Falaise de Montserrat – Carasur – Espagne

« Tout est remarquable, vous trouverez une masse géologiquement impressionnante, une escalade très particulière, un paysage magnifique et une nature d’une richesse incroyable, aux couleurs surprenantes ». Chaque grimpeur revenant d’un rocktrip à Montserrat pourrait dire ces mots…  Montserrat, c’est aussi un monastère, qui, grâce à son implantation au milieu des aiguilles, est devenu célèbre. Cerise sur le gâteau, l’ensemble de ce massif est équipé pour des couennes, des grandes voies et des randonnées. Nous avons exploré la face sud et, entre les chênes et les oliviers, se cachent plus de 5000 voies pour tous les niveaux. Bienvenue à Montserrat – Carasur ! 

GC - Falaise de montserrat Carasur 2
Massif de Montserrat – Face Sud Carasur

Depuis les premières voies ouvertes, Montserrat est la falaise n’ayant jamais connu de baisse de fréquentation de grimpeurs. Pourtant son style d’escalade est aujourd’hui loin de la grimpe physique et explosive qui fait la Une des magazines. Ici, la technique est mise en avant, tout comme le côté psychologique « il faut avancer entre les points sur certaines voies! ».

Les faces rocheuses à perte de vue, avec un conglomérat magnifique, ont attiré immanquablement les équipeurs durant les années 70, qui ont eux-mêmes su continuer l’histoire de Montserrat.

Marche d’approche pour se rendre aux différents secteurs de Collbató

Ce massif fut longtemps considéré comme un lieu de l’escalade exposé, peu protégé. Une aura historique, qui aujourd’hui n’a plus lieu d’être sur de nombreux secteurs. Certes, les voies avec un équipement « traditionnel » sont toujours en place mais en 20 ans, un gros travail d’équipement a permis d’ouvrir de nouvelles lignes moins aérées ou de ré-équiper celles qui pouvaient êtres dangereuses sans faire de sur-équipement!

ღ Présentation, situation et promenade

A deux pas de Barcelone, voici la singularité du pays Catalan : de grandes aiguilles de conglomérats avec des formes douces, arrondies. Ici, l’érosion crée un travail remarquable engendrant beaucoup d’histoires, de rumeurs et de croyances. Les roches de Montserrat sont très dures et très résistantes. Elles sont formées d’un dépôt de gravier soudé par un ciment calcaire. Au fil du temps, le vent et la pluie ont modelé les aiguilles ou les monolithes jusqu’à créer des formes diverses et variées. L’imagination populaire a associé ces contours à des figures humaines ou animales, allant jusqu’à leur donner des noms et à inventer des légendes afin d’expliquer leur origine fantastique.

Quand on aperçoit pour la première fois ce massif, on comprend tout de suite pourquoi ce lieu peut avoir une telle aura et dégager autant de spiritualité : 7 km de longueur, 2.5 km de large, 1500 aiguilles avec plus de 5000 voies équipées. Le massif de Montserrat est imposant et se regroupe sur 4 communes : Collbató, El Bruc, Marganell et Monistrol de Montserrat.

GC - Falaise de montserrat Carasur
Massif de Montserrat – Face Nord

+ Voir d’autres photos sur notre page facebook ! +

ღ Rocher et Escalade

La face sud est idéale pour les voies d’une seule longueur. On y trouve une grande disparité de niveaux. Nous avons visité 3 grands secteurs : Can Jorba, Vermell de Xincarró et Collbató.

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (24)
Vue d’ensemble du secteur gauche de Vermell de Xincarró

Le caillou de Montserrat offre une texture unique. Cette morphologie particulière de la roche implique une lecture très particulière de l’escalade: « mentalement, la patience est l’arme ultime pour grimper à Montserrat ». Les voies nécessitent une concentration continue pour décoder correctement les séquences des mains et des pieds en fonction des trous et des galets qui se découvrent. Il n’est pas rare de transformer un 5 sup en un 6b… Notamment lorsque nous avons l’habitude du calcaire ou du granit…

Dans la face sud, la majorité des voies ne dépasse pas les 35m et le caillou est de très bonne qualité (attention tout de même aux pierres qui proviennent des sommets ou de certains galets qui se détachent, ils réservent parfois de mauvaises surprises!).

Ne pensez pas que vous allez toujours trouver les mêmes mouvements, les mêmes placements ou les mêmes galets. Vous allez devoir placer vos pieds et vous économiser pour arriver au relais. Rien n’est gagné d’avance! Dans ce conglomérat, la subtilité des coincements des doigts dans les différents trous, la confiance dans les galets (parfois patinés) et la lecture en continu primeront pour atteindre des sommets.

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (37)

Secteur de Can Jorba

Le premier jour, nous nous sommes arrêtés à Can Jorba. Lieu bien fréquenté des grimpeurs locaux proposant environ 15 sous-secteurs distincts et environ 200 voies entre le 5 sup et le 7b. La hauteur des voies varie de 10 à 40 m.  La piste qui mène jusqu’à la ferme « Can Jorba » est en parfait état avec un parking très confortable, sous les pins. Depuis parking, il faut compter entre 10 et 25 minutes pour accéder aux différents secteurs.

Nous nous sommes concentrés sur la zone « La Palomera ». Un rocher un peu particulier, moins représentatif du « vrai conglomérat de Montserrat » avec plus de petits trous, du calcaire compact et moins de galets apparents. L’escalade se fait technique sur des voies plutôt courtes. Récemment, il y a eu un gros travail de rééquipement car certaines longueurs n’étaient pas finies et de nouveaux petits secteurs ont vu le jour! Regardez bien partout autour de vous durant la marche d’approche: chaque bout de caillou est équipé (mais non encore recensés dans le dernier topo)! 

Ici le soleil cogne fort donc pensez à prévoir suffisamment d’eau car les secteurs sont tous exposés plein soleil!

Toutes les longueurs sont équipées en plaquettes de 10 sauf sur les secteurs « Muro de las lamentaciones, Columpi et Vesper » où vous trouverez des scellements dans certaines voies de deux longueurs.

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (3)
Secteur de « Placa de la Pluja » Can Jorba
Vermell de Xincarró

Environ 270 longueurs ont été équipées sur les deux faces. Cette grande barre est peut-être la plus belle de la face sud avec des voies allant jusqu’à 60m, différentes orientations qui permettant de grimper en toutes saisons et un paysage à couper le souffle durant la  marche d’approche (environ 20-25 minutes). Tout est beau, on y trouve des galets de toutes les tailles, des fissures ultra techniques, avec des dièdres et des surplombs où les combats pour ne pas tomber sont récurrents! Malheureusement, tous ces points positifs ont comme revers une grosse fréquentation et les voies dans le 5 et le 6 commencent à être pas mal patinées (notamment « Guti gutae gutum » et « Tripi jocs » qui sont infâmes). Le parking, inscrit sur le topo, doit être bien respecté car nous sommes toujours sur des propriétés privées, au cœur des Oliviers! Mention spéciale pour le Bivouac hyper agréable! 😉

Nous nous sommes concentrés sur le secteur droit de « Vermell – Derecha ». Nous l’avons choisi car cette face offre le plus de diversité en termes de cotations. Elle est orientée vers le sud et elle reçoit les rayons du soleil pratiquement toute la journée sur la paroi (sauf tot le matin et le soir). Néanmoins, les assureurs sont plutôt bien lotis sous les arbres.. Les voies de ce secteur sont grandes (attention au nœud en bout de corde) et bien techniques avec parfois de belles envolées entre les points.

attentionOn trouve toutes sortes d’équipements: des scellements aux spits en passant par des cordelettes et des pitons, pensez donc être bien vigilants .

 

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (12)
Secteur de droite de Vermell de Xincarró
Collbató

Ce fut notre dernier secteur visité. Certes, ce n’est pas le plus représentatif en terme de paysage (il « manque » quelques monolithes et l’autoroute et le lotissement sont relativement proches) mais il est intéressant pour les voies qu’il recèle dans un niveau relativement facile (et bien équipé) tout en étant facile d’accès. C’est peut-être le meilleur secteur pour s’habituer au rocher. Ici, nous retrouvons plein de petites faces et de nombreuses aiguilles avec un caillou de bonne qualité et une marche d’approche rapide.

Au cours de la marche d’approche, sur un sentier très agréable, n’hésitez pas à regarder les anciennes terrasses, vestiges bien conservés des anciens.

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (32)

La cotation moyenne doit être le 6a, avec beaucoup de 5 et quelques 7: vous vous en doutez, ce site est dont pris d’assaut durant les vacances et les we. Préférez le lundi! 😉  Cependant nous n’avons pas trouvé les voies patinées. L’équipement majoritaire est réalisé sur des plaquettes de 10 et quelques pitons sont toujours en place.

Nous avons grimpé sur le secteur « d’Els Graus ». Attention parfois à l’équipement aéré au « Roca del Sioux » particulièrement. Le caillou est d’une bonne qualité mais comme partout à Montserrat, veillez à faire attention au sommet des aiguilles d’où certains galets se détachent parfois… Prévoyez le casque, notamment pour l’assureur…

Espagne-Montserrat © Ivan Olivier Photographie (34)
Secteur « El jardinet »

attentionLa montagne de Montserrat est située dans le parc naturel du même nom. L’escalade est soumise à des restrictions temporaires limitant ou interdisant l’activité selon les secteurs et les saisons, en raison des époques de reproduction de certains rapaces. Ces restrictions peuvent varier selon l’âge et le suivi des oiseaux. Pour être certains de ne pas enfreindre ses restrictions, vous pouvez consulter par avance le site Web: www.gencatMontserratMuntanya.cat/ Ces recommandations sont également inscrites dans le topo papier.

ツ EXPOSITION:

Il est possible de grimper toute l’année à Montserrat sachant qu’il y a toutes les orientations en fonction des différentes aiguilles et faces. Cependant, nous avons eu chaud suivant les secteurs (avec peu d’ombre), préférez le printemps, l’automne voire même l’hiver pour aller y grimper.

ツNOMBRE DE PASSAGES: 

Plus de 5000 voies – couennes, grandes voies et terrain d’aventure – (en mai 2017) sur l’ensemble du massif face Sud – Carasur.

ツ COTATIONS:

La face sud propose toutes sortes de cotations, du 4 sup au 8b. Montserrat reste du conglomérat donc à vous de vous faire une idée. Ici, il faut un certain temps d’adaptation. Petit conseil: au départ, n’hésitez pas à grimper sous votre niveau pour vous habituer à cette grimpe particulière.

ღ Quelques noms de voies réalisées

Secteur Vermell de Xincarró

  • Anda-le, 4+
  • Aina, 5+
  • Sebastia, 6c
  • Arlequi, 5+
  • Sessio Digital, 7b+
  • Vox populi L1, 7b
  • Canonaços, 7a
  • Johny Juerga, 6a

Secteur Can Jorba

  • Tomahawk, 6c
  • Fiord, 5+
  • South dekoting, 6a+
  • El clan de la pua, 6a+

Secteur Collbató

  • Mc kantus Muertus, 7b+
  • Supersic, 6a+
  • Peu de gat, 6a+
  • Cua de rata, 5
  • Bronko, 5+
  • Yuma, 6a

 

 

 

  ღ Accès et Approche

Pour aller directement en face Sud du massif de Montserrat à « El Bruc Résidencial » (lotissement d’ El Bruc):

De Puigcerdà, suivre la N20 puis l’autoroute E-9, C-16 en direction de Barcelone. Prendre la sortie 41, direction Monistrol de montserrat, C-55. Contourner Montserrat sans prendre la route qui monte au monastère, suivre la C-55 et B-112 pour arriver à El-Bruc Résidencial.

Pour les différents secteurs d’escalade (Google map est ton ami… le GPS ne sera pas de trop…) :

  • Can Jorba : dans El Bruc résidencial, prendre av. de Can Jorba. Au fond, tourner à droite puis prendre la 1ère piste à gauche en direction de Can Jorba dans les bois (si, si vous avez le droit! 😉 ), le parking et les secteurs d’escalade sont au bout!
  • Vermell de Xincarró : dans El Bruc, prendre à droite la rue qui longe l’école, prendre ensuite la seconde rue à gauche, continuer toujours tout droit, cette rue se transforme en piste qui longe les oliviers. Un renfoncement dans un champs, au niveau d’une patte d’oie, pour 4-5 véhicules avec un panneau indicatif, vous indique le parking. Ne pas se mettre sous les oliviers. Pour accéder à la falaise, il faut prendre la patte d’oie à droite qui monte puis suivre les marques blanches, toujours tout droit!
  • Collbató : Dans le village de Collbató, prendre la rue « Pierola », continuer toujours tout droit, prendre la seconde rue à gauche pour atteindre la rue « graus ». Le parking est en haut du lotissement, dans la rue, le long des maisons. Les secteurs d’escalade sont situés juste au-dessus.
ツfOND DE CARTE gOOGLE

CARTE MONTSERRAT

ღ Pour le Topo :

ツ PAPIER:

Montserrat Carasur, Vias cortas, Louis Alfonso édition La noche del loro 2012

ツ internet:

www.skalada.wordpress.com et www.kpujo.com pour les dernières actualités (en espagnol) des équipements sur le massif de Montserrat.

Hébergements et ravitaillement – Aux alentours <

  •  Dans « El Bruc », possibilité de trouver des hébergements, une supérette et même des restaurants. Il n’y a pas de camping et les tentes ne sont pas autorisées sur les parkings. Par contre, dormir dans le camion ne pose aucun soucis tant que l’on respecte la propreté des lieux et les riverains. Attention à la période estivale où la population augmente considérablement!
  • Le site du monastère de Montserrat www.montserratvisita.com

 

Nb: Si vous remarquez des évolutions par rapport à nos articles sur l’un des sites d’escalade, merci de nous en faire part, pour que nous puissions rectifier! 😉 Merci d’avance.

Bonne Grimpe ! 🙂

logo gratteron et chaussons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *