Citation: Et si on lâchait-prise ? Par Eckhart Tolle

Le lâcher-prise… Une notion de développement personnel? D’asanas de yoga? D’anti-burn-out? D’anti-stress? De méditation en pleine conscience? Sans doute! Mais le lâcher-prise est aussi un formidable atout pour les sports requérant concentration, souffle, attention, respiration, gestuelle précise, etc. Bref, vous l’avez compris et vous l’avez déjà sans doute expérimenté, l’apprentissage du lâcher-prise est un véritable allié du grimpeur.

L’escalade en salle ou en falaise nous permet de développer souplesse, force, concentration, équilibre, de surmonter certaines peurs ou encore d’augmenter son endurance. C’est vrai. Mais tout ceci est bien beau couché sur la toile. Une fois au pied du mur, ou plutôt, agrippé sur la roche ou sur les prises, quel(le) grimpeur(se) n’a jamais eu les bras qui tétanisent à vitesse grand V, la respiration courte (voire plus de respiration du tout, certains devraient essayer l’apnée sous-marine 😉 ), les jambes qui flageolent et la sensation désagréable d’un vertige ou d’une peur incontrôlée?

Bien entendu, ceci est encore plus vérifiable lorsque nous débutons cette jolie discipline qu’est l’escalade. Tout s’apprend, tout s’apprivoise, tout évolue même si certaines traces peuvent toujours subsister malgré l’expérience. Concrètement, pour faire simple, le lâcher-prise peut se trouver sous deux formes:

  • Au sens propre, « lâcher-prise » est assez explicite: l’apprentissage de l’école de vol et du lâcher de prises! 😉 Ou alors, le fameux « Sec ! » permettant de se reposer mais pas forcément de se libérer de la peur du vide et de la chute (hum, oui, oui, je parle en connaissance de cause… :p ) A ce propos, allez donc jeter un œil à la sympathique vidéo de la websérie « Donne moi du mou » pour apprendre à chuter en escalade
  • Au sens figuré, « lâcher-prise » permet de renouer avec l’instant présent et de nous éviter des pensées trop encombrantes nous privant d’une certaine liberté d’action. On retrouve sa respiration, ses « esprits », et par la même, son attention, sa concentration et sa gestuelle pour pouvoir continuer sans forcément « lâcher une prise » ! Ce deuxième point est sans doute le plus long à mettre en place car il demande de changer ses « habitudes », son système de « croyances » et il s’acquiert également au fil du temps et de son expérience. A moins que vous ne soyez déjà un yogi ultra-chevronné!

Retrouvez toutes les histoires de prises de Christophe Bichet,
sa gratitude-attitude et ses inspir-actions: CLIC !

gc-citation-lacher-prise-eckhart-tolle-ivan-olivier-photographies

Fans de blocs? Cette ambiance vous plait ? Venez sur le site magique d’Orlu en Ariège !
Idéal pour tous les niveaux, quelques mousses à brosser et une jolie rivière pour tremper ses pieds!
Tous les détails sur Gratteron et chaussons: c’est par ICI !

Alors, prêts à décrocher ?!
Quelles sont vos astuces pour lâcher-prise ? Que pensez-vous de cette citation?
Partagez votre expérience en commentaire sous cet article ou sur notre page facebook!

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour les grimpeurs (mais pas que!). Ivan est grimpeur-photographe, cordiste et pompier volontaire, vous pouvez retrouver ses prestations ICI. Mélanie est conseillère en plantes médicinales, coach en cosmétiques végétaux DIY et réflexologue, vous pouvez jeter un oeil à ses ateliers et séances ICI. Et si vous souhaitez nous donner un coup de pouce avec notre cagnotte collective participative, c'est PAR LA! Un grand merci! :) A bientôt!


4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. OLIVIER Sylvie dit :

    Encore une fois j’applaudis des 2 mains pour ce nouvel article, tout plein de vérités. Il ne reste plus qu’à les mettre en place dans sa vie de tous les jours. Et ça c’est le plus difficile !!! bisous en espérant être sur le chemin de la Sagesse. Sylvie

    1. Mélanie dit :

      Tu as raison ma jolie sylvie!! c’est souvent plus difficile à appliquer sur le terrain, dans la vie de tous les jours comme en falaise! 🙂 Bon dans la vie de tous les jours, le lymphome de hodgkin m’a bien aidée pour apprendre cette notion et apprendre à relativiser et essayer de voir l’essentiel… Pour la falaise, euh, ce n’est pas encore gagné mais bon! Petit à petit; l’oiseau fait son nid! gros bisous et à très vite maintenant! 😉

  2. Mylène dit :

    Salut Mélanie,
    j’aime beaucoup tes articles sur le site! votre projet est super chouette quand même!
    L’escalade, c’est tellement un beau sport. Il faudrait que je te parle de la façon dont ça fonctionne au sein des clubs associatifs en région parisienne issus de la FSGT (la fédération avec laquelle j’ai commencé l’escalade en club et dans laquelle je bosse aussi maintenant!)
    bises

    1. Mélanie dit :

      coucou Mylène,
      Merci beaucoup pour ton message! Tu fais quoi comme job au sein de cette fédé?
      Bon et toi, quand viens tu caresser le caillou un peu par ici?!
      A bientôt, bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *