Fiche cueillette: Châtaignier – Castanea sativa

Une cueillette un tant soit peu piquante. Des couleurs dorées flamboyantes en automne. Des odeurs de « châtaignes grillées » précurseurs de l’hiver. Après avoir passé 15 jours en Ardèche et dans les Cévennes cet automne 2020, nous ne pouvions pas écarter le châtaignier et ses délicieux fruits de notre site! Et si vous l’aimez pour ses « chauds, chauds! les marrons! », connaissez-vous ses usages médicinaux, nutritionnels et écologiques? Et d’ailleurs, savez-vous faire la différence entre le marron et la châtaigne en botanique? Si vous avez la chance d’avoir quelques châtaigniers près de chez vous… ne l’oubliez pas en automne… et le reste de l’année!  Le châtaignier se trouve également en herboristerie ou en magasin bio: en miel, en châtaignes déjà cuites, en purées délicieuses, en farines, en extraits de bourgeons… (Re)découvrez les bienfaits, des anecdotes et certaines utilisations du châtaignier dans cet article!

Retrouvez toutes nos fiches cueillettes et conseils en phyto-minéralogie:
www.gratteronetchaussons.fr – Sommaire des plantes et herboristerie familiale

Initiation à l’aromathérapie? A la gemmothérapie (extraits de bourgeons)? A l’art des tisanes? Un entretien personnalisé concernant votre bien-être au naturel? Retrouvez nos coachings en phytominéralogie avec Mélanie.


SOMMAIRE:
Un peu de botanique
| Principales propriétés médicinales | Quelques usages et utilisations: Alcoolature de feuilles | Infusions, décoctions | Extraits de bourgeons | Fleurs de Bach | Usages culinaires | Jardin et écologie

GC - Chataignier - sous bois trail - ardeche thines automne 2020
Courir sous les châtaigniers en automne, juste magique! Thines – Ardèche – Octobre 2020

ღ Un peu de botanique

GC- Chataignier - castanea sativa - planche herbier
Dr. Otto Wilhelm – Thomé Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz 1885, Germany

Nom(s) commun(s): Châtaignier, Arbre à pain
Nom latin: Castanea sativa
Famille: Fagacées
Partie récoltée: Feuilles, Ecorce, Bourgeons et Fruits
Lieux: Bois, essence de lumière ou mi-ombre
Brève description: Le châtaignier est un arbre pouvant atteindre 30m de hauteur à feuillage caduc. Il peut vivre jusqu’à 1000 ans. Les feuilles sont longues (15 à 25cm), alternes, courtement pétiolées et dentées. Elles restent sur l’arbre une partie de l’hiver. Elles sont dites marcescentes. Il fleurit en chatons mâles dressés visibles et avec de discrètes fleurs femelles à partir de mai-juin, après les premières feuilles. Les fruits, les châtaignes, sont enveloppées d’une bogue très piquante et se récoltent de septembre à novembre. Son écorce est rugueuse, sillonnée et souvent les vieux châtaigniers perdent leur coeur de tronc tout en conservant leur aubier. Espèce rustique, peu exigeante. Pour l’anecdote, son bois éloigne les insectes.

Différences entre la châtaigne et le marron… En premier lieu, la châtaigne est issue du Châtaignier (Castanea sativa) et le marron est le fruit du Marronnier (Aesculus hippocastanum).  En règle générale, les fruits que ramassent les enfants à l’automne, dans les parcs, sont des marrons, biens gros, bien ronds et brillants! La châtaigne est coiffée d’une petite touffe de stigmates. Le marron ne comporte qu’un seul fruit dans sa bogue alors que la châtaigne en contient souvent trois. La châtaigne a une forme aplatie alors que le marron est plus rond. La bogue du marronnier est couverte de petits pics espacés et courts, alors que celle de la châtaignier est dotée de nombreuses épines longues, bien piquantes et fines. On trouve plutôt les marronniers dans les villes et les grands parcs alors que les châtaigniers sont plutôt situés dans les bois. Le marron est toxique, la châtaigne est comestible! Et pour les fameux « marrons confits » que vous offrez à Noel, il s’agit en fait d’une variété de châtaigne greffée pour la culture. Ses bogues ne contiennent qu’un seul gros fruit. Il y’a de quoi s’y méprendre! 🙂

GC- Chataignier - castanea sativa - chataigne et crocus
Les châtaignes sont les acolytes du crocus des Pyrénées en automne! Automne 2017

⇈ Sommaire ⇈

ღ Principales propriétés médicinales (feuilles, écorce, fruits, bourgeons)

ツLes feuilles sont astringentes, antioxydantes, antispasmodiques et antitussives (toux quinteuses, coqueluche, bronchites, irritation de la gorge). On les retrouve dans des indications comme étant un tonique cardiaque.

ツ L’écorce est très astringente: Greller vantait son écorce dans les cas de forte dysentrie.
ツ Elle est également fébrifuge et reminéralisante.

ツ Les fruits sont bien tolérés par les estomacs fragiles pour les personnes atteinte de diarrhée bénigne (M.A. Mulot).
ツ La châtaigne est très nutritive, reminéralisante, antianémique.
ツ En MTC, la châtaigne soutient l’énergie des reins.

ツ Les bourgeons ont une action spécifique sur le système circulatoire veineux et lymphatique.

Quelques constituants actifs pour les fins connaisseurs: Les feuilles de châtaignier sont riches en tanins, B1, B2 et en pectine.Les fruits sont une source de minéraux (fer, phosphore, manganèse, cuivre…), de fibres et de vitamines B. « La châtaigne est surtout riche en amidon « résistant », c’est-à-dire digéré lentement et incomplètement : elle remplit l’estomac sans entraîner de pic de glycémie (indice glycémique 65, contre 85-90 pour la plupart des féculents). » (sce) « Aussi, le fait que cet amidon ne puisse pas être absorbé rapidement par l’organisme pourrait être bénéfique pour la prévention du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer du côlon. » (sce)

ToxicitéVoir en fin d’article sur les précautions à prendre.

GC- Chataignier - castanea sativa - couleurs automne - gorges de la truyere lozere automne 2020 2
Le doré des châtaigniers et des hêtres contrastant avec le vert foncé des conifères <3 – Gorges de la Truyère – Lozère – Automne 2020

⇈ Sommaire ⇈

ღ Quelques usages et utilisations…

ツ Alcoolature de feuilles

Il est possible de réaliser sa propre alcoolature de feuilles de châtaignier, ces dernières étant facilement « trouvables » selon l’endroit et reconnaissables. Avec un rhum se rapprochant des 60° par exemple et une macération pendant 21 jours du même volume feuilles/alcool. Cette alcoolature peut être utilisée en interne pour toutes les indications des propriétés médicinales des feuilles notamment la bronchite des adultes.

Au niveau posologie, Couplan nous indique de « prendre par cuillerée à café au moment des accès de toux ».

GC- Chataignier - castanea sativa - florac surba - automne 2020 - ciel bleu
Les longues feuilles lancéolées et dentées sur fond de ciel bleu – Ariège – Jardin Fleur de Gaïa – Automne 2020

⇈ Sommaire ⇈

ツ Infusions, décoctions

Voici une galénique qui n’est plus très usitée de nos jours. Et pourtant, si vous avez un châtaignier près de chez vous, il pourrait bien vous être utile de façon efficace et généreuse! Les feuilles sont faciles à cueillir et à faire sécher. Pour toutes les indications des propriétés médicinales des feuilles et d’écorce du châtaignier (toux, fièvre, diarrhée…). N’hésitez pas à y mêler d’autres plantes à visée respiratoire ou anti-diarrhéique selon l’effet recherché…

Selon Marie Antoinette Mulot: Décoction d’écorce de 10 à 15g par jour, porter à ébullition pendant 2 minutes puis infuser 1/4 d’heure – Infusion de feuilles de 10g par jour pendant 10 minutes.
Selon Marie-France Morin: Décoction: 20g d’écorce pour 1L d’eau –  Infusion de feuilles: 10 feuilles pour 1L d’eau

GC- Chataignier - castanea sativa - florac surba - automne 2020 - feuillage auomnal
Feuillage automnal – Exposition ensoleillée – Ariège Jardin Fleur de Gaïa – Automne 2020

⇈ Sommaire ⇈

ツGemmothérapie = extraits de bourgeons

Chez Gratteron et Chaussons, nous utilisons les extraits de bourgeons en « thérapie de fond » pour ré-équilibrer l’organisme et venir compléter l’action d’autres extraits à visée plus « symptomatique ». En gemmothérapie, le châtaignier est le bourgeon de l’action vasculaire lymphatique et veineuse.

La veine étant la gardienne du sang, c’est à dire le « moi » de chaque individu, le châtaignier peut alors être considéré comme le protecteur de l’identité. Il peut aider un individu à trouver sa véritable nature au sein d’une famille ou d’un groupe.

C’est un protecteur et un grand tonique de la paroi veineuse notamment dans les phénomènes congestifs. Il décongestionne également le petit bassin et « régule les stases prémenstruelles d’origine hormonale avec le framboisier et le pommier ». (Sce: La Phytembryothérapie) Il est également très utile pour la circulation lymphatique, en cas d’oedeme, jambes lourdes, bras gonflés et cellulite de circulation. On lui reconnait une action de détoxifiant général dans les cas d’auto-intoxication. Par rapport à la MTC, je serai curieuse de voir son effet sur les acouphènes également… Si quelqu’un a déjà essayé et a des retours à ce sujet à me faire… Je suis preneuse!

Utilisation: Selon les degrés de dilution de la préparation, il est souvent préconisé environ 10 à 15 gouttes par jour pour un adulte.

GC- Chataignier - castanea sativa - florac surba - automne 2020 - bourgeons
Bourgeons et feuillage automnal – Ariège Jardin Fleur de Gaïa – Automne 2020

⇈ Sommaire ⇈

ツfleurs de bach

En énergétique, le châtaignier apporte sécurité, nous enclin à lâcher nos rigidités et préoccupations mentales pour nous abandonner à l’instant présent. En fleur de Bach, il est le dernier élixir préparé par le docteur Bach: « Sweet Chestnut ». Pour la « nuit noire de l’âme », les profondes désespérances, les crises aigües, les sentiments d’abandon. L’impression d’être au bout du rouleau, comme si on avait atteint les limites extrêmes de son être. Des angoisses avec une cause identifiable et dont la personne ne parle pas.  Le châtaignier aide à retrouver des repères, à accepter l’épreuve et à envisager de nouvelles perspectives.

Posologie: Quelques gouttes directement sur la langue dès que l’on sent l’angoisse monter. Ne pas hésiter à y ajouter l’HE de camomille romaine, par exemple, en olfaction.

chatons chataignier pixabay
Chatons mâles du châtaignier au printemps – Pixabay

⇈ Sommaire ⇈

ツ usages culinaires

C’est dans cette thématique que le châtaignier est le plus connu. Il était autrefois dénommé l’arbre à pain et a permis aux paysans de se nourrir quelque peu pendant les périodes de disette hivernale. Aujourd’hui, la châtaigne est loin d’être le fruit du pauvre puisque ses produits dérivés ne font pas partie des moins chers, notamment avec le travail et le savoir-faire de qualité qui peuvent en découler. La châtaigne est très nutritive. On va pouvoir la retrouver au rayon sans gluten sous forme de farine, en donnant un gout certain à vos préparations culinaires. Il y’a bien sûr les châtaignes cuites que nous allons pouvoir retrouver sous vide pour les plats traditionnels ou les desserts, les marrons confits et les fameux marrons chauds. Et puis en délices gourmands, il y’a bien sûr les purées et crèmes de châtaignes, pour les desserts, à rajouter au yaourt ou porridge ou juste à tartiner tel quel…

Et enfin, bien connu des apiculteurs, le miel de châtaignier, de couleur plutôt foncée, est préconisé pour la toux et les poumons. C’est un miel issu du miellat et du nectar, qui est robuste et corsé. Il est utilisé pour le fameux pain d’épices. Il est riche en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments (vitamines B et C, fer, magnésium potassium, potassium, baryum, manganèse, …).

GC- Chataignier - castanea sativa - chataigne cueillette - cevennes lozere automne 2020
Cueillette piquante en Lozère – Automne 2020 – D’après les conseils des anciens: ne pas hésiter à faire comme les cochons pour trouver les plus grosses châtaignes sous les feuilles!

⇈ Sommaire ⇈

ツ Jardin et ecologie

Au jardin, le châtaignier est rustique et s’adapte relativement facilement, malgré sa croissance lente. Il fructifie dès la 20e année. Ici, en Ariège, dans le jardin Fleur de Gaïa, il continue sa croissance depuis maintenant 5 ans. Je ne l’ai arrosé que la première année malgré les épisodes de sécheresse marquée des dernières années.

Le châtaignier est une plante bio-indicatrice des sols: il aime notamment les sols sur silice. Il est adapté aux terrains pauvres et dans presque tous les massifs cristallins en dessous de 1000m. Sols frais et bien drainés.

Le châtaignier est une plante mellifère qui secrète du nectar et éventuellement du miellat. Quant à son pollen, très abondant, il se retrouve dans les miels récoltés au printemps. Il fleurit vers Juin et sa floraison dure une quinzaine de jours. Son pollen possède un faible pouvoir allergisant.

GC- Chataignier - castanea sativa - florac surba - automne 2020
Notre petit châtaignier planté il y’a 5 ans! et avec ses premières châtaignes cet automne 2020! Gaïac adore y faire ses griffes…

⇈ Sommaire ⇈

Retrouvez toutes nos fiches cueillettes et conseils en phyto-minéralogie:
www.gratteronetchaussons.fr – Sommaire des plantes et herboristerie familiale

Initiation à l’aromathérapie? A la gemmothérapie (extraits de bourgeons)? A l’art des tisanes? Un entretien personnalisé concernant votre bien-être au naturel? Retrouvez nos coachings en phytominéralogie avec Mélanie.

attention– Toxicité –
///

– Contre-indications
Selon certaines sources, on peut lire que « la châtaigne ne doit pas être associée avec la banane et l’avocat, car cette association augmente le risque d’allergie ». Personnellement, je n’ai pas creusé cette allégation. Par manque de données: pas chez la femme enceinte ou allaitante. A prendre loin de tout médicament ou complément alimentaire par la forte présence de tanins pour les feuilles et l’écorce. Les bourgeons étant un tonique veineux, demandez conseil à votre médecin si vous êtes sous anti-coagulant.

– En complément –
///

– Bonnes pratiques
(Re) Lire la FAQ sur les plantes médicinales.

– Rappels importants –
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre indicatif et informatif selon leurs propriétés traditionnellement reconnues. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages scientifiques modernes ou traditionnels réputés ainsi que de différentes formations/expériences personnelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Les dosages, que ce soit en gélules, plantes simples, teintures mère, huiles, huiles essentielles… sont donnés à titre indicatif. Renseignez-vous auprès de vos thérapeutes qualifiés. Ne cueillez jamais une plante sans être certains que c’est la bonne (les confusions de plantes peuvent être sources d’empoisonnements sévères) et respectez toujours une charte de bonne cueillette!
Si vous réalisez des cueillettes, recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de son confort, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé pour toute problématique de santé. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics, de remplacer une consultation ou un traitement. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé. Pour toute prescription médicale, avis et dosages, bienfaits et effets secondaires des plantes, veuillez consulter votre médecin ou pharmacien.

Bonne grimpe et bonne cueillette !logo gratteron et chaussons

Principales bibliographies:

Formation herboristerie ELPM – L’herbier des plantes sauvages (éd. Larousse) – Secrets d’une herboriste (Marie-Antoinette Mulot) – Encyclopédie des plantes médicinales (éd. Larousse) – L’énergie des arbres (Hors-Série Plantes et Santé) – Le petit larousse des plantes qui guérissent (éd. Larousse) – Le petit larousse des plantes médicinales (éd. Larousse) – Le Guide des fleurs du Dr Bach (éd. Marabout) – L’herboristerie (Patrice de Bonneval) – La Phytembryothérapie (éd. Amyris) – La Gemmothérapie (éd. Amyris) – Site La Compagnie des Sens – Site Médisite – Site Apiculture – Site Terre Vivante – Site Creapharma – Site Passeport santé – Site Les Arbres

À propos des auteurs de G&C

Des partages de grimpeurs-cueilleurs! Des hommes, 1 planète et tous ceux qui l'habitent. De la montagne, de l'outdoor, du bien-être au naturel, un peu d'humour et beaucoup de life! Nos prestations professionnelles en Ariège Pyrénées: * Réflexologie plantaire, massages bien-être et ateliers phyto avec Mélanie par ICI * Reportages photographiques outdoor, corporate, storytelling et artisanat avec Ivan par LA


4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Olivier dit :

    Encore un article hyper bien documenté, très approfondi. Quel travail ! Avec de belles photos encore et toujours. On se régale à chaque paragraphe. Bravo pour votre travail.

    1. Mélanie dit :

      Merci Sylvie! 🙂 Le confinement avec l’arret de la réflexologie ont eu au moins un avantage: pouvoir enfin récrire un article! Et… je crois avoir repéré les coquilles… 😉 :p

  2. Audray Pepin dit :

    Merci pour ce superbe article qui me donne la nostalgie de mes années passé en Autriche, Ici au Québec, je crois que nos hivers sont trop froid, j’ai vue des hêtre et des châtaignier d’Amériques mais pas de Sativa. Les fruit de notre châteignier sont également comestible mais est-ce que tu as de l’information à savoir si les propriétés des bourgeons, feuilles et écorce sont transférable au Châtaignier d’Amérique, je n’ai pas trouvé cette réponse dans mes ouvrages de référence. Merci!

    1. Mélanie dit :

      Bonjour Audray, merci pour ton commentaire! Suite à ce dernier, je suis allée faire quelques recherches mais je n’ai effectivement rien trouvé à part que ce dernier était en péril… Alors, je ne voudrai pas m’avancer en te disant n’importe quoi! as tu essayé d’en planter un chez toi des sativa? tu n’en as aucun dans les pépinières aux alentours de chez toi?
      J’aime beaucoup le nom de ton site et je crois que je vais aller y faire un tour pour le découvrir! a bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *