Les blocs d’Albarracín – Espagne

Après avoir grimpés à Fontainebleau en août 2017, nous nous étions dis qu’un jour on irait explorer le « Bleau Espagnol », à savoir Albarracín. En septembre 2019, nous décidons d’y faire un court arrêt avant de nous rendre à la Pédriza… Sur la route en y allant, se pose la question : mais où sont les blocs? De la A-23, nous n’apercevons que des terres plates, des fermes à cochons et de petites collines. Rien ne permet d’entrevoir le fameux site de blocs d’Albarracín. Mais dès que nous traversons le Rio Guadalaviar et que nous rentrons dans la vallée d’Albarracín, les cailloux se dévoilent et l’on comprend que le grès local mérite le détour, tout comme la qualité de vie espagnole!

Retrouvez notre Index des Blocs!

Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (27)
Balade du soir au dessus d’El Cañon dans le grès rouge – A coté du parking de bivouac


SOMMAIRE: Présentation, situation et promenade | Rocher et Escalade : ExpositionNombre et longueur des voiesCotations | Quelques noms de voies réalisées | Accès, Approche, bivouac | Topos et infos supplémentaires


ღ Présentation, situation et promenade

Ce petit village, située au sud-est de la Province de Teruel, donne son nom à une chaîne de montagnes située dans la partie sud-ouest de l’Aragon. Elle se situe près de l’ancienne ville romaine de Lobetum et de Bezas, autre lieu de blocs en Espagne. Certains pensent que le mot « Albarracín » dériverait du celte alb, ‘montagne’, et ragin, ‘vigne’, ‘raisin’ ou de l’anthroponyme Razin.

Vue générale du village d'Albarracín depuis les remparts
Vue générale du village d’Albarracín depuis les remparts

Dissimulée dans la sierra, cette cité médiévale d’une teinte rosée apparaît dans un site remarquable, accrochée à une falaise qu’entaille le Guadalajara. Ce qui nous a surpris en arrivant, ce sont les remparts imposants dominant la ville. Albarracín est extrêmement bien conservée et a été élue il y a peu « meilleur village d’Espagne par le magazine El Mundo ». Lors de vos jours de repos, profitez-en pour flâner dans ses ruelles étroites, admirer ses maisons à colombages, vous balader sur la muraille qui la surplombe ou juste faire le plein d’eau à la fontaine située en plein milieu de la place du marché de San Antonio. Merci à Jean-Paul pour l’info bienvenue de la fontaine d’eau potable (vous en aurez besoin!! 😉 ) et des bons plans « pain » ou autres balades !

Les remparts au couché du soleil
Les remparts au coucher du soleil

Albarracín est le fruit de trois phases d’expansion. Le bastion et la tour de l’Andador datent du Xe siècle. Au XIe siècle, les rois de la taïfa d’Albarracín érigèrent les remparts qui entourent le faubourg de l’Engarrada. Enfin, après la Reconquête, les seigneurs chrétiens et les rois d’Aragon firent bâtir de nouveaux pans de muraille, ainsi que la plupart des forts et des tours encore visibles de nos jours. La cathédrale actuelle El Salvador, adossée à l’ancien palais épiscopal, fut construite au Xe siècle. Le parc culturel d’Albarracín propose aussi des exemples d’art post-paléolithique datés entre 6 000 et 1 000 ans av. J.-C. Mais l’époque romaine reste celle dont l’héritage est le plus présent, notamment avec l’aqueduc de 18 kilomètres reliant Albarracín à Cella.

Pour parcourir quelques kilomètres de cette aqueduc, prenez la PR-TE117 en direction de Géa de Albarracín, passez le seul et unique tunnel puis 2kms après, il y a un parking sur votre gauche. Un panneau indicatif est présent.

Dans l'ancien aqueduc Romain!
Dans l’ancien aqueduc Romain!

Le climat reste méditerranéen mais avec une grosse influence continentale par les hauts plateaux. Ce qui en fait un endroit sec. Le froid est généralement très fréquent le matin et le soir, pouvant entraîner des gelées entre 8 et 10 mois de l’année, le paradis de la collante, le paradis du grimpeur ?! Notre rythme de vie était bien réglé sur le soleil! Tout en prenant notre temps, le matin nous allions grimper puis dès les fortes chaleurs, nous allions en ville, à la rivière ou simplement sur le parking pour se poser.

Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (5)

La combinaison particulière entre la géologie, la géomorphologie, la flore et la faune font de l’Espace Naturel Protégé des “Los Pinares de Rodeno” l’un des environnements naturels les plus remarquables de l’Espagne. Le premier élément qui attire l’oeil dans ce lieu est la curieuse couleur rougeâtre qu’adoptent les impressionnantes formations en grès qui composent son substrat. Ce fut le premier espace naturel protégé de la province de Teruel, en 1995.

Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (8)

En 2007, à la demande des mairies elles-mêmes, l’aire protégée a doublé. C’est également une zone de protection spéciale pour les oiseaux et un site d’importance communautaire faunistique et floristique. L’Espace Naturel Protégé des “Los Pinares de Rodeno” est l’habitat naturel de multiples espèces animales protégées. Si vous aimez l’ornithologie, vous pouvez y admirer (peut-être 😉 ) le Faucon Pèlerin (Falco peregrinus) le Grand-duc d’Europe (Bubo bubo) ou même des Aigles royaux (Aquila chrysaetos).

attentionA « Los Pinares de Rodeno », la grimpe est interdite en permanence dans certains secteurs tels que Sol, Masia, Mirador, Valle de la Madera (zone supérieure), Península, Psicokiller et Acantilados.

Sitelle Torchepot - Sitta europaea
Sitelle Torchepot – Sitta europaea

Une autre particularité réside dans les formes de relief qu’ont adopté ces roches dûes aux variations climatiques du passé : blocs arrondis, grandes tours, énormes blocs fracturés par des failles, blocs empilés etc. La troisième caractéristique qui saura vous surprendre est la présence d’une vaste étendue occupée par les pins (Pinus pinaster), le protagoniste authentique de ce paysage. Parfois, les pins grandissent dans les fissures, engendrant des paysages dans lesquels nous avons l’impression de voir des arbres sortir de la roche-même.

Mélanie en pleine contemplation de la pinède
Mélanie en pleine contemplation de la pinède et… au dessus du vide…

La sierra, habitée dès le paléolithique supérieur recèle de nombreuses gravures rupestres visibles dans les grottes de los Toricos, del Prado, del Navazo, del Medio Caballo et de Doña Clotilde. Ces abris renferment des gravures et de grandes figures animales blanches ou des silhouettes d’archers datant du néolithique (7 000-5 000 av. J.-C.). Ils appartiennent au groupe exceptionnel de peintures rupestres d’Albarracín, qui se distingue comme étant le seul site de l’arc rupestre du Levant montrant des peintures de couleur blanche, contrastant avec le ton rougeâtre des parois rocheuses.

Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (37)
Les peintures rupestres, c’est par là!

ღ Rocher et Escalade

Lorsque nous nous sommes retrouvés au milieu de tous ces blocs de grès rouge aux formes multiples et variées, nous nous sommes dis que nous étions arrivés dans le paradis du bloc! J’avais déjà eu des échos et vu des photos grâce aux copains mais j’étais loin de m’imaginer un lieu comme ça!

La tortuga, 6b+
La tortuga, 6b+, Boulder 17 – Secteur Parking

Avant même de toucher le caillou ou de mettre les chaussons, on observe vite que chaque bloc propose des lignes difficiles au milieu de quelques passages faciles. Point positif qui permet de venir grimper en groupe avec des niveaux différents mais qui permet également de s’échauffer ou de délayer tout en restant proche de son projet 😉 ! Nous n’avons eu que 3 jours pour grimper et explorer quelques secteurs mais cela fut suffisant pour nous faire une idée du potentiel majeur que représente Albarracín… et pouvoir y retourner…

Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (54)
La Rodilla de Luxor, 6a, Boulder 11 – Secteur Cabrerizo

Le 1er jour, nous nous sommes concentrés sur le secteur « Parking ». Comme son nom l’indique, c’est le plus proche secteur en partant du P4: 22 blocs sont présents avec 94 passages allant du 3+ au 7c avec une moyenne dans le 6b-c. Une marche d’approche quasi infime accessible avec des enfants en bas-âge et des poussettes. Nous avons pu nous balader et faire le tour du secteur assez rapidement pour nous faire une idée du lieu. Certaines prises sont bien patinées mais dans l’ensemble c’est plutôt une belle surprise vu l’accessibilité et la fréquentation! Des hauteurs de blocs de 3-4m en général avec un sol presque parfait pour poser les pads! Les blocs proches du parking concentrent la majorité des passages avec des trous ou des réglettes. certains blocs sont « coupés au couteau »! Les blocs les plus éloignés présentent plutôt des jolis dévers avec des plats ou des bombés. Ce fut une bonne entrée en matière.

Mélanie dans Implakados, 6b - secteur Parking
Mélanie dans Moderdonia, 6a+, Boulder 4 – secteur Parking

Avec les conseils de nos voisins de van, le 2nd jour nous sommes partis à la découverte du secteur « Cabrerizo » qui représente, à notre goût, parfaitement l’ambiance d’Albarracín! 15 blocs perchés sur un promontoire qui domine la pinède. 67 passages où la parade est obligatoire au vu de la hauteur des blocs parfois conséquente! Du 4+ au 8b, chacun pourra là aussi trouver son bonheur. Les passages en 6a-6b sont bien représentés côte à côte avec des lignes devenues des classiques en 7a-7b. Accessibles aussi aux plus jeunes, il faudra toutefois faire attention au vide présent autour des blocs. C’est l’un des secteurs les plus anciens car certains blocs sont visibles directement depuis la route. Son nom viendrait du nom de la source située à proximité. Ce fut pour nous le secteur le plus agréable à parcourir. Nous avons pu y trouver des blocs de 4 à 6m de hauteur mais aussi des traversées originales et techniques. L’ambiance au-dessus de la pinède est incroyable entres les ruines, les formes des blocs et les couleurs!

Ivan dans Palpant, 7b+ - secteur Cabrerizo
Ivan dans Palpant, 7b+, Boulder 4 – secteur Cabrerizo

Pour notre dernier jour de grimpe, nous nous sommes rendus au vaste secteur « Arrastradero ». Le secteur classique d’Albarracín qui mélange les touristes venant voir les peintures rupestres et les grimpeurs dans leurs projets! 66 blocs et plus de 432 passages, autant dire que nous n’avons pas tout parcouru… Un secteur très facilement accessible grâce à des chemins aménagés et des blocs allant du 3 à 8b. Sur ce secteur tout est présent. Certains blocs font penser à des pans Gullich avec des trous incroyables, d’autres à des vagues stoppées nettes ! Préparez vos doigts car il y a quand même une majorité de micro-prises à serrer! La fréquentation est visible sur certaines prises. Mais il y a tellement de passages qu’il reste des pépites à trouver!

Ivan dans Tobogan de los enanos, 7a - secteur Arrastradero
Ivan dans Tobogan de los enanos, 7a boulder 37 – secteur Arrastradero

Sur le parking, le soir en discutant avec d’autres grimpeurs, nous nous sommes rendus compte qu’en moyenne, ceux qui viennent grimper restent au minimum 1 mois sur site! Et d’autres beaucoup plus !!! Pour nous ce n’était qu’un point de passage et non notre destination finale. Vu la beauté du lieu et le grain du caillou, c’est sûr nous reviendrons! Lors de notre visite, fin septembre 2019, c’était le début de la période propice à la grimpe donc il n’y avait pas grand monde mais il est facile de s’imaginer la « grosse fréquentation » du site…et de ses conséquences! Malgré tout, le grès rouge ne souffre pas trop de la patine pour l’instant. Beaucoup de sites internet parlent de la surcharge de magnésie, à raison, car chaque prise est blanche, chaque ligne est visible de loin dans ce fond rouge!

La Lagrima, 7a, secteur Arrastradero
Des grimpeurs Toulousains! (c’est presque chez nous 😉 dont Manon dans son essais victorieux de La Lagrima, 7a, boulder 9 – secteur Arrastradero

A Albarracin, l’escalade a failli être interdite par les actes des grimpeurs eux-mêmes en laissant notamment des déchets sous les blocs… Ne détruisons donc pas le travail des grimpeurs locaux qui ont réussi à négocier pour que notre sport perdure dans ce magnifique lieu! Une trentaine d’entre-eux se sont regroupés en association – Albarracín Sustainable Climbing – pour porter la voix des grimpeurs. Lien vers l’historique des interdictions et de la régulation de l’escalade sur Albarracín: www.desnivel.com/albarracin et pour ceux qui sont curieux, le texte du plan de prévention (en espagnol) : decreto plan de proteccion del paisaje protegido pinares de rodeno

Mélanie en pleine lecture ou en plein yoga ... au choix!
Mélanie en pleine lecture ou en plein yoga … au choix!

ツ EXPOSITION:

Les blocs ont tous une orientation différente donc théoriquement nous pouvons grimper toute l’année, au soleil ou à l’ombre. On est en Espagne, donc l’été il y fait trop chaud pour grimper mais on est aussi en altitude (Albarracín est à 1200 m )! L’hiver, il peut donc y avoir de la neige et faire très froid. Les meilleurs saisons sont donc la fin de l’automne et le début du printemps.

On passe à l'ombre au secteur Cabrerizo
On passe à l’ombre au secteur Cabrerizo

⇈ Sommaire ⇈

ツNOMBRE ET hauteur des blocs

1944 lignes ouvertes du 3+ au 8b+, 19 secteurs pour Albarracín et 12 pour Bezas. Des blocs de toutes tailles et de toutes hauteurs. Du problème au ras-du-sol au highball, il y a de tout!

Ivan dans Monster Love, 6c - secteur Cabrerizo
Ivan dans Monster Love, 6c – boulder 13, secteur Cabrerizo

⇈ Sommaire ⇈

ツ COTATIONS:

Du 3+ au 8b+ (rassurez-vous il y a des projets un peu partout!). En moyenne, les grimpeurs se situant entre 6a et 7a trouveront leur bonheur sans soucis! Et le 3 est aussi relativement bien présent! Etant plutôt falaisistes, nous avons parfois trouvé les réta aléatoires sur des plats et des bombés dignes de Fontainebleau avec une gestuelle imprévisible! Il y a une variété infinie de formes de blocs et de prises, le tout avec un sol plat recouvert de sable et d’aiguilles de pins. Entres 2 essais, il est possible de se balader ou de faire la sieste entres les blocs. Cet enchâssement de blocs au milieu de cette forêt apaise.

Les réglettes peuvent êtres fines, Rammstein, 7b - secteur Arrastradero
Les réglettes peuvent êtres fines, Rammstein, 7b, boulder 33 – secteur Arrastradero

⇈ Sommaire ⇈

ღ Quelques noms de blocs réalisées

ツ Secteur Parking

Plus de photos sur notre drive Google ICI

  • El cuarto ocuro, 6a – boulder 1
El cuarto oscuro, 6a
El cuarto oscuro, 6a, boulder 1
  • Moderdonia, 6a+ – boulder 4
  • Sandstone traverse, 7a – boulder 4
  • Los lunis, 3+ – boulder 2
  • Fisurofobia, 4 – boulder 1
  • Los 4 fantasticos, 6a – boulder 5
  • Los 4 fantasticos, 6a
    Los 4 fantasticos, 6a, boulder 5
  • Bonita, 4+ – boulder 5
  • El bombardino, 6b – boulder 6
  • Deliverado, 7b+ – boulder 8
  • Deliverado, 7b+
    Deliverado, 7b+, boulder 8
  • Implakados, 6b – boulder 8
  • Los presuntos, 6b+ – boulder 8
Los Presuntos, 6b+
Los Presuntos, 6b+, boulder 8
  • Zarzamora, 7c – boulder 13
  • Parque de bolas, 4 – boulder 16
  • Monetes, 5 – boulder 16
Monetes, 5c
Monetes, 5c, boulder 16
  • Sonrisa vertical, 6b – boulder 16
  • La tortuga, 6b+ – boulder 17
  • El ermitano, 7a+ – boulder 17
  • Power inverter, 6c – boulder 18
  • Dunas, 5 – boulder 18
Albarracin - Ivan Olivier Photographies© Espagne (25)
Dunas, 5, boulder 18
ツSecteur Cabrerizo

Plus de photos sur notre drive Google ICI

  • Palpant, 7b+ – boulder 4
  • De subito plaf, 6a – boulder 4
  • T’asllomaras, 6b – boulder 4
T'asllomaras, 6b
T’asllomaras, 6b, boulder 4
  • L’artiste, 5+ – boulder 5
  • Tanca la porta, 6b – boulder 5
  • Tanca la porta, 6b
    Tanca la porta, 6b, boulder 5
  • Perspectiva, 6b – boulder 5
Perspectiva, 6b
Perspectiva, 6b, boulder 5
  • La raia, 6a+ – boulder 6
  • La vida, 4+ – boulder 6
  • Virgeries, 5+ – boulder 6
  • Inveti-dios, 7a+ – boulder 7
Inveti-dios, 7a+
Inveti-dios, 7a+, boulder 7
  • Burundanga, 7a+ – boulder 9
  • Nubes negras, 6b+ – boulder 9
  • Primavera, 6a – boulder 9
  • The way, 5+ – boulder 9
  • Salsa Rosa, 5+ – boulder 9
  • Viruta, 3+ – boulder 11
  • Madagascar, 4 – boulder 11
Madagascar, 4
Madagascar, 4, boulder 11
  • El cocodrilo = un problème intéressant !!! – boulder 12
  • Monster love, 6c – boulder 13
  • Qué Agustin, 4 – boulder 13
  • El juglar, 6a – boulder 14
El juglar, 6a
El juglar, 6a, boulder 14
  • Don Pepo, 7b – boulder 14
  • Traversia Don Pepo, 7a – boulder 14
Traversia Don Pepo, 7a
Traversia Don Pepo, 7a, boulder 14
  • El canto del buho, 6c – boulder 15
ツSecteur Arrastradero

Plus de photos sur notre drive Google ICI

Notre dernière photo avant de reprendre la route!
Notre dernière photo avant de reprendre la route!
  • Ineschakra, 7b – boulder 54
  • Mantra, 7a – boulder 54
  • Muro de lettor, 7a – boulder 55
  • Off-widht de las pinas, 4+ – boulder 55
  • Calibre 25, 7a – boulder 55
  • El muron, 6b – boulder 55
  • El cabron, 6c – boulder 55
El Cabron, 6c
El Cabron, 6c, boulder 55
  • Akelarre, 7a+ – boulder 56
  • Hasta el infinito, 4+ – boulder 59
  • Mas alla, 4 – boulder 59
  • Manifiesto, 6b – boulder 59
Manifiesto, 6b
Manifiesto, 6b, boulder 59
  • Pocketines, 4+ – boulder 63
Pocketines, 4+
Pocketines, 4+, boulder 63
  • El sapo, 6b – boulder 64
  • Filo Hopper, 4 – boulder 64
Filohopper, 4
Filohopper, 4, boulder 64
  • Aguardiente, 3 – boulder 64
  • Yuste, 7b – boulder 64
  • Yuste, 7b
    Yuste, 7b, boulder 64

⇈ Sommaire ⇈

Accès et Approche

Une fois entrés dans Albarracín, suivre la route qui vous mène directement au site de peintures rupestres en 4 km environ (Parking Fuente del Cabrerizo ou le suivant).

ツPOUR ACCÉDER AUx PARKINGs :

Rien de plus simple! Ce sont les mêmes parkings que les promeneurs! Il existe 4 parkings en fonction des secteurs, tous sont situés au bord de la seule route qui mène aux peintures rupestres: calle llano del arrabal.

Le soir près du camion
Le soir près du camion, on aperçoit, au loin, la route qui mène aux blocs
ツMARCHE D’APPROCHE :

Compter de 5 et 45 mn d’approche suivant les secteurs choisis et les parkings!

ツPOUR LE BIVOUAC EN CAMION

« 40.401095, -1.424401 ». Ce sont les coordonnées à rentrer dans votre gps pour accéder au seul parking autorisé pour passer la nuit en van. Lors de notre séjour, à partir de 18h, les camions commencent à arriver en nombre. 30 places environ. Ce parking est relativement récent, c’est la municipalité qui l’a mis en place.

Un soir au parking
Un soir au parking

Les toilettes manquent et ça commence à bien se voir avec tous les papiers qui traînent derrière les buissons… Ici les feux sont strictement interdis, remportez votre PQ pour le jeter dans une poubelle ! Les grimpeurs sont « tolérés » et nous devons être irréprochables pour ne pas voir ce spot interdit.

Tous les soirs, un peu de monde!
Tous les soirs, un peu de monde!

⇈ Sommaire ⇈

ღ Pour le Topo :

ツ PAPIER:

GC-topo albarracinRoberto Palmer, 2nd édition, 2019. Le plus complet et mis au goût du jour, facilement trouvable à Sofa Boulder (magasin d’escalade à Albarracín, lien en bas de page) renseigne parfaitement tous les secteurs autorisés. Il référence aussi un autre secteur de blocs situé à Bezas. Nous n’y sommes pas allés faute de temps.

ツNUMÉRIQUE:

Quelques croquis de certains secteurs sur www.albarracinlove.com

⇈ Sommaire ⇈

Hébergements et ravitaillement – Aux alentours

Vous ne pouvez pas aller à Albarracín sans visiter le seul et unique magasin d’escalade du village, Sofa Boulder. Une belle boutique porté par Iván et Rocío. Ici, vous pouvez également louer des crash pads si vous en avez besoin et bien sûr acheter le topo. Iván est l’un des pionniers du bloc à Albarracín. Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne avec des blocs d’Albarracín.

Ne manquez pas la petite boulangerie, la Panadería. Préparez-vous à attendre si vous n’êtes pas le premier. C’est très populaire! Quand vous ferez la queue pour attendre patiemment votre tour, n’hésitez pas à demander « el ultimo? » pour savoir qui attend devant vous. Vous verrez, la personne qui arrivera après vous fera la même chose! L’organisation de l’attente ne se fera que mieux 😉

Pour l’eau potable, rien de plus simple! Il y a une fontaine sur la place du village !

Nb: Si vous remarquez des évolutions par rapport à nos articles sur l’un des sites d’escalade, merci de nous en faire part, pour que nous puissions rectifier! 😉 Merci d’avance.

Retrouvez notre Index des Blocs!

Bonne Grimpe ! 🙂

logo gratteron et chaussons

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses séances en Ariège PAR ICI. Ivan est grimpeur-skieur, photographe et cordiste, vous pouvez retrouver ses prestations photo PAR LA. A bientôt!


Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *