Escalade & falaises de la Sainte-Victoire – Aix en Provence –

La Sainte-Victoire, c’est cette montagne posée en plein cœur de la Provence, un peu toute seule, qui culmine tout de même à 1 011 m d’altitude. Elle domine un point de vue imprenable sur toute la région des Bouches-du-Rhône. Insaisissable et mystérieuse, la montagne Sainte-Victoire, rendue mondialement célèbre par Paul Cézanne, a connu une histoire tourmentée. Dévastée par un gigantesque incendie en 1989, elle a très vite pansé ses plaies. Aujourd’hui, après 30 ans de gestion active via le Grand Site Sainte Victoire, tout reprend vie ! Il se trouve, en ce qui nous concerne, qu’elle a aussi beaucoup inspiré les générations successives de grimpeurs.


SOMMAIRE: Présentation, situation et promenade | Rocher et Escalade :  ExpositionNombre et longueur des voiesCotations | Quelques noms de voies réalisées | Accès, Approche, bivouac  | Topos et infos supplémentaires


Vue d'ensemble du Massif de la Sainte-Victoire
Vue d’ensemble du Massif de la Sainte-Victoire

ღ Présentation, situation et promenade

« La magie du site, le prestige des souvenirs historiques, le mystère des légendes qui s’y rattachent, tout a contribué à faire de cette cime aride un foyer vivant, un belvédère idéal et comme le cœur de la Provence » Bruno Durand (1890-1975).

L’historien et poète aixois comparait la célèbre montagne Sainte-Victoire à « quelque monstre accroupi de l’est à l’ouest, quelque gigantesque dinosaure ». Mais le massif, qui trône à l’est d’Aix-en-Provence et culmine à plus de 1000 mètres d’altitude, offre une telle variété de visages selon la saison, l’horaire ou la météo qu’il est périlleux de le résumer en une formule. Certains aiment sa blancheur matinale, d’autres préfèrent le moment où il se pare de teintes orangées, l’été, avant le coucher du soleil. Sainte-Victoire change aussi radicalement d’aspect selon l’endroit choisi pour l’observer.

Maintes fois photographiée, peinte, étudiée ou racontée, la montagne, insaisissable et facétieuse, ne cesse de fasciner. Les jours de beau temps, son sommet offre un panorama qui domine toute la Provence, allant du pic Saint-Loup au massif des Ecrins.

Il y a 110 millions d’années, une poussée de la plaque africaine bombe l’écorce terrestre, fait reculer la mer et émerger la Provence. De nombreux dinosaures élisent domicile dans ce milieu marécageux à la végétation abondante. Quelques poignées de millions d’années plus tard, les Pyrénées se forment sous la pression exercée par la plaque ibérique.  Le bloc constitué par la Corse et la Sardaigne actuelles vient cogner la Provence. Les calcaires du jurassique et du crétacé chevauchent les couches de sédiments plus récentes. Et Sainte-Victoire jaillit de terre. Il y a 7 millions d’années, la poussée alpine venant du nord soulève encore la montagne. Laquelle grandit toujours: le massif gagnerait environ 7 millimètres par an. 

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (45)
Sur les crêtes en direction du mirador – septembre 2019

Le développement du tourisme d’excursions, au XIXe siècle, offre à la montagne un début de notoriété. Des randonneurs épris de découverte et de nature viennent se mesurer à la géante. Sa cote d’amour grimpe en flèche à l’aube du XXe siècle grâce au coup de pinceau de Paul Cézanne. L’artiste aixois, considéré comme un précurseur du cubisme, est fasciné par Sainte-Victoire.  Dans les années 1930, la découverte de gisements d’œufs de dinosaures au pied de la montagne catapulte le site parmi les hauts lieux de la paléontologie, attirant les scientifiques du monde entier.

Le 28 août 1989, c’est le drame! La débroussailleuse d’une entreprise forestière émet des étincelles dans les bois, près de Saint-Marc-Jaumegarde. Sainte-Victoire s’embrase aussitôt. Les flammes, attisées par un violent mistral, se propagent jusqu’aux cimes. Des dizaines de maisons et de fermes sont ravagées. « Le peintre Cézanne a de quoi se retourner dans sa tombe », annonce solennellement le présentateur du journal télévisé de FR3.

Le feu a détruit 5500 hectares – soit 60% du massif. Pour les amoureux des lieux, la blessure demeure vivace. La mobilisation des habitants et des élus conduit à la création, en 2000, d’un syndicat mixte couvrant 35000 hectares et quatorze communes afin de prévenir les risques d’incendie, de préserver le patrimoine naturel et de gérer les flux touristiques. Sainte-Victoire est labellisée par l’Etat « Grand site de France » en 2004, en reconnaissance d’une gestion conforme aux principes du développement durable.

Sainte-Victoire regroupe 900 plantes à fleurs, 27 espèces de mammifères et 126 espèces d’oiseaux.

Une partie du massif de la Sainte-Victoire
Une partie du massif de la Sainte-Victoire avec les secteurs: Deux Aiguilles, Falaise Médiane, Gadz’arts, Signal, Baù et Four Solaire – Septembre 2019

Début septembre 2019, nous avons pu faire une belle randonnée, le premier jour, lorsque nous sommes arrivés sur les lieux et qui nous a permis de visiter une bonne partie du massif mais aussi d’observer quelques secteurs d’escalade! Nous avons donc choisi de suivre le tracé vert n°13 (sur les carte des Amis de la Sainte Victoire), qui commence au parking des 2 aiguilles. Ce sentier vous conduira à l’ancienne marbrière dans un premier temps (pas de difficulté).

Un peu après la Marbrière
JP – Un peu après la Marbrière – Septembre 2019

Pour ensuite cheminer dans la brèche du Clapier (quelques passages avec les mains)

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (10)
Mélanie – Dans la Brèche du Clapier – Septembre 2019

Et pour finir sur les crêtes (vue à 360° sur les la plaine alentour). Nous avons choisi de réaliser une boucle en redescendant par le prieuré de Sainte Victoire et le Pas de l’Escalette. Une boucle qui nous aura pris une bonne partie de l’après midi !

Arrivée sur les crêtes
Mélanie – Arrivée sur les crêtes – Septembre 2019

⇈ Sommaire ⇈

ღ Rocher et Escalade

La Sainte Victoire n’a pas échappé à la course aux sommets des années 40… L.Paul et M.Latil explorent la plupart des grandes faces. Par la suite toutes les faces avec des faiblesses ont été gravies grâce à Mr Gentil, Rasquin et Mollard.  Dans les années suivantes il y eu l’apparition de l’artif avec J.Flammand qui commence à dénicher de belles lignes comme le Signal.

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (18)
Un grimpeur dans Les Fagots 5c+

En 1967, une cordée formée de Bernard Amy, Michel Soulier et Bernard Ledoux s’aventure dans les dalles d’aspect assez lisse de l’aiguille Bertine, sur le socle de la montagne. Le « Grand Parcours » va se développer à partir de cette longueur, donnant une voie qui deviendra une grande classique du Sud, et une première sur la Sainte-Victoire.

Le succès n’est pas immédiat, mais l’engouement finira par prendre.

Peu à peu, les Aixois (Trio Martine, C.Guyomar, C. Hautcoeur, Bernard et Daniel Gorgeon) viennent apprendre à grimper dans ces dalles (les Deux Aiguilles), dans un style audacieux qui nécessite finesse des préhensions, pose des pieds, discernement, engagement dans l’inconnu… Au fil des années, l’escalade évolue, et les années 1970 lancent ce qui est encore le début de « l’escalade en libre ». Aux Deux Aiguilles, on expérimente des choses, notamment dans le registre de la bravoure, du mental et de l’engagement, avec des voies dont l’exposition et la précision requise dans la pose de pieds font la réputation dans les années 1980 (le mur du Médius).

Vue d'ensemble depuis le parking des Deux Aiguilles
Vue d’ensemble depuis le parking des Deux Aiguilles – Septembre 2019

Sur les falaises calcaires de la Sainte-Victoire cohabitent aussi bien le secteur majeur des Deux Aiguilles, un univers de dalles grises pour tous les niveaux (sous réserve d’avoir le mental entre deux points un peu éloignés) qui met à l’honneur réglettes, fissures et grimpe ultra-technique sur un calcaire magnifique, que des secteurs aux profils plus déversant comme Les Dessous de la Vierge, où l’on trouve une trentaine de voies du 6a au 8c en dalle, en dévers, en fissure et même en renfougne sur du rocher très varié.

Les fameuses dalles des Médius...
Les fameuses dalles des Médius…

Sur la Sainte-Victoire, l’escalade est encadrée par une Charte  (Charte Escalade) qui a été signée en 2007 par 13 associations de montagne et d’environnement. Elle est dans une phase d’actualisation notamment en ce qui concerne son extension à l’ensemble des sites présents sur le territoire du Grand Site. Cette charte partage le massif entre les voies de terrain d’aventure et les sites sportifs.

La charte escalade du Grand Site définit notamment les conditions d’ouverture de voies nouvelles en fonction des secteurs. Un comité de suivi représentatif de tous les partenaires locaux est chargé de leur encadrement et de leur mise en œuvre. Pour tout projet d’équipement, il est nécessaire de recueillir l’avis du comité de suivi (faire la demande auprès du Grand Site).

Jp dans "Le Super Médius" 7a+
Jp dans « Le Super Médius » 7a+, équipée par le bas! Septembre 2019

Lors de notre visite qui, nous nous sommes concentrés sur le secteur des Deux Aiguilles (Le grand mur – Médius et Tamanrasset). 

Nous avons voulus voir (et comprendre) l’histoire des ouvertures par le bas et le statut de « site de référence » qui colle à la peau des Deux Aiguilles. On ne fut pas déçus! Concrètement et pour ne rien vous cacher nous avons dû ranger notre ego et commencer tout doucement dans le 5sup! Les premiers points sont généralement à 6 m et le second loin derrière! Il faut du temps pour s’adapter à l’équipement parfois bien aéré! C’est clairement le seul hic des secteurs Médius et Tamanrasset car le caillou est superbe et les voies font généralement 35 m de hauteur! Effectivement, le rocher des Médius est extraordinaire et cette dalle ne peut laisser personne indifférent!

Comme le dit Jean-Pierre Bouvier: « aux Médius il faut avancer, avoir de l’intuition, faire preuve de détachement, savoirs s’engager pour faire corps avec ce rocher, si dur et si imprévisible! » Et pour avoir grimper « Le Médius » et « Le Super Médius » … Il a toujours raison !

⇈ Sommaire ⇈

ツ EXPOSITION:

Est et Ouest. Quand y aller ? Toute l’année, sauf les jours de grand vent (mistral plus puissant qu’à Aix par exemple). Attention en été, il peut y faire très chaud… Privilégiez les intersaisons.

attentionDu 1er juin au 30 septembre l’accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône est règlementé, en fonction du niveau de risque d’incendie. 2 solutions pour connaitre les restrictions d’accès : serveur vocal : +33 (0)8 11 20 13 13 ou www.ancien.paca.gouv.fr

Panneau des réglementations installés à chaque début de sentier
Panneau des réglementations installés à chaque début de sentier

⇈ Sommaire ⇈

ツNOMBRE ET LONGUEURS DE VOIES

Avec le style historique « souvent imité, jamais égalé » des Deux Aiguilles, les secteurs de la Sainte-Victoire offrent plus de 500 voies d’escalade dans un vaste éventail de cotations, de la couenne à la grande voie de 300 m.

⇈ Sommaire ⇈

ツ COTATIONS:

Les cotations sont en général assez sévères, et l’équipement est volontairement assez aéré. En grande voie, soyez modestes et prenez de la marge par rapport à votre niveau max habituel en couenne sous peine de cruelles désillusions….

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (32)
Au secteur Le Grand Mur – Tamanrasset et les belles cannelures! Septembre 2019

⇈ Sommaire ⇈

ღ Quelques noms de voies réalisées

Secteur Le grand mur – Médius

  • Le super Médius 7a+
  • Le Médius 7c
  • Gouroumaniak 6c+
  • La pagode L1+L2 5c+, 5b+
  • Mélange 6c
GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (23)
Lévitation – 6c+ et autres grimpeurs dans La pagode 6a+ et les Fagots 5c+ – septembre 2019

Secteur Le grand mur – Tamanrasset

  • Doyouspitingliche 6c+
  • Le spleen 6b+
  • Messaline 6a+
  • La tamanrasset 6b+
  • Voie du bout 7a
GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (25)
Départ de Doyouspitingliche 6c+

⇈ Sommaire ⇈

  ღ Accès et Approche

Depuis Aix-en-Provence, suivre la direction du Tholonet par la D17, puis Saint Antonin. Depuis les autoroutes en provenance de Marseille, la vallée du Rhône ou Sisteron, et pour éviter d’entrer dans Aix en Provence, continuer en direction de Nice/Toulon et sortir à Aix-Est pour rejoindre Saint-Antonin. De Nice-Toulon, prendre la sortie 8 puis la direction Puyloubier, puis Saint-Antonin.  Compter de 15 et 45 mn d’approche.

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (43)
Marche d’approche – septembre 2019 – Photo smartphone
ツPOUR ACCÉDER AU PARKING :

Parking sur la D17 entre Aix en Provence et Puyloubier. Selon le secteur d’escalade choisi, se garer sur l’un des 8 parkings de la face S.

ツMARCHE D’APPROCHE :

Compter de 15 et 45 mn d’approche suivant les secteurs choisis!

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (44)
Suivre les petits grimpeurs bleus 😉 – septembre 2019- photo smartphone
ツCARTE IGN – PEUT METTRE UN PEU DE TEMPS À APPARAÎTRE SELON VOTRE CONNEXION

Déplacez-vous dans la carte en gardant la souris cliquée, vous pouvez aussi (dé)zoomer en utilisant le curseur de la carte. Lien permanent: www.geoportail.gouv.fr

ツPOUR LE BIVOUAC EN CAMION

Nous n’étions pas en camion lors de ce rocktrip! Donc nous n’avons pas testé le bivouac. Sur chaque parking il y a des panneaux concernant la réglementation d’accès aux sites de la Sainte Victoire mais aussi sur les vols dans les véhicules… Donc attention! Il n’est jamais mentionné qu’il est interdit de dormir dans son véhicule mais sur plusieurs forums des personnes mentionnent que des agents leurs ont demandés de partir le soir… A vous de voir 😉

⇈ Sommaire ⇈

ღ Pour le Topo :

ツ PAPIER:

GC-Sainte Victoire- Ivan Olivier Photographies© Ariège (50)Escalade en pays d’Aix – Sainte Victoire D. Gorgeon, P. Légier, éditions Nota Bene, 2003.

ツNUMÉRIQUE:

Aucun à notre connaissance à ce jour mais concernant la randonnée, Les Amis de la Sainte-Victoire ont un site internet bien  fourni avec tous les tracés de randonnées et les topos associés!

Quelques idées de randonnées depuis le parking des Deux Aiguilles
Quelques idées de randonnées depuis le parking des Deux Aiguilles

⇈ Sommaire ⇈

Hébergements et ravitaillement – Aux alentours 

♣ www.grandsitesaintevictoire.com.

♣ Gîte de Daniel Gorgeon (auteur du topo) Le gîte est situé au milieu du village de Puyloubier Sainte Victoire sur le GR9. http://gite-dgorgeon.com.

♣ http://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/les-sentiers-balises-dans-la-sainte-victoire.html

Nb: Si vous remarquez des évolutions par rapport à nos articles sur l’un des sites d’escalade, merci de nous en faire part, pour que nous puissions rectifier! 😉 Merci d’avance.

Retrouvez notre Index des Couennes!

Bonne Grimpe ! 🙂

logo gratteron et chaussons

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses séances en Ariège PAR ICI. Ivan est grimpeur-skieur, photographe et cordiste, vous pouvez retrouver ses prestations photo PAR LA. A bientôt!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *