Fabriquer son baume du tigre

Le baume du tigre est aussi connu qu’utile. Onguent précieux, il sert à beaucoup d’applications et devrait se trouver dans tous les camions de grimpeurs !

Le baume du tigre est né grâce à Aw Chu Kin, un herboriste chinois, qui soulageait les douleurs de ses patients avec un mélange de girofle, menthol et camphre. Nous vous révélons ci-après notre propre recette….

ღ Dans quels cas utiliser le baume du tigre ?

En règle générale, le baume du tigre « rouge » se révèle utile pour calmer les douleurs et problèmes musculo-squelettiques. Il sert aussi à échauffer les muscles avant un effort par exemple (même si rien ne remplace un véritable échauffement 😉 ) Le baume du tigre « blanc » est efficace pour lutter contre les refroidissements hivernaux, diminuer les maux de tête légers… Dans notre cas, dans la version « faite-maison », nous utilisons le baume rouge également à la place du baume blanc.

-Composition du baume rouge : huile essentielle de menthe, menthol, camphre, huile essentielle de cajeput, huile essentielle de clou de girofle, huile essentielle de cannelle de chine
– Composition du baume blanc : huile essentielle de menthe, menthol, camphre, huile essentielle de cajeput, huile essentielle de clou de girofle.
– Equilibre du Yin et du Yang: le camphre et les huiles essentielles de clou de girofle et de cannelle « réchauffent » tandis que le menthol et l’huile essentielle de cajeput « rafraichissent »

ღ Baume du tigre rouge revisité – Pour un petit pot de 30g

Cette recette de baume du tigre contient 10% d’Huiles Essentielles. (He = Huiles essentielles)

– 15% soit 4,5g de cire d’abeille – support – filmogène, protecteur, durcisseur
– 25% soit 7,5g de beurre de karité – support – adoucissant, nourrissant, protecteur, durcisseur
– 50% soit 15g de macérat huileux d’arnica – support – anti-inflammatoire, antalgique, anti-ecchymose
– 2% soit 0,6g d’He de Menthe poivrée – pour remplacer le menthol – antalgique, antiprurigineuse, anesthésique, rafraîchissante, décongestionnante, bactéricide, fongicide
– 3% soit 0,9g d’He de Romarin à camphre – pour remplacer le camphre – tonique général, décontracturant neuromusculaire, mucolytique, active la circulation
– 1,5% soit 0,45g d’He de Cajeput – protecteur cutané, antalgique, expectorant, antiseptique
– 1,5% soit 0,45g d’He d’Eucalyptus radié – immunomodulant, antiviral, expectorant, décongestionnant nasal, répulsif d’insectes
– 1% soit 0,3g d’He de Gaulthérie – antalgique, anti-inflammatoire, relaxant des muscles
– 0,5% soit 0,15g d’He de Clou de girofle – anti-infectieux et antibactérien, cautérisant cutané, antiseptique, anesthésiant
– 0,5% soit 0,15g d’He de Cannelle écorce – parasiticide, antibactérien, antiviral, insecticide

baume du tigre fait maison MD

ღ Préparation

1° Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
2° Peser la cire d’abeille et le beurre de karité à l’aide d’une balance de précision et les faire fondre au bain-marie
3° Dans un deuxième bol en inox, peser le macérat d’arnica.
4° Peser les huiles essentielles. Réserver.
5° Lorsque la cire et le beurre sont bien fondus, les ajouter à l’huile d’arnica, hors du feu. Homogénéiser.
6° Ajouter les huiles essentielles à la préparation pas trop chaude et de nouveau bien homogénéiser.
7° Verser le tout dans des petits pots préalablement stérilisés et laisser durcir.

Avis et Usages

Odeur, Couleur, Aspect :

Baume souple, agréable à appliquer, ne laisse pas de sensation de gras. Très légèrement granuleux avec le beurre de karité non raffiné.

Utilisation : Usage externe.

En cas de refroidissement: chauffer et appliquer une petite noisette de baume du tigre revisité sur le thorax et sur le haut du dos, 3 fois par jour. On peut également ajouter un peu de produit en haut du nez et/ ou sur les sinus (ne pas se rapprocher trop près des yeux et des muqueuses) en cas de rhume avéré.
Pour préparer muscles et articulations: chauffer et appliquer le produit sur les parties corporelles sollicitées.
Pour lutter contre les maux de tête: chauffer et appliquer une petite noisette du baume sur les tempes, en massages circulaires.

Stabilité :

Conservation 6 mois

> Contre-indications <
Ne pas utiliser sur les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les jeunes enfants! Ne pas recouvrir d’un bandage, ne pas appliquer sur les muqueuses, dans les yeux ou sur une peau lésée. Ne pas ingérer. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent.

> Rappels importants <
Si vous réalisez des recettes présentées sur ce site,nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce site ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être, veuillez consulter un  professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du site Gratteron & Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

logo gratteron et chaussons

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. mel dit :

    un petit essai de commentaire

  2. melanie dit :

    nouvel essai de comm

  3. Super recette, claire et complète, merci !
    La recette ressemble à celle du baume que je fais pour soulager les maux de tête, aux huiles essentielles près !

    1. Mélanie dit :

      Merci!
      oui, cette recette peut très bien s’appliquer pour les maux de tete! enfin, sans doute sans la cannelle qui est trop réchauffante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *