérience et des réponses de la marque Max Climbing. Elles ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. Ce site ne possède pas de visée « d’entrainement »; il aide seulement au mieux-être. Il n’est pas dans l’intention du site Gratteron & Chaussons de remplacer un entraîneur sportif.

logo gratteron et chaussons

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lara ricardo dit :

    je les ai acheter au 24h du mur à Oloron ou je me suis fait plaisir 34 éme amateur .
    je commence à les utiliser!!
    j’envisage de faire un support pour les maitre dans le camion pour les sorties .

    1. Mélanie dit :

      ah! super! A la fois pour ton résultat aux 24h et pour ton utilisation des maxgrips! Au plaisir de te revoir prochainement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *