Falaise de la Combe de la Neuva – Beaufortain, Savoie

Eté indien en octobre 2023, nous décidons d’aller passer nos vacances en montagne, dans les belles montagnes du Beaufortain et de la Tarentaise ! Pour contrer la chaleur nous décidons de trouver une falaise où il est possible de grimper à l’ombre. Elle existe, en montagne qui plus est. La Combe de la Neuva est un magnifique site d’escalade situé à proximité du Cormet de Roselend. Ce petit joyau méconnu propose des itinéraires adaptés aussi bien aux débutants qu’aux experts, avec une exposition sud-est offrant des conditions optimales de grimpe toute la journée. Comble de l’histoire, c’est un Ariégeois qui a découvert cette falaise ! 

Retrouvez notre Index des Falaises classées par régions


SOMMAIRE: Présentation et situation | Rocher et Escalade – Exposition – Nombre et longueur des voies – Cotations | Quelques noms de voies réalisées | Accès, Approche, bivouac Pour changer de la grimpe Topos et infos supplémentaires


ღ Présentation et situation de la falaise de la Combe de la Neuva

Située dans le prestigieux massif du Beaufortain, la Combe de la Neuva est un joyau naturel encadré par des paysages époustouflants. Elle doit notamment sa renommée au majestueux Cormet de Roselend, col routier culminant à 1 968 mètres d’altitude, qui relie les vallées de Beaufort et de Maurienne. La falaise est dominée par le Mont-Blanc, l’Aiguille de la Lée Blanche, l’Aiguille du Grand Fond, la Pointe de Presset, l’Aiguille de la Nova et la Pointe de la Terrasse dont on reparlera par la suite 😉 .

GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (1)
Vue d’ensemble des différents secteurs de la Combe de la Neuva – octobre 2023

Historiquement parlant, la région était principalement occupée par les activités pastorales et agricoles. On retrouve aujourd’hui les traces de ces traditions avec les alpages et les fermes disséminées dans les villages. Le nom « Neuva » provient probablement du terme francoprovençal signifiant « nouvelle », indiquant l’installation récente d’habitations ou de cultures dans cette zone. Quant au Cormet de Roselend, il tire son appellation du mot latin « corruptum » (« brisé ») faisant référence à la forme irrégulière du col. Le développement touristique de la région date du XXe siècle avec la construction du barrage hydroélectrique de Roselend dans les années 1950-1960. Celui-ci a donné naissance au célèbre lac artificiel qui submerge en partie l’ancien village de Roselend, visible uniquement durant l’été lors des basses eaux.

GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (27)
Le lac de Roselend depuis le Rocher des Vents – octobre 2023

La falaise de la Combe de la Neuva est sur le territoire de Bourg-Saint-Maurice. Située dans la vallée de la Tarentaise, sa riche histoire remonte à l’Antiquité romaine. Durant l’Empire Romain, la ville était connue sous le nom d’« Arelatium » et faisait partie de la province des Alpes Graies. La ville prospéra grâce au commerce transalpin et devint un important carrefour routier entre la Gaule et l’Italie. Après la chute de l’Empire romain, la région fut envahie par plusieurs tribus germaniques, dont les Burgondes, qui donnèrent probablement leur nom à la ville. Au cours des siècles suivants, Bourg-Saint-Maurice changea souvent de mains entre royaumes francs, comtés de Savoie et Duché de Bourgogne. la ville se développa progressivement comme centre commercial et religieux. La Révolution Française eut un impact significatif sur Bourg-Saint-Maurice, qui fit alors partie du département de la Savoie nouvellement formé. Après la Seconde Guerre Mondiale, la ville commença à se tourner vers le tourisme, devenant rapidement une destination populaire pour les sports d’hiver et l’alpinisme. De nombreuses stations de ski furent construites dans les montagnes environnantes, telles que Les Arcs, La Plagne et Tignes. De nos jours, Bourg-Saint-Maurice reste une importante ville touristique, offrant des activités tout au long de l’année, ainsi qu’une base stratégique pour les militaires affectés au 7e BCA. 

Et cette dernière donnée n’est pas des moindres car la Combe de la Neuva est un ancien « champ de tir » (Zone bien désignée et bien marquée en rose sur les cartes IGN où les forces de l’ordre effectuent des exercices de tir à feu réel). Le champ de tir du 7ème BCA de Bourg-Saint-Maurice est étroitement lié à l’histoire du bataillon lui-même, puisqu’il servait à former et perfectionner les capacités de tir des membres de cette unité d’élite alpine. Le champ de tir du 7ème BCA a été mis en place après la fondation de la caserne Mauduit à Bourg-Saint-Maurice, qui date de 1888. Grâce à cet espace dédié, les soldats développent leur maîtrise tactique, principalement en période hivernale. Aujourd’hui, le champ de tir n’est plus utilisé mais le « 7 » perdure. Bataillon à la devise : « De Fer et d’Acier », il fait partie des 10 premiers bataillons de chasseurs à  pieds, troupes légères et rapides, créées en 1840. Lorsqu’en 1888 l’infanterie alpine est créée, le 7 est  choisi avec 12 autres bataillons pour se spécialiser au combat en montagne. Reconnu depuis sa création comme étant une unité d’élite de l’armée française, il a participé aux  grandes campagnes militaires et a payé un lourd tribut notamment lors du premier conflit mondial.

Au cours de l’année 1943, la résistance française s’organisa dans le Massif du Beaufortain, profitant de son relief accidenté et de ses zones reculées pour établir des bases discrètes et mener des opérations contre l’occupant allemand. Plusieurs maquisards trouvèrent refuge dans la Combe de la Neuva et ses environs, utilisant les alpages et les grottes naturelles comme cachettes et quartiers généraux.

Le 11 juin 1944, une colonne allemande venue de Haute-Savoie progressait vers le Beaufortain pour démanteler les groupes de résistants implantés dans la région. Des affrontements éclatèrent entre les soldats allemands et les maquisards français, qui infligèrent de lourdes pertes à l’ennemi malgré leur infériorité numérique et matérielle. Malheureusement, certains civils furent victimes collatérales de ces combats, dont trois habitants du hameau des Chapelles, à proximité immédiate de la Combe de la Neuva. Après plusieurs jours de lutte intense, les Allemands reprirent le contrôle de la situation et procédèrent à des représailles en incendiant des fermes et des habitations dans les villages voisins. Face à cette violence, de nombreux habitants du Beaufortain prirent le maquis et rejoignirent les rangs de la Résistance, intensifiant ainsi les actions de sabotage et les harcèlements contre l’armée d’occupation. Finalement, grâce aux sacrifices consentis par les résistants et la population locale, le Massif du Beaufortain fut libéré le 22 août 1944, marquant la fin des hostilités dans la région.  www.cheminsdememoire.gouv.fr

⇈ Sommaire ⇈

ღ Rocher et Escalade – falaise de la Combe de la Neuva

Vous allez rapidement vous rendre compte que la géologie de la falaise est particulière. Ce site se trouve niché dans un large creux formé par un plissement géologique complexe, composé de strates superposées presque verticalement, alternant entre couches de quartzites, dolomies, cargneules, gypses issus du Trias, schistes par moments argileux et quelques filons anthracifères provenant du Carbonifère. Ainsi que des roches calcaires et marneuses datant du Crétacé supérieur, regroupées sous le terme Flysch de la Tarentaise. Cette configuration exceptionnelle (tant pour les géologues que pour les grimpeurs) est le fruit de mouvements tectoniques ayant abouti à un repli synclinal conjugué à une grande faille postérieure, baptisée Faille des Chapieux. Ces phénomènes géologiques expliquent la beauté singulière et la variété des paysages offerts par ce cadre montagnard unique.

GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (12)
Au pied des voies avec vue sur la Pointe de Presset – Octobre 2023

Et ça n’a pas échappé à l’œil de Pascal Loszach, équipeur initial et ancien secouriste en montagne du PGHM de Bourg-Saint-Maurice. Merci pour le temps passé au téléphone et toutes les infos sur l’histoire de cette falaise ! Anecdote incroyable et preuve que le monde est petit : chez Gratteron et Chaussons nous sommes basés en Ariège, Pascal Loszach est originaire de Pamiers et c’est tout naturellement en Ariège qu’il a commencé à grimper avec Michel Roujas et à équiper des voies d’escalade. A l’âge de 15 ans il a ouvert avec Gérard Jalbert la 1ère voie à la Pointe de la Madelon puis a continué à Roquefixade. Son oncle sera à l’initiative de la création du Groupe Ariégeois de Grimpeurs.

Fin 1997, début 1998, il cherche une falaise avec une belle hauteur et des voies faciles pour former les membres du PGHM à la grande voie. Avec un ami maitre-chien d’avalanche, ils partent chercher cette fameuse falaise et tombent sur la Combe de la Neuva. Pas suffisamment haute pour proposer des voies de plusieurs longueurs (+-5), ils décident de ne pas l’équiper. Mais Pascal se rend compte quand même du potentiel pour offrir un site école et la falaise propose un joli support pour le terrain d’aventure. La décision de l’équiper prend le dessus et il fait la demande à la mairie de Bourg-Saint-Maurice pour avoir l’autorisation de l’équiper début 1998. La mairie accepte mais le renvoie auprès du 7ème BCA qui est propriétaire de la falaise (située sur à l’intérieur du champ de tir). L’autorisation est donnée en disant que ça peut devenir aussi une falaise école pour les militaires et bonne nouvelle, le champ de tir n’est plus utilisé.

Pascal commence l’équipement de la falaise tout seul sur ses propres fonds. Les copains guides ne trouvant pas d’intérêt majeur à la falaise ou étant occupés sur d’autres falaises, ils ne viennent pas tout de suite. Les 20 premières voies seront équipées par le bas. Grâce à son travail, il a progressivement mis en valeur les richesses de la Combe de la Neuva.

Dans les années 2000, deux de ses copains arrivent en renfort. Olivier Oudart (Guide de haute-montagne au bureau des guides des Arcs-Peisey-Vallandry, à l’origine du 1er topo d’escalade de la tarentaise et auteur du site www.guide-montagne.com où vous trouverez toutes les infos de la Combe de la Neuva) et Stéphane Rutard (Guide de haute-montagne basé à Tignes). C’est le début de la pleine ouverture des voies d’escalade dans le 7 et de nouveaux secteurs. Ils se rendent compte du potentiel de la falaise et explorent à leur tour, en compagnie de Dominique Maillot qui sera le 1er à équiper les grandes voies. Comme me l’a dit Pascal, à cette époque ils ouvrent comme des fous ! Après un été bien chaud en 2017 et sous l’impulsion de Pascal, la rive gauche de la Combe de la Neuva commence à être équipée pour permettre de grimper à l’ombre.

Aujourd’hui Dominique Maillot continue d’équiper et de rééquiper, accompagné de Pascal Arpin, Romaric Pelissier et Philippe. Les équipeurs sont tous sur la même longueur d’onde pour dire que c’est une magnifique falaise (nous sommes d’accord), avec un superbe rocher (c’est tout à fait juste) et qui présente l’avantage d’être accessible au plus grand nombre (c’est leurs termes et leur ligne de conduite pour l’équipement). Ces efforts collectifs ont abouti à la création d’un site unique proposant une grande diversité de styles (dalle et dévers) et de difficultés, capable de satisfaire aussi bien les débutants que les experts (il reste des projets à ouvrir). Malgré son succès croissant, la Combe de la Neuva reste un endroit préservé et authentique, baigné dans une ambiance montagnarde et chaleureuse. 

L’un des principaux avantages de cette falaise (outre qu’il faille marcher quelques temps pour accéder au pied des voies) est qu’il est possible de grimper environ 4 mois dans l’année. Le froid et la neige ont raison des grimpeurs. Cet avantage permet à la falaise de ne pas s’abimer et de garder un caillou très adhérent. Pascal Loszach

 Dès notre arrivée, nous avons été conquis par l’ambiance du lieu. Vous êtes en plein cœur des montagnes. Certes vous voyez passer toutes les voitures et les vélos qui montent ou descendent du Cormet de Roselend ainsi que les randonneurs le long de la piste en face mais sur la falaise, c’est le calme absolu.
Au pied des voies avec vue sur la D902 - Octobre 2024
Au pied des voies avec vue sur la D902 – Octobre 2024
La qualité des prises, vraiment adhérentes, vous invite à l’escalade plaisir ! Vous allez trouver des réglettes, gouttes d’eau et même parfois un semblant de conglomérat. Les voies oscillent entre 30 et 40 mètres de hauteur ce qui vous laisse le temps de faire un beau voyage vertical. 
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (4)
Secteur Sportif de la Combe de la Neuva – Octobre 2023

⇈ Sommaire ⇈

ツ PÉRIODE ET EXPOSITION:

De juin à octobre, exposée ouest, 2000m d’altitude. C’est la falaise idéale par temps très chaud (le soleil arrive vers 14h en été) mais on peut y grimper au printemps et à l’automne tant qu’il ne fait pas vraiment froid. D’après les équipeurs, il peut y avoir du monde à la falaise. Cependant, la foule se dissipe considérablement en semaine, hormis lors des canicules estivales du weekend. Si vous recherchez une ambiance plus reculée et apaisante, privilégiez le secteur du haut, largement méconnu.

⇈ Sommaire ⇈

ツNOMBRE ET LONGUEURS DES VOIES ET SECTEURS

Plus de 70 voies avec une hauteur moyenne de 35m réparties sur 5 secteurs. Une corde de 80m est obligatoire et prévoir 14 dégaines pour être large !

⇈ Sommaire ⇈

ツ COTATIONS:

Du 5a au projet non réalisé, vous allez trouver tous les styles de grimpe ce qui permet à chacun de se faire plaisir dans la dalle, le vertical voire même le dévers. 

⇈ Sommaire ⇈

ღ Quelques voies d’escalade réalisées à la Combe de la Neuva

Nous ne sommes pas restés longtemps sur cette falaise faute de temps (un comble durant des vacances 😉 ). Nous nous sommes donc concentrés uniquement sur le secteur Claudius Pierrus qui propose un beau panel de voies.

ツ SECTEUR CLAUDIUS PIERRUS

  • Fucking Wall, 5a/6c+
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (13)
Mélanie dans Fucking Wall – octobre 2023
  • La vire à 4 pattes, 5a/7b+
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (15)
Mélanie dans la Vire à 4 pattes – octobre 2023
  • Les délices de Nakia, 5b/6a+ avec la variante en sortie de Sarclettes et Binettes (pour le nom), 6b+
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (18)
Mélanie dans les délices de Nakia – Octobre 2023
  • La retraite à Lolo, 5c/6a?
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (19)
Mélanie dans la retraite à Lolo – Octobre 2023
  • A travers le jardin, 7a
Ivan dans A travers le jardin - Octobre 2023
Ivan dans A travers le jardin – Octobre 2023
  • P’tite Louise, 6b
GC - Beaufortain - Combe de la Neuva 2023 - Ivan Olivier Photographies© Savoie - France (21)
Mélanie dans P’tite Louise – octobre 2023

⇈ Sommaire ⇈

  ღ Accès et Approche de la falaise de la Combe de la Neuva

ツParking

Que l’on vienne de Beaufort ou de Bourg-Saint-Maurice, il faut prendre la D902 en direction du Cormet de Roselend. De là, il y a 2 possibilités pour le parking :

  • Soit sur le grand parking du Cormet de Roselend
  • Soit sous le Cormet de Roselend (direction BSM) au point côté 1873 en bord de route.

ツMarche d’approche

Depuis le parking du Cormet de Roselend, suivre la piste jusqu’à avoir la falaise pile en face. Suivre un sentier kairné qui descend dans la combe, puis remonte sous le secteur Flandinette. Environ 20min de marche. C’est ce chemin que nous avons suivi car nous étions garés au col.

ツEXTRAIT DE CARTE IGN – GEOPORTAIL

Lien permanent: www.geoportail.gouv.fr

ツPOUR LE BIVOUAC EN CAMION

Il y a de multiples possibilités sur les différents parkings le long de la D902. Notre choix s’est porté c’est un parking qui offre un panorama sympathique sur le Rocher des Vents et le Roc du Biolley en face et la Dent d’Arpire et l’Aiguille du Grand fond sur le côté. En octobre nous n’avons pas été embêtés par le bruit des voitures la nuit.

⇈ Sommaire ⇈

 Pour changer de la grimpe:

La Combe de la Neuva présente de multiples chemins de randonnée ! C’est un terrain de jeu incroyable pour les randonneurs, les grimpeurs, les traileurs, les Vttistes et les parapentistes. De notre côté, vous nous connaissez maintenant, on part toujours avec les chaussures de trail et le matériel de via-ferrata. Alors pour la journée de repos, 3 solutions :

  • Petit tour à Beaufort ou Bourg-Saint-Maurice pour les souvenirs
  • La via-ferrata du Rocher des Vents (incroyablement fréquentée et bien patinée…)

  • Soit une rando-trail qui amène à la Pointe de la Terrasse (et pas celle du bar 😉 ) : Pointe de la Terrasse (2877m) et Col de la Nova par le Cormet de Roselend, le passeur de Pralognan, les 5 lacs et la combe de la Neuva – 18,5km – 1550d+. Vue sur le Mont Blanc, les 5 lacs, la brèche de Parozan, le chamois qui va bien, les bouquetins du coin, et vous serez servis avec son pierrier premier cru finot et croulant.

⇈ Sommaire ⇈

ღ Pour le Topo :

ツ PAPIER:

Falaises et via Ferrata en Vanoise et Beaufortain par P.Deslandes, J.Merel ed L’Edelweiss 2012. Au 25/02/2024 introuvable en magasin.GC Topo beaufortain

ツ INTERNET:

Un site internet, qui regroupe différents topos dont celui de la Combe de Neuva écrit par l’un des équipeurs de la falaise, Olivier Oudard  : www.guide-montagne.com

⇈ Sommaire ⇈

Hébergements, Infos et Ravitaillement aux alentours 

♣ www.lebeaufortain.com qui regroupe toutes les informations à avoir lors de votre venue

♣ www.tarentaise-vanoise.fr car la belle falaise de la Combe de la Neuva est sur le territoire de la Tarentaise 😉

♣ www.compagnie-guides-vanoise.com si vous recherchez un guide, Pascal Arpin, Olivier Oudrad, Dominique Maillot en font encore partis !

Nb: Nos articles ne sont pas exhaustifs et sont seulement une source d’informations. Veuillez respecter toutes les consignes de l’escalade, la randonnée et de la course en montagne liées à votre équipement, à vos capacités estimées et réelles, à votre sécurité et à celle des autres, à la météo, aux estives et aux troupeaux en montagne, à la flore et faune sauvages, aux changements de trajectoire selon les conditions du moment… Si vous remarquez des évolutions sur l’un de nos articles, merci de nous en faire part, pour que nous puissions rectifier! 😉 Merci d’avance.

Retrouvez notre Index des Falaises classées par régions

Bonne Grimpe ! 🙂

logo gratteron et chaussons

Mélanie & Ivan, les auteurs de Gratteron et Chaussons

Nos prestations professionnelles en Ariège Pyrénées depuis 2015: * Avec Mélanie Dupuis, L'Atelier de PhytoMassologie: Massages Physio, Réflexologie Métissée, Herboristerie Familiale • Experte en Fit & toning, Mental wellness et Slow aging - * Avec Ivan Olivier, Photographe Cordiste et Educateur à l'environnement: Reportages photographiques (tourisme, outdoor, storytelling, artisanat) * En duo: Sorties et Animations Nature en Ariège.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *