Recette Baume « O2 à la respiration » + conseils phyto pour une respiration libérée

Libérée! Délivrée! 😀 Je sais pas vous mais pour ma part, à chaque fois que je sors en randonnée ou en trail, mes sécrétions bronchiques se mettent en marche et mon corps évacue de lui-même les toxines et le mucus. Ce n’est pas très glamour mais j’ai appris à me moucher sans mouchoir en courant mais aussi à cracher… Nos anciens et les médecines traditionnelles le savaient mais nous l’avons plus ou moins oublié au nom de la bienséance… Enfin, effectivement, on ne peut quand même pas le faire n’importe où car, vous l’avez compris, ces mucosités sont aussi remplies de germes en tous genres que notre organisme tente d’évacuer… Alors, quand celui-ci a du mal à remplir son rôle protecteur ou que les émonctoires sont saturés, les rhumes, bronchites et autres petites joyeusetés peuvent s’inviter allègrement et nous laisser à plat.

Vous êtes encombrés et vous commencez à avoir du mal à respirer librement? Vous vous sentez fatigués et en baisse d’énergie? Je vous invite alors à prendre un bol d’air oxygénant avec les huiles essentielles et à pouvoir de nouveau respirer à plein poumons grâce aux plantes. Voici notre recette de baume de poitrine aux huiles essentielles pour accompagner une meilleure respiration et nos conseils associés en phyto-minéralogie. Pour rappel, cela ne doit absolument pas retarder une visite chez votre médecin ou spécialiste ni remplacer un éventuel traitement. Ces conseils interviennent après une consultation médicale et avec l’accord de votre médecin.


* AU SOMMAIRE * P’tite intro: Du nez aux poumons – Baume aux HE « 02 à la respiration »: IngrédientsMise en œuvre de la recetteAvis et usages | Autres conseils en phyto-minéralogie: Inhalations aux HEMangez de l’ail…Et buvez du thym & de l’échinacée!Vitamine DRéflexologie plantaire

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (16)

Retrouvez toutes nos recettes sur Gratteron et Chaussons:
www.gratteronetchaussons.fr – sommaire des recettes phyto-cosmetiques
Retrouvez tous nos conseils en herboristerie familiale:
www.gratteronetchaussons.fr – Sommaire des conseils en phytominéralogie, réflexo et nutrition

Une ou plusieurs recettes sur Gratteron et Chaussons vous intéressent mais vous n’osez pas vous lancer ou vous n’avez tout simplement pas le matériel pour les préparer? Je vous propose des ateliers-coaching depuis 2014 pour que vous appreniez à les préparer vous même, en toute sécurité! + d’infos


P’tite intro: Du nez aux poumons…

« Le rhume est une infection très fréquente des fosses nasales et de la gorge, causée par un virus. Aussi appelé rhinite virale ou aiguë, il provoque un mal de gorge, des éternuements, une sensation de nez bouché et un écoulement nasal. La durée des symptômes est d’environ 11 jours avec un rhume banal non compliqué. Le rhume est causé le plus souvent par les rhinovirus. »

« La bronchite se caractérise par une inflammation des bronches, les conduits qui mènent l’air inspiré de la trachée aux poumons. L’inflammation rend la respiration plus difficile, car les parois des bronches sont enflées et produisent une quantité importante de mucus. La bronchite s’accompagne d’une toux profonde. » En dehors de l’asthme, du tabagisme, de la pollution ou du contact avec des produits chimiques, « la cause la plus fréquente de bronchite aiguë est une infection virale. Les virus sont inhalés, puis se propagent jusqu’aux bronches. Souvent, un rhume ou une grippe précède la bronchite. Plus rarement, l’infection peut être causée par des bactéries (par exemple, celles qui peuvent aussi causer une pneumonie) » (1)

Enfin, les alvéoles pulmonaires sont également soumises à rude épreuve en hiver (air sec et froid, pollution, stress…). Elles sont protégées grâce à une fine couche de mucus qui les recouvre et qui peut moins bien jouer son rôle.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (1)

⇈ Sommaire ⇈

Ingrédients – Baume « O2 à la respiration »

Propriétés : antiviral, antibactérien, mucolytique, immunostimulant, expectorant, tonifiant
Indications : rhume, rhino-pharyngite, bronchite, fragilité ORL en période sensible…

Les huiles essentielles qui contiennent du 1,8 cinéole incitent à respirer largement et sont oxygénatrices. On y retrouver par exemple l’eucalyptus radié – ou globulus – très expectorante et immunitaire, le niaouli idéal pour les terrains chroniques et le ravintsara pour les baisses immunitaires et la fatigue. Les huiles essentielles de conifères permettent aussi cette oxygénation, comme un grand bain de forêt. Elles contiennent des molécules terpéniques et sont détersives (propriété de décoller les mucosités), tonifiantes générales de l’organisme, souvent relaxantes bronchiques et aussi antivirales. (2)

Pour: local Texture: baume/onguent Peau: /// HE: oui
Difficulté: * Préparation:
20 min
Conservation:
1 à 2 ans
Labo n°:
2021-0134

Tous les ingrédients que je vous propose dans cette recette sont disponibles dans votre magasin bio préféré, en pharmacie, en herboristerie ou sur la toile… Vous aurez besoin d’un bain marie électrique (ou de casseroles), de 2 bols en inox, d’un mini-bécher et d’une balance au 0.01g près.

Ce baume contient 8 huiles essentielles différentes à proportion de 40% du produit final. Son utilisation ne sera donc que locale en massage cutané, sur une courte période. Jamais sur l’ensemble du corps ou sur le visage! Uniquement pour les adultes, voir préconisations pour les enfants, jeunes enfants et femmes enceintes, un peu plus bas.

☘ 20% d’huile d’amande douce, sésame, jojoba ou noisette – Une huile végétale qui pénètre facilement pour le transport des HE.
☘ 30% de beurre de karité – Pour la texture du baume.
☘ 10% de cire d’abeille (ou cire végétale dure) – Texturisant et durcissant.
5% d’HE de Ravintsara Elle est une très bonne antivirale notamment sur la sphère respiratoire, immunostimulante par stimulation des glandes surrénales, antibactérienne à large spectre, expectorante et mucolytique. Elle limite les risques de surinfection.
☘ 5% d’HE d’Eucalyptus globulus Sans doute la plus expectorante. Elle accompagne également l’expulsion du mucus des voies respiratoires. C’est une bonne antiseptique générale et elle permet de ralentir la progression de l’infection dans l’organisme afin de la stopper plus rapidement.
☘ 5% d’HE de Sapin pectiné des Vosges (ou sapin baumier) Mon huile essentielle d’enfance me rappelant les balades dans les forêts vosgiennes! Elle favorise la respiration et elle est anticatarrhale. Mais également antibactérienne, antivirale et stimulante immunitaire et psychique
. De plus, l’alpha pinène régulateur de l’hypersécrétion de mucus vient en complément de l’action décongestionnante du 1,8-cinéole du ravintsara et des menthol et menthone de la menthe.
☘ 5% d’HE de Niaouli (ou Tea tree) – L’efficacité de cette HE ne sont plus à démontrer: très bonne antibactérienne (et notamment sur les bactéries résistantes (streptocoques, pneumocoques, entérocoques), très bonne antivirale, elle est aussi anti-inflammatoire et calme les sensations de chaleur, elle est expectorante et mucolytique en activant les glandes exocrines des muqueuses respiratoires. Enfin, elle est stimulante immunitaire.
☘ 5% d’HE de Thym CT Linalol Plus « douce » que les autres chémotypes de thym, notamment pour les enfants, elle possède une très belle action antibactérienne, antivirale et neurotonique. Elle est également réchauffante.
☘ 5% d’HE de Pin sylvestre – Pour compléter la « promenade » en forêt vosgienne! Elle est
expectorant et mucolytique et possède une action balsamique (évite l’inflammation des muqueuses respiratoires) et antiseptique respiratoire. Elle est également cortisone-like et permet de maintenir un bon état de forme général.
☘ 5% d’HE de Romarin CT Cinéole – Fortement concentrée en 1,8-cinéole, alpha-pinène, beta-pinène et camphre, elle est expectorante, mucolytique et bactéricide. Elle est stimulante intellectuelle.
☘ 5% d’HE de Menthe verte (ou Menthe poivrée)Elle possède une action antalgique et vasoconstrictrice: lorsque les capillaires sanguins se dilatent et contribuent, avec l’excès de mucus, au gonflement de la muqueuse nasale (« nez bouché »). Elle est aussi décongestionnante  par sa sensation de fraîcheur et par son action fluidifiante sur le mucus.

Composition – INCI: Vegetal Oil, Butyrospermum parkii butter, Cera alba, Cinnamomum camphora essential oil, Eucalyptus globulus essential oil, Abies alba essential oil, Melaleuca viridiflora essential oil, Thymus zygis essential oil, Pinus sylvestris essential oil, Rosmarinus officinalis essential oil, Mentha spicata essential oil.

– (Re)lire la FAQ des Huiles Essentielles

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (18)

⇈ Sommaire ⇈

Mise en œuvre de la recette

Avant toute chose…

Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains. Préparer l’atelier.

Préparation de la base huileuse

1° Dans un premier bol en inox, peser l’huile végétale choisie. La verser dans le 2e bol pour le bain-marie. Peser ensuite le beurre de karité et le mettre dans le 2e bol. Faire de même avec la cire d’abeille. Mettre en place et faire chauffer le bain-marie.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (23)

ツpréparation des huiles essentielles

2° A l’aide d’un petit bécher, peser et ajouter une à une les 8 huiles essentielles.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (2)

ツConfection du baume

3° Une fois que la cire d’abeille est totalement fondue, remuer légèrement le contenu du bol puis le sortir du bain-marie.
4° Ajouter les huiles essentielles dans le bol. Bien homogénéiser au mini fouet.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (12)

ツ conditionnement

5° Verser la préparation encore liquide dans un pot préalablement stérilisé.
6° Attendre que le mélange refroidisse et durcisse avant de refermer le pot et de l’utiliser.
7° Ce baume se conserve à l’abri de la chaleur et de la lumière. Vous pourrez trouver le pot en magasin spécialisé, dans certaines boutiques bio ou tout simplement en récupération d’un ancien.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (15)

⇈ Sommaire ⇈

Avis et Usages

Ph

///

Odeur, Aspect, Efficacité

Parfum typique, doux et naturel. Frais & Vivifiant. Très agréable à l’usage et permet d’accompagner une respiration plus libre. Baume souple.

GC - baume respiration aux huiles essentielles - melanie dupuis (17)

Utilisation : Usage externe et local

Prendre une noisette du produit et appliquer sur le thorax et sur le haut du dos en frictions douces.  Application: 1 fois par jour en période sensible lorsqu’on se sent vulnérable. 2 à 4 fois (voire plus) par jour lors d’une bronchite, rhume…. Jusqu’à amélioration sensible. Dans ce cas, alterner les zones d’application : nuque, cou et gorge, puis thorax, dos, intérieur des avant bras, voute plantaire, chaînes ganglionnaires. Encas de rhume, sinusite, masser aussi les ailes du nez et les sinus. Voir également en fin d’article pour les précautions d’usage et les contre-indications.

  • Pour les enfants à partir de 7 ans: diminuer le pourcentage d’huiles essentielles: entre 20 et 30%
  • Pour les jeunes enfants (<6-7 ans): remplacer l’eucalyptus globulus par l’eucalyptus radié, remplacer le niaouli par le tea tree, ne pas mettre la menthe, ni les conifères, ni le romarin à cinéole. Diminuer le pourcentage d’huiles essentielles: entre 10 et 20% (1) Pour les femmes enceintes: retirer également l’HE de thym à linalol car c’est un tonique utérin.
  • Pour les personnes épileptiques et asthmatiques: demandez conseil à votre aromathérapeuthe. Voir contre-indications en fin d’article

⇈ Sommaire ⇈

Autres conseils en phyto-minéralogie

Inhalations aux HE

Inhalations sèches:  Mettre une noisette de ce baume aromatique « O2 à la respiration » à l’intérieur des poignets puis réaliser de profondes inspirations, au moins 5 fois de suite. A répéter régulièrement tout au long de la journée. Vous pouvez également en mettre sous les ailes des narines.

Inhalations humides:  « Elles facilitent la réhydratation des muqueuse et l’expectoration s’il y’a présence ce mucus et de toux grasse. Elles favorisent le décongestionnement du nez bouché et augmentent l’efficacité des huiles essentielles utilisées par voie olfactives. » (2) Et pour les inhalations, yapaplu simple! On prend une casserole d’eau, on la porte à frémissement, on la sort du feu, on met 1 goutte de chaque huile essentielle proposée dedans, on se met une serviette sur la tête, on ferme les yeux et on respire les vapeurs pendant 10 minutes! Et en plus, pour le bonus, ça fait un petit sauna facial au passage! Que des bienfaits! 😉 Bon, par contre, je vous conseille de bien rester au chaud après cette petite séance! Pour plus de facilités, vous pouvez le pratiquer avant d’aller vous coucher par exemple.

Le trio d’huiles essentielles proposé:

  • HE de Ravintsara: Utilisée surtout ici comme stimulante immunitaire. Elle est également antivirale, antibactérienne et expectorante.
  • HE Eucalyptus radié: Elle est immuno-modulante et c’est l’une des plus « respirantes » 😉
  • HE de Sapin des Vosges: Pour la balade bienfaisante et oxygénatrice sous mes conifères d’enfance!

GC - angine amygdalite - bonhomme de neige - pixabay

⇈ Sommaire ⇈

mangez de l’ail…

L’ail cru est bon un protecteur des poumons, il est également antibactérien grâce à l’allicine qu’il contient et c’est un mucolytique pulmonaire: il fluidifie et désinfecte le mucus des bronches. Lorsqu’on mange de l’ail, l’allicine est assimilée dans les intestins puis transportée par le sang jusqu’aux alvéoles pulmonaires. Elle se loge alors dans les alvéoles et améliore les qualités protectrices du mucus donc la résistance de l’organisme aux agressions extérieures. Alors, si vos intestins le supportent et que vous l’aimez, coupez 1 à 2 gousses d’ail cru dans tous vos plats et faites du bien à vos poumons! Ici, chez Gratteron et Chaussons, on apprécie également les soupes et velouté à l’ail… Bon appétit!

GC - pixabay ail

⇈ Sommaire ⇈

et buvez du thym et de l’échinacée!

En infusion ou en teinture mère, le thym est l’une des médicinales reines « de chez nous » à avoir sous la main. Veillez à ce qu’il soit bien aromatique si vous le prenez en plante sèche. Lui aussi est un bon protecteur des alvéoles pulmonaires. Comme l’ail, il facilite la production d’un mucus de qualité et agit comme antiseptique. Vous pouvez le prendre en prévention mais également en « curatif ».

En infusion: Comptez une cuillère à café de thym séché par tasse d’infusion, à raison de 3 à 6 tasses par jour. En cas de sensibilité pulmonaire chronique, pensez à prendre 1 à 2 tasses de thym de façon journalière. 🙂

En teinture-mère: Prenez 20 gouttes 4 à 6 fois par jour en cas de rhume/bronchite avérée.

L’échinacée renforce le système immunitaire et prévient les complications des voies respiratoires une fois que l’infection est installée. Pensez plutôt à l’astragale, au « cuivre-or-argent » ou au bourgeon de prunellier pour renforcer le système immunitaire avant l’infection.

En teinture mère: Pour un adulte, selon Christophe Bernard (4) : « prenez 1 cuillère à café de teinture mère d’échinacée toutes les 3 heures (ndlr: dans un peau d’eau) pendant les 3 premières jours de l’infection (erreur typique au sujet de l’échinacée pour les infections : on n’en prend pas assez et pas assez souvent) et passez ensuite à 4 cuillères à café par jour tant que les symptômes persistent. »

GC - thym - infusion (1)

⇈ Sommaire ⇈

Vitamine D – Vitamine du soleil et de l’immunité

Pour l’immunité et les voies respiratoires, la vitamine D est l’une des indispensables. Et d’après plusieurs auteurs, sous nos latitudes, une majorité de la population est déficiente en vitamine D.  Officiellement, les apports nutritionnels conseillés en France sont de 200 UI/J avant 65 ans et le double ou le triple après 65 ans. Mais de nombreux experts recommandent aujourd’hui des doses 5 à 20 fois plus élevées, soit des apports de 1000 à 4000 UI/jour. Ou 400UI par 10Kg de poids. Selon ces experts, cet apport, sans danger, permet de maintenir un taux dans la fourchette des valeurs optimales. La dose de toxicité serait comprise à partir de 40000UI par jour. Cependant, il est recommander de faire doser votre vitamine D en laboratoire sur ordonnance de votre médecin car, à forte dose prolongée, les excès de supplémentation en vitamine D restent à éviter. Lors d’hypercalcémie (taux trop élevé de calcium dans le sang), de calcifications rénales et de sarcoïdose, il est préférable de consulter votre médecin avant de prendre de la vitamine D.

OMS – La vitamine D pour la prévention des infections des voies respiratoires – « La carence en vitamine D peut affecter le système immunitaire car elle joue un rôle immunomodulateur, renforçant l’immunité innée en régulant à la hausse l’expression et la sécrétion des peptides antimicrobiens, ce qui stimule les défenses muqueuses. De plus, des méta-analyses récentes ont rapporté un effet protecteur de la supplémentation en vitamine D sur les infections des voies respiratoires. » (5)

Pour ma part, je prends de la Vitamine D3 en complément alimentaire, dosée à 1000UI/goutte et je prends entre 2 à 5 gouttes par jour pendant toute la saison hivernale dans un yaourt ou sur une tartine d’oléagineux pendant le petit déjeuner. La Vitamine D est liposoluble. Il ne sert donc à rien de la mettre dans votre infusion… 😉

GC - huile aux HE pour tendons, muscles, squelette (16)

⇈ Sommaire ⇈

réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire et certains points en acupression sur le visage permettent d’accompagner le système respiratoire. La réflexologie plantaire se révèle efficace pour aider l’organisme à retrouver son homéostasie et notamment sur la sphère ORL. En séance, certaines Zones Réflexes seront donc plus travaillées: ZR du nez, ZR des sinus, ZR des poumons, ZR du plexus solaire, ZR thoracique, ZR surrénales, ZR Système lymphatique et ZR Gros intestin (lien en MTC et souvent, l’insuffisance du système digestif provoque du mucus excessif dans le système).

Pour obtenir un RDV en réflexologie plantaire en Haute Ariège et entre mes mains, retrouvez toutes les séances et tarifs sur cette page.

GC - reflexologie neige - beille - melanie dupuis - ivan olivier photographies (3)

⇈ Sommaire ⇈

Retrouvez toutes nos recettes sur Gratteron et Chaussons:
www.gratteronetchaussons.fr – sommaire des recettes phyto-cosmetiques
Retrouvez tous nos conseils en herboristerie familiale:
www.gratteronetchaussons.fr – Sommaire des conseils en phytominéralogie, réflexo et nutrition

Une ou plusieurs recettes sur Gratteron et Chaussons vous intéressent mais vous n’osez pas vous lancer ou vous n’avez tout simplement pas le matériel pour les préparer? Je vous propose des ateliers-coaching depuis 2014 pour que vous appreniez à les préparer vous même, en toute sécurité! + d’infos

– Précautions –
Recette aux huiles essentielles à ne pas ingérer. Usage local uniquement. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent. Ne pas appliquer sur de grandes surfaces corporelles : en cas de doute, demander conseil à son pharmacien ou médecin spécialisé en aromathérapie.

– Contre-indications
(Re)lire la FAQ des Huiles Essentielles pour leur bonne utilisation… Les personnes épileptiques et asthmatiques doivent procéder avec une grande vigilance, notamment avec les HE dites respiratoires… « Les sujets asthmatiques ont une hyperréactivité respiratoire qui rend l’utilisation des huiles essentielles très délicate. Il leur est conseillé de se mettre en contact avec un médecin aromathérapeute pour des conseils personnalisés. La grossesse et l’allaitement sont des périodes où l’utilisation des huiles essentielles concentrée est contre-indiquée. » (2)

– Rappels importants –
Si vous réalisez des recettes présentées sur ce site, nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles allergies, réactions ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre indicatif et informatif selon des propriétés traditionnellement reconnues. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages scientifiques ou traditionnels réputés ainsi que de différentes formations/expériences personnelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Les dosages, que ce soit en gélules, plantes simples, teintures mère, huiles, huiles essentielles… sont donnés à titre indicatif.
De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé. Pour toute prescription médicale, avis et dosages, bienfaits et effets secondaires, veuillez consulter votre médecin ou pharmacien.

logo gratteron et chaussons

Principales Sources et Bibliographie:

(1) Rhume et bronchitePasseport Santé

(2) Rhume – Aude Maillard

(3) Rhume – Compagnie des Sens

(4) Bronchite et Echinacée – Althea Provence

(5) Vitamine D – OMS

Expériences personnelles en phytocosmétiques depuis 2009 – Association Slow Cosmétique – Formation en réglementations cosmétique, formulations et ateliers – Formation herboristerie ELPM Différentes Formations Aromathérapie Scientifique D.Baudoux – Formations en Réflexologie – Le petit larousse des Huiles Essentielles – Le grand guide de l’aromathérapie et des soins beauté naturels (éd. J’ai Lu) – Le guide Terre Vivante des Huiles essentielles (éd. Terre Vivante) – Site d’Aude Maillard, Aromathérapeute – Site de Christophe Bernard, Herbaliste – Site La Compagnie des Sens – Site Aroma Zone – Guide complet de la réflexologie (Ann Gillanders)

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses séances en Ariège PAR ICI. Ivan est grimpeur-skieur, photographe et cordiste, vous pouvez retrouver ses prestations photo PAR LA. A bientôt!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *