Petit Bonheur #15 – Rêver en conscience?

L’ennui en ce temps de confinement ne doit pas être vu comme un désert vide et immense, c’est aussi (à mon sens) une fenêtre, une opportunité qui nous ouvre des voies et qui incite à la rêverie ♥

Beaucoup de personnes pensent que la rêverie est une forme de pensée « infantile » et de paresse. Pourtant de nombreuses études scientifiques indiquent que « la moitié de notre vie nous la passons à rêver »… La rêverie, qu’on commence «sans effort et si facilement», correspond en quelque sorte au «mode par défaut» du cerveau. Au lieu d’être une activité vide et insignifiante, la rêverie est un mode de pensée naturel à mi-chemin entre le rêve et la réflexion consciente. Ce n’est qu’en étant pleinement conscients du présent que nous pouvons mettre en œuvre nos réalisations  et savourer chaque tasse de café avec intensité.

J’aime l’histoire du moine novice qui demande à un yogi très âgé: « Que faites-vous en tant qu’être éveillé? »
Après un bref silence, le vieux yogi répond: « Je marche, je mange et je dors. »
Le jeune moine est interloqué: « Moi aussi je marche, je mange et je dors », répond-il.
« Oui », répond l’autre. « Quand je marche, je marche, quand je mange, je mange, et quand je dors, je dors. »

Pour ma part, je définirai la pleine conscience comme: se dédier entièrement au présent, écouter et peut-être essayer de comprendre le sens de nos émotions, de nos ressentis et de nos pensées. Si j’arrive à faire cet exercice, dans ma vie quotidienne je pourrai être dans la pleine conscience. C’est facile à écrire et j’y travaille sans pour autant y arriver tout le temps. Rien de tel que de faire le jardin, de déguster un repas, d’échanger avec une personne ou de grimper en pleine conscience.

Prendre le temps, prendre des informations, les bases pour aller en montagne, comme dans la vie!
Prendre le temps, prendre des informations, les bases pour aller en montagne, comme dans la vie!

Parfois, il faut un choc, un événement extérieur, pour nous aider à trouver une façon de mener une vie plus consciente. Les événements d’aujourd’hui peuvent être un bon départ. D’où l’idée de ce petit bonheur! Les pensées surgissent, restent, puis passent. Elles ne sont pas permanentes. Comme la fumée du café, peu importe s’y elle recouvre la tasse ou combien de temps elle reste à voler dans l’air. Nos idées, comme la fumée, finissent par disparaître. Et quand les idées s’évaporent, nous pouvons avoir un aperçu de notre esprit avant que la prochaine ne surgisse. Nous pouvons le voir tel qu’il est. Votre esprit, mon esprit, tous nos esprits possèdent les mêmes qualités : une parfaite clarté, de la lucidité, une infinité, de la sérénité… Comme une carte, il faut apprendre à le lire entres les courbes de niveaux. 

« Mes amis, c’est une raison pour laquelle nous avons tous tant de difficulté à présumer ce que sera l’avenir et ce qui nous rendra heureux: c’est parce que nous imaginons que tout dans notre vie restera tel quel, à l’exception de cette chose sur laquelle nous sommes concentrés » David Michie – Le chat du Dalai-Lama

En ce moment, le monde extérieur est tumultueux. Que restera-t-il de l’Occident du début du troisième millénaire ? Peut-être pas grand-chose. Nos bâtiments s’effondrent facilement. Mais, je suis émerveillé de re-découvrir mes alentours proches: il y a de la sérénité quand on se concentre sur ce qui nous entoure vraiment (au sens propre comme au figuré) et quand on s’ouvre au moment présent. Nous pouvons également utiliser nos difficultés pour créer quelque chose que nous n’aurions même pas envisagé avant.

La pleine conscience pour savourer un bon café
La pleine conscience pour savourer un bon café?!

Je vais essayer de me contenter de vivre. C’est pas simple, cela dit. Cela nécessite une certaine force, une volonté qu’il faut puiser en se mettant dans le sens du groove. L’univers est en mouvement. Essayons de ne pas prêter attention à chacune de nos pensées. Reconnaissons simplement que la pensée est là, acceptons-là, puis laissons-la s’en aller. Nous pouvons en découvrir bien plus dans l’espace entre chaque pensée qu’en étant absorbé dans l’élaboration de concepts. Dans la tranquillité, nous découvrons qu’il y a d’autres manières de connaître des choses que par l’intellect.

« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie. » David Michie – Le chat du Dalai-Lama

A bientôt,

✽ Ivan ✽

logo gratteron et chaussons

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses séances en Ariège PAR ICI. Ivan est grimpeur-skieur, photographe et cordiste, vous pouvez retrouver ses prestations photo PAR LA. A bientôt!


6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Gazza Christine dit :

    Bravo, je ne me lasse pas de vos textes. Pourquoi pas envisager un bouquin ? Vous en êtes capables tous les deux. . On vous embrasse.

    1. Ivan Olivier dit :

      Merci Christine de ton commentaire mais même si Mélanie et moi sommes (peut-être) capable d’écrire un livre, cela prend trop de temps… Entre nos différents emplois et nos activités, les journées sont déjà courtes 🙂

  2. Virginie Duprat dit :

    Oh oui un livre quelle belle idée , que de belles lignes sur la pleine conscience ….
    Vous proposiez un partage , je souhaite une belle fête de Pâques a tous , que chacun trouve la lumiere.

    1. Ivan Olivier dit :

      Oui Virginie, c’est une belle idée mais un gros chantier surtout pour écrire un livre! Pour l’instant l’idée reste dans un tiroir… Belle fête de Pâques à toi aussi!!!

  3. Olivier dit :

    Oui, très beau texte. Magnifique, l’idée d’un livre. C’est vrai qu’il faudrait aller plus loin. Vous feriez des heureux …

    1. Ivan Olivier dit :

      Merci pour le compliment! On fait déjà des heureux avec le site 😉 Pour le livre on verra plus tard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *