Trail 10km: Boucle du Sédour, Tour des plâtrières – Ariège

Le sentier que nous vous présentons dans cet article est une boucle faisant le tour du massif du Sédour, à coté de Tarascon sur Ariège. Il met en lumière le patrimoine local, avec notamment des vestiges des carrières de gypse et promet une agréable promenade en passant par différentes ambiances: flanc de montagne, sous bois, rivière, plaine, anciennes terrasses… Ce « nouveau » chemin emprunte des passages déjà existants – mais qui ne se rejoignaient jamais pour faire le tour du Sédour-, des anciens tracés de l’époque des carrières ainsi que des nouveaux raidillons qui ont été crées par les bénévoles de l’association « Autour du Sédour ». A l’initiative de cette idée et de ce chemin: Pierre Cadet, aidé de son acolyte Bernard Galy et enfin Ivan (oui, cet Ivan de Gratteron et Chaussons 😉 ), qui les a rejoints un peu plus tard pendant le 1er confinement 2020 pour les aider à piocher, à baliser… Coté Surba, en 2018, le sentier des plâtrières avait commencé a être remis en valeur par la MJC de Tarascon jusqu’au chemin des Coumareilles. Cet article n’est pas exhaustif car ce sentier n’est pas encore fini d’être valorisé, notamment sur la signalétique. Il est maintenant également entre les mains du PNR, de la police de l’environnement et des communes qu’il traverse. Peut-être que le tracé sera amené à évoluer légèrement… Affaire à suivre… En Juillet 2020, La Dépêche lui avait consacré un article légèrement erroné mais bon, le fond y est! Et en Août 2020, c’est la FFR qui est allée y faire un tour. 😉

Retrouvez notre Index des trails!


SOMMAIRE: Présentation & situation | Points d’intérêts | Accès & Parcours |


ღ Présentation & situation

Le roc du Sédour se trouve sur 3 communes, à 2 minutes de Tarascon sur Ariège: Surba – point de départ de cette boucle-, Arignac et Bédeilhac. Ce massif est connu pour ses anciennes carrières de gypse (pierre à plâtre), ses grottes préhistoriques, ses falaises pour les grimpeurs mais aussi pour les amateurs de faune protégée. On y retrouve notamment le Faucon pèlerin, le Vautour percnoptère et le Grand duc d’Europe. Il possède également 2 autres particularités, et  non des moindres: le Sédour est inscrit Natura 2000 et fait partie du PNR des Pyrénées Ariégeoises.

  • Retour point de départ: Oui
  • Boucle: Oui
  • Dénivelé + : 320m
  • Point bas / Point haut: 506m / 701m
  • Distance: 10.4km
  • Technicité: quelques passages en pierriers
  • Durée en mode slow trail et avec pauses photos: Environ 1h30

⇈ Sommaire ⇈

ღ Points d’intérêts

ツ les vestiges de l’activité des carrières de gypse

Point de départ à Surba avec un site industriel fermé depuis 1957 et aujourd’hui en friche. « Il est composé de bâtiments tels que des fours droits uniques en France, des silos de stockage et des galeries d’exploitation. Ce patrimoine unique en Tarasconnais comptait, au XIXème et XXème siècles, 25 usines plâtrières réparties sur 10 communes. Il n’en reste malheureusement aujourd’hui que trois, dans un état de conservation très dégradé. » [source]  Tout au long de la boucle du Sédour, amusez-vous à retrouver les traces de ce passé des carrières de plâtre!

ツ les traces + anciennes

Le roc du Sédour, comme beaucoup de massifs tarasconnais, est un livre ouvert de différentes époques plus ou moins lointaines: en passant par l’époque azilienne (entre le Magdalénien et le Néolithique) et l’époque gallo romaine.

ツ la vue sur la plaine de tarascon, le sédour et les montagnes environnantes

Cette boucle met en valeur certains points de vue plutôt sympathiques. A refaire à toutes les saisons pour apprécier les couleurs changeantes!

⇈ Sommaire ⇈

C’est parti! Accès & Parcours

ツAccès & parking

Depuis Foix, en arrivant sur le gros rond-point de la N20, en arrivant sur Tarascon sur Ariège, prenez la direction de Surba et du col de Port. Garez-vous sur le parking dans le village et allez à pied jusqu’à l’ancienne usine à plâtre.

Les principaux points d’étape
  1. Sentier encore en construction avec différents panneaux en bois, un balisage en jaune ou des rubalises dans les arbres. 😉 Le départ se fait donc à l’ancienne usine à plâtre de Surba. Contournez-la par la droite pour aller vers la pente du Sédour.
  2. Empruntez un raidillon en sous-bois pour arriver sur le sentier des Coumareilles. Prenez alors sur votre droite sur un large chemin.
  3. Suivez ensuite les balisages jaunes, les petits panneaux et les rubalises de Surba jusqu’aux Carrières d’Arignac!
  4. Arrivés aux Carrières, vous allez pouvoir continuer sur votre droite et prendre un sentier raide balisé en jaune, vers Bédeilhac. Faites attention, c’est également un sentier emprunté par les VTT de descente…
  5. En haut de ce raidillon de 150m environ de dénivelé, vous arrivez sur la route de la grotte de Bédeilhac. Prenez à gauche pour aller admirer son entrée. Puis faites demi-tour pour rejoindre le croisement à feux au coeur de Bédeilhac.
  6.  Traversez la route et continuez sur le balisage jaune en direction de Rabat. Vous longez alors le Calamès, bien connu des grimpeurs!
  7. Continuez toujours tout droit pour rester sur ce sentier, ne loupez pas les balises! Vous arrivez alors dans les nouveaux lotissements de Rabat. Continuez jusqu’à la route.
  8. Prenez ensuite à gauche pour retourner vers Surba: vous allez suivre la route, puis arriver à la mairie de Surba, jusqu’au parking au milieu du village.
carte IGN et trace
  • Cartes de randonnée 2147ET – Foix / Tarascon-Sur-Ariege et IGN 2047ET – Massat / Pic des Trois Seigneurs / PNR des Pyrénées ariégeoises
  • Trace gpx: https://www.openrunner.com/r/12358700

GC - trail court ariege - sedour - tour des platrieres - carrieres de gypse (1)

⇈ Sommaire ⇈

 

Nb: Nos articles ne sont pas exhaustifs et sont seulement une source d’informations. Veuillez respecter toutes les consignes de la randonnée et de la course en montagne liées à votre équipement, à vos capacités estimées et réelles, à votre sécurité et à celle des autres, à la météo, aux estives et aux troupeaux en montagne, à la flore et faune sauvages, aux changements de trajectoire selon les conditions du moment… Si vous remarquez des évolutions sur l’un de nos articles, merci de nous en faire part, pour que nous puissions rectifier! 😉 Merci d’avance.

Retrouvez notre Index des trails!

logo gratteron et chaussons

Mélanie & Ivan, les auteurs de Gratteron et Chaussons

Depuis 2016: 100% indépendant, 100% nature et 100% passion | Outdoor climbing • Trail • Medicinal Plants • Lifestyle • Lovelife • Travel in van & Nature lovers • Des partages de grimpeurs-cueilleurs! Des hommes, 1 planète et tous ceux qui l'habitent. De la montagne, de l'outdoor, du bien-être au naturel, un peu d'humour et beaucoup de life! Nos prestations professionnelles en Ariège Pyrénées: * Avec Mélanie Dupuis, PhytoRéflexologue: Réflexologie plantaire, Massages bien-être et Ateliers-Coaching - * Avec Ivan Olivier, Photographe: Reportages photographiques (outdoor, storytelling, artisanat)


7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Mathias dit :

    Bonjour, j’ai l’habitude de pratiquer ce tour depuis le premier confinement, j’avais alors rencontré les fondateurs de l’association du tour du sédour !!

    J’ai vu qu’un éboulement très sérieux a eu lieu dans la partie qui remonte vers bedheillac en venant d’arignac. Le chemin est il quand même pratiquable ?

    Merci d’avance !

    1. Mélanie dit :

      tu avais rencontré les 3 zigotos à l’oeuvre? 😉 nous ne savons rien de cet éboulement, nous allons prospecter… où est-il? dans la montée VTT?

  2. Mathias dit :

    Haha, oui, en plein confinement j’ai eu l’occasion de sympathiser avec Pierre & Bernard ! Je pratique le tour du Sédour régulièrement, et j’ai bien apprécié les différentes variantes au fil du temps. La dernière qui monte dans le pierrier est royale !!

    Pour l’éboulement, je crois que c’est dans la montée VTT, effectivement… dans les 16 virages…voici l’article de la dépêche :

    https://www.ladepeche.fr/2021/02/08/ariege-un-chemin-de-randonnee-bloque-apres-un-eboulement-de-pierres-a-bedeilhac-et-aynat-9361047.php

    Je vais de toutes façon partir tester le chemin un de ces 4. Au pire je ferai demi-tour 😉

    Et bravo pour votre site, pour un coureur grimpeur amoureux du tarasconais, c’est top 😀

    1. Mélanie dit :

      On va essayer d’aller voir demain… 😉 on y est allée il y’a moins longtemps que la parution de l’article mais nous ne sommes pas allés jusqu’à bédeilhac, on avait fait le tour par ménac ensuite. Tu habites sur tarascon? la montée dans le pierrier est pas mal oui!! 😉 :p

      1. Mathias dit :

        Bon, j’en reviens, en fait l’éboulement est de l’autre côté : sur le chemin qui longe le saurat entre la passerelle (en bois, un peu douteuse…) et aynat. Du côté carrière, dans la descente VTT ça passe tranquille rien n’a changé. Désolé pour la fausse alerte :-/, mea culpa j’aurai du mieux lire l’article.

        Par contre le pierrier et le belvédère sont interdits de passage par arrêté prefectoral (biodiversité), et un bout de chemin s’est vu affublé d’un magnifique panneau rouge « propriété privée » , ce qui oblige un petit détour par les sous bois en suivant des rubalises. L’intégrale reste très jolie, avec le passage dans la forêt des fées, et la course a flanc du sédour.

        Pour le j’habite a temps partiel à Quié, c’est à dire le we & vacances – pas assez souvent quoi – … la semaine je me terre comme un doryphore =( , travail oblige.

        1. Mélanie dit :

          ok! merci! bon, alors, on ira sans doute courir ailleurs demain… dans un endroit un peu plus ensoleillé que derrière le sédour! héhé! a bientôt de te croiser, sait-on jamais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *