« Il était une voie… » Papotages avec Caroline & James

Caroline Ciavaldini et James Pearson: un joli couple en falaise comme dans la vie! Ces 2 grimpeurs font rêver par leurs voyages et leur escalade. James est issu du trad’ anglais, Caro a vite côtoyé la grimpe indoor et les compétitions. Mais aujourd’hui c’est bien la diversité des techniques et la beauté des rochers qu’ils recherchent! Nous les avons rencontrés pour la 1ère fois à la masterclasse du Festival Explos d’Ax les Thermes en mai 2017. Très accessibles, toujours souriants et le petit mot pour rire (so british or so frenchie 😉 ), nous sommes ravis de pouvoir vous offrir l’interview de ces 2 compères! 🙂

GC - logo once upon a climb

Afin de pouvoir vous y retrouver parmi nos invités, les interviews suivent les mêmes voies: une 1ère partie escalade où les questions sont identiques pour chaque grimpeur, une 2e partie axée sur un de leur projet « alternatif », une 3e partie pour laisser place aux conseils et aux astuces. Bonnes découvertes!

Sommaire cliquable pour aller directement aux points qui vous intéressent!

Pourriez-vous vous décrire en quelques mots ?
Pourquoi l’escalade ? A quel âge avez-vous commencé ?
Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous correspond le plus ? Grande Voie ? Couenne ? En libre, trad’ ?
Et surtout, quelle est votre philosophie actuelle concernant l’escalade ?
Des falaises/blocs/voies à nous partager ?
« Once upon a climb », c’est le nom de votre Blog. Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Vous avez également un Vlog du même nom… Pourquoi avoir choisi ces 2 supports médias ?
Votre livre « Climbing Beyond » est sorti début octobre 2017. Qu’est ce qui vous a donné envie de l’écrire ?
Que diriez-vous aux lecteurs de Gratteron et Chaussons pour leur donner envie de le lire?
Dès le début, vous annoncez la couleur : « Voyager pour grimper ou grimper pour voyager ? »
De quels petits bonheurs sont parsemés vos voyages ? Et la vie en van ?
Changeons de sujet. Vous êtes membres d’honneur de Greenspits. Pourquoi avoir rejoints cette association ?
En farfouillant sur votre site, nous sommes arrivés sur votre projet SPOT. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Une exposition photos made in Caro and James a tourné dans les salles Altissimo, un de vos partenaires. Pourquoi cette expo ?
Et sinon, en mode secrets… de prochains projets grimpe ? Autres ?
Des conseils pour nous améliorer en tant que grimpeurs?
Beaucoup de grimpeurs sont intéressés par un mode de vie/alimentation plus sain(e). Vous sentez-vous concernés par ces notions ?
Et concernant le bien-être des grimpeurs, quels sont vos trucs et astuces pour vos bobos de grimpeurs, votre « santé » en général ?
Pour finir, que souhaiteriez-vous ajouter comme message aux lecteurs de GC?
Rappels…



Pourriez-vous vous décrire en quelques mots ?

Caro: têtue, impatiente, James dirait même chiante. 🙂 Bon j’ai dis un gros mot. Mais en bon anglais francophone, James ne sait pas vraiment quels sont les gros mots…

James: Têtu, égoïste, râleur, auto-critique. hem… Je vous fais là une traduction littérale des adjectifs anglais que James s’est choisis!

GC-interview caroline ciavaldini james pearson
Photo by David Simmonite

⇈ Sommaire ⇈


Pourquoi l’escalade ? A quel âge avez-vous commencé ?

Caro : J’ai commencé à 12 ans en cours d’EPS puis avec l’UNSS (sport extra-scolaire).

James : 15 ans seulement, et mon premier jour était sur du gritstone, en escalade de Trad !

James Pearson tiptoes up Daddy Cool (E8 6b) at Carreg-y-Barcud.
James Pearson tiptoes up Daddy Cool (E8 6b) at Carreg-y-Barcud. Photo by David Simmonite

⇈ Sommaire ⇈


Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous correspond le plus ? Grande Voie ? Couenne ? Bloc ? En libre, trad’ ?

Et si on disait : « tout » ? Ce qui fait que James et moi, nous nous prélassons encore, années après années, à pratiquer le même sport, c’est que justement c’est un éventail de sports! La possibilité d’alterner, de continuer à apprendre après 20 ans de pratique, pour nous deux, c’est ça le secret !

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson

⇈ Sommaire ⇈


Et surtout, quelle est votre philosophie actuelle concernant l’escalade ?

Plaisir et dégustation de rocher! 🙂

⇈ Sommaire ⇈


Des falaises/blocs/voies, que vous appréciez particulièrement, à nous partager ?

Il y a encore quelques années, Caro aurait immédiatement répliqué que Saint Léger est la meilleure falaise du monde. Mais maintenant, le choix est devenu délicat. Ce qui nous importe de plus en plus, c’est la beauté et la qualité du rocher, les formes et les lignes. Partant de là, pour tous les deux: il n’y a pas mieux que le grès! La Capelle, Annot, New river gorge aux USA, Bleau bien sûr. Mais une voie comme Dinosaure à Seynes, ça ne s’oublie pas non plus…

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - The little story, 8aplus, La Capelle
Ouverture de James en Juin 2017 – The little story, 8a+, La Capelle

⇈ Sommaire ⇈


« Once upon a climb », c’est le nom de votre Blog. Pourquoi avoir choisi ce titre ?

Littéralement, cela signifie : « Il était une voie ». James et moi sommes grimpeurs professionnels, et notre boulot/passion, c’est de partager l’escalade, de donner envie aux gens de grimper, de voyager pour découvrir de nouveaux bouts de caillou, rencontrer des grimpeurs d’autres pays… Et pour cela, quoi de mieux que de raconter de belles histoires d’escalade, des histoires que chacun pourrait vivre !

Lien vers leur blog: http://onceuponaclimb.co.uk/
Lien vers leur page FB: https://www.facebook.com/pg/onceuponaclimb1

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson 2
Indian Creek

⇈ Sommaire ⇈


Vous avez également un Vlog du même nom… Pourquoi avoir choisi ces 2 supports médias ?

J’ai récemment appris qu’en communication, on parle de temps court pour facebook, instagram et de temps long pour youtube, les articles écrits, les films…

James et moi ne sommes pas très bons en temps courts parce qu’on ne s’y retrouve pas : le besoin de capter l’attention en 1 seconde, savoir que les gens font défiler image après image, c’est l’aspect où nous ne sommes pas très bons. Par contre, dans un vlog, on a le temps d’aller un peu plus loin, de raconter un peu plus, de rire même. Et là encore, tout commence comme cela : « Il était une voie… »

Lien vers leur chaîne YT: http://bit.ly/OnceUponAClimb

⇈ Sommaire ⇈


Votre livre « Climbing Beyond » est sorti début octobre 2017, son titre est lui aussi évocateur. Qu’est ce qui vous a donné envie de l’écrire ?

Très honnêtement nous n’avons pas choisi le titre anglais, c’est le choix de l’éditeur Aurum. Par contre, « Un monde d’escalade », le nom de la version française, on l’a choisi. Nous voulions encore, grâce à un nouveau support, donner au lecteur l’envie d’aller à l’aventure, de découvrir de nouvelles falaises, de nouveaux pays, de nouveaux gens.

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - climbing beyond

⇈ Sommaire ⇈


Que diriez-vous aux lecteurs de Gratteron et Chaussons pour leur donner envie de lire votre livre ?

Avant tout, nous avons eu la chance de collecter au fil des ans des images incroyables tout autour du monde, grâce à des photographes qui étaient au départ nos collaborateurs, et qui sont devenus nos amis. La maison d’édition a fait un travail de grande qualité avec ce recueil de photos, et les textes qui les accompagnent donnent au lecteur des informations pratiques, un petit historique sur chaque destination. Si l’envie d’aller faire un petit tour vous démange mais que vous manquez d’idées, je vous suggèrerais presque d’ouvrir le livre au hasard.

GC - interview caroline ciavaldini et james pearson - climbing beyond

⇈ Sommaire ⇈


Dès le début, vous annoncez la couleur : « Voyager pour grimper ou grimper pour voyager ? » Alors ?!

Justement, à 32 ans tous les deux, on fait un peu les deux. Pourquoi faudrait-il choisir d’ailleurs?

⇈ Sommaire ⇈


De quels petits bonheurs sont parsemés vos voyages ? Et la vie en van ?

Nous avons la grande chance de vivre toutes ces aventures à deux. Où que l’on soit, nous pouvons recréer notre petit cocon, et à partir de là, nous préparer aux plus belles surprises et rencontres. Notre camion, c’est pareil : même si l’on se gare sur le parking bruyant d’un supermarché en pleine grande ville, il suffit de refermer la porte, et nous sommes chez nous.

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - vanlife
⇈ Sommaire ⇈


Changeons de sujet. Vous êtes membres d’honneur de Greenspits. Pourquoi avoir rejoint cette association ? Quel(s) point(s) vous a (ont) motivés ?

Greenspits essaie de mettre en valeur le travail caché derrière une falaise équipée, rééquipée. C’est une prise de conscience collective qu’ils déclenchent, celle de la fragilité de notre terrain de jeu, et du besoin de tous nous impliquer pour le sauvegarder. Une bonne idée, une idée importante, tout simplement. Voilà pourquoi nous voulions donner un tout petit coup de main.

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - greenspits fete du spit 2017 - jan novak
Fête du spit 2017 – Atelier Grandes Voies avec Caroline – Jan Novak Photography

⇈ Sommaire ⇈


En farfouillant sur votre site, nous sommes arrivés sur votre projet SPOT. Est-il toujours d’actualité ? Si oui, quel est son principe ?

Le projet SPOT a pour but de promouvoir l’escalade à travers le monde, et pratiquement, de collecter du matériel d’escalade pour l’envoyer à des grimpeurs qui ont toute la motivation du monde, mais manquent de moyens. Et oui, bien sûr qu’il est encore d’actualité, nous venons d’envoyer deux gros cartons de chaussons, baudriers aux Philippines. Mais bien sûr, Spot est un projet bénévole, alors on en fait un petit peu, chaque fois qu’on a du temps.

Pour en savoir plus: http://spotclimbers.com/fr/

⇈ Sommaire ⇈


ღ Une exposition photos made in Caro and James a tourné dans les salles Altissimo, un de vos partenaires. Pourquoi cette expo ?

L’escalade commence souvent en salle, c’est une porte d’entrée pour les citadins. Mais Altissimo veut montrer à ses grimpeurs, qui parfois n’ont encore jamais eu la chance de toucher du rocher, que l’escalade peut les emmener loin, bien plus loin qu’ils ne pourraient l’imaginer. Et quoi de mieux que de belles images de voyages de grimpe pour faire passer cette idée ?

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - exposition altissimo
Exposition à Altissimo Toulouse Saint Martin – Septembre 2017

⇈ Sommaire ⇈


ღ Et sinon, en mode secrets… de prochains projets grimpe ? Autres ?

James vient de réussir une belle voie aux USA . Il en a profité pour se lancer avec un réalisateur italien dans un projet de film assez drôle/caricatural en cours de production en ce moment… Mais je n’en dis pas plus, sinon qu’il avait envie de continuer dans la lignée du film « le Bronx ». Et moi, je me suis lancée dans un projet titanesque pour moi, l’organisation d’une « journée de la grimpeuse » en partenariat avec le Women Climbing Symposium. J’espère d’ailleurs que Gratterons et Chaussons sera de la partie! 😉 Mais pour l’instant je ne vous en dis pas plus non plus…

Des projets grimpes… on en a plein, surtout du trad…

Revoir ci-dessous un des projets de Caroline réalisé en 2015: la Voie Petit…

 

⇈ Sommaire ⇈


ღ Des conseils pour nous améliorer en tant que grimpeur?

Grimper pour commencer, grimper grimper. Et n’oublions pas de respirer! 🙂 Quand je dis respirer, je parle d’utiliser votre cage thoracique au maximum de ses capacités, de ventiler même avant d’être essoufflé. Pour la suite, il faudrait une masterclasse !

⇈ Sommaire ⇈


ღ Beaucoup de grimpeurs sont intéressés par un mode de vie/alimentation plus sain(e). Vous sentez-vous concernés?

Nous voyageons beaucoup, ce qui complique parfois les choix alimentaires. Mais James mange décidément beaucoup plus de légumes qu’à 20 ans… J’irais plus loin que l’alimentation peut être. Etre grimpeur, c’est, il nous semble, un style de vie plus focalisé sur l’extérieur, le monde, la nature… moins sur le prochain achat. Il y a malheureusement une grande contradiction entre réduire son impact environnemental et prendre beaucoup l’avion. Mais voyager reste la meilleure (la seule?) façon d’ouvrir son esprit, et nous recommanderions à chacun de prendre un jour deux billets d’avion au hasard, et de partir à l’aventure, à la rencontre d’une autre réalité. Sans solution idéale, nous essayons de résoudre le conflit en remboursant notre emprunte carbone (en faisant planter des arbres par Mossy earth).

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - by Riky Felderer The north Face - sardinia multipitch
Sardinia multipitch – Photo by Riky Felderer / The North Face

⇈ Sommaire ⇈


Et concernant le bien-être des grimpeurs, quels sont vos trucs et astuces pour vos bobos de grimpeurs, votre « santé » en général ?

Il n’y a pas de secret, je me contenterais de l’évident qui malheureusement passe souvent à la trappe chez les grimpeurs : commencer à s’échauffer et s’étirer avant d’en ressentir le besoin (c’est à dire avant d’avoir mal partout vers 30 ans 🙂 ) me semble un bon début. Ce sont des pratiques qui doivent devenir aussi automatiques que de se brosser les dents, pour une bonne hygiène de vie sportive.

GC - interview Caroline Ciavaldini james pearson - Malasya
Pic at the cliff of Buckit Keteri, Malaysia

⇈ Sommaire ⇈


Pour finir, que souhaiteriez-vous ajouter comme message aux lecteurs de Gratteron et Chaussons ?

Si vous passez par là c’est que vous êtes déjà des adeptes de la grimpe outdoor, avec une attention particulière à la nature qui nous entoure à chaque sortie falaise. Alors que dire, il me semble que vous avez déjà tout compris… On se contentera donc de « bonne grimpe », en espérant vous croiser un de ces 4 en falaise !

GC - explos festival 2017 - Caroline ciavaldini et james pearson - masterclass junac
Masterclasse Explos Festival 2017 à la falaise de Junac

⇈ Sommaire ⇈

 

♧ Pour rappels ♧

Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles sont la synthèse des propos recueillis pour cette interview et du savoir-faire de Caroline Ciavaldini et de James Pearson. Elles ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité.
Si vous réalisez des recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

Bonne grimpe !

logo gratteron et chaussons

⇈ Retour en haut ⇈

Les photographies de cette interview nous ont été données par Caroline Ciavaldini. Les auteurs des images sont mentionnés en légende sous chaque photographie, si vous observez une omission et connaissez le photographe en question, merci de nous en faire part pour que nous le rajoutions.

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour les grimpeurs (mais pas que!). Ivan est grimpeur-photographe, cordiste et pompier volontaire, vous pouvez retrouver ses prestations ICI. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses ateliers et séances ICI. Et si vous souhaitez nous donner un coup de pouce avec notre cagnotte collective participative, c'est PAR LA! Un grand merci! :) A bientôt!


Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *