FAQ Huiles Essentielles

Sur Gratteron et Chaussons, vous pouvez trouver beaucoup de recettes « faites-maison » pour le bien-être des grimpeurs et contenant des Huiles Essentielles (HE). Elles sont aujourd’hui en vente libre, pour leur grande majorité. Néanmoins, beaucoup de nos lecteurs se posent des questions, à juste titre, car les HE sont précieuses et puissantes, elles ne sont pas anodines. 

Il faut savoir les approcher avec respect, les utiliser à bon escient et en toute connaissance de cause. Cette FAQ est non exhaustive. Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous en faire part dans un commentaire ci-dessous ou via la page contact!

SOMMAIRE

Quels modes d’application pour les HE?
Qu’est ce qu’une huile essentielle?
Quels critères pour bien choisir les huiles essentielles?
Je suis enceinte / J’allaite mon enfant / J’ai un terrain sensible / Mes enfants sont jeunes: quelles sont les précautions à prendre?
Puis-je m’exposer au soleil après application d’une huile essentielle?
Que faire en cas de réaction cutanée, d’ingestion accidentelle ou d’HE dans les yeux?
Dois-je respecter les doses?
Quelques précautions à respecter obligatoirement!
Quels livres sérieux puis-je consulter sur les HE?
Et l’écologie?
Rappels…

***********************************


ღ Quels modes d’application pour les HE ?

Il existe 3 voies d’administration des HE: voie interne (orale, vaginale ou rectale), voie cutanée (massages, cosmétiques, frictions…) et voie olfactive (inhalation et diffusion). Il convient d’utiliser le meilleur moyen en fonction de l’objectif recherché.
Sur Gratteron et Chaussons, nous vous conseillons le plus souvent la voie cutanée par le biais des cosmétiques DIY.

Il faut éviter de les employer pures directement sur la peau, ou alors de façon très locale. Il est préférable de les diluer dans un peu d’huile végétale.

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Qu’est ce qu’une huile essentielle?

Les huiles essentielles sont issues d’expression mécanique à froid (essences d’agrumes) ou de distillation par entrainement à la vapeur d’eau. Contrairement à ce que leur nom suggère, elles ne sont pas grasses mais possèdent un caractère lipophile. Elles se mélangent donc très bien avec un support huileux mais non aqueux. Les HE sont composées de plusieurs molécules aux structures et assemblages différents, appelées « familles biochimiques ». Ces dernières vont donner leurs propriétés aux HE.

Les HE de qualité peuvent être conservées ~ 5 ans (3 ans pour les essences d’agrumes) dans de bonnes conditions de stockage: dans des bouteilles à verre coloré, étanches, à température constante (18 à 23°C) et en position verticale.

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Quels critères pour bien choisir les huiles essentielles?

Attention aux arnaques! Les huiles essentielles doivent toujours être:

ツ100% pures et naturelles – elles ne doivent pas être coupées avec des produits de synthèse ou tout autre ingrédient
ツ chémotypées – le chémotype différencie les plantes d’une même espèce à la composition moléculaire différente: on ne peut pas se contenter de se procurer une huile essentielle de thym par exemple, ces dernières n’ayant pas les mêmes propriétés… Il devra être précisé le nom latin exact, l’organe producteur (fleur, racine…) et le chémotype (CT ou BBD) –> exemple: Thymus vulgaris CT Thujanol , Thymus vulgaris CT linalol, Thymus vulgaris CT thymol
100% intégrales – elles doivent être distillées dans l’intégralité du temps qu’il leur faut pour faire apparaître toutes les molécules qui les constituent.
si possible « bio », pour des raisons évidentes d’écologie mais aussi d’énergie: une plante traitée avec des produits de synthèse a perdu ses défenses naturelles, elle est plus fragile. Comment peut-elle alors encore nous aider à retrouver notre propre équilibre?

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Je suis enceinte / J’allaite mon enfant / J’ai un terrain sensible / Mes enfants sont jeunes: quelles sont les précautions à prendre?

Pour les jeunes enfants, les personnes allergiques/sensibles et les femmes enceintes ou allaitantes: leur emploi est à éviter surtout si vous ne les maitrisez pas. Certaines HE peuvent être abortives, neuro toxiques même à faible dose.

Évitez-les aussi dans les cosmétiques… Parlez-en avec un professionnel de santé et nous vous conseillons aussi 2 livres de Danièle Festy:
ツSoigner ses enfants avec les huiles essentielles
ツSe soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Puis-je m’exposer au soleil après application d’une huile essentielle?

Les huiles essentielles contenant des molécules appelées furocoumarines sont photosensibilisantes. Il est donc absolument déconseillé de s’exposer au soleil  après application de ces dernières. Ces molécules se retrouvent dans les HE d’agrumes notamment ou certaines familles d’apiacées (angélique par exemple). Il existe des HE dites « sans furocoumarines » qui permettent leur application même avant l’exposition solaire.

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Que faire en cas de réaction cutanée, d’ingestion accidentelle ou d’HE dans les yeux?

En cas de mauvaise réaction cutanée à une HE (brulure, démangeaison), ne rincez surtout pas à l’eau, cela amplifierait le phénomène. Imbibez une lingette d’huile végétale et tamponnez l’excédent.
En cas d’ingestion accidentelle: ne vous faites pas vomir! Avalez une grosse dose d’huile végétale et contactez rapidement le centre antipoison.
En aucun cas, on n’appliquera d’HE dans les yeux! Si accidentellement, cela devait arriver, voici la marche à suivre avant d’aller consulter un médecin ou un ophtalmologue: faites couler l’eau du robinet dans l’oeil concerné pendant une dizaine de minutes (ou un collyre). Puis, comme au-dessus, imbibez une lingette d’huile végétale et tamponnez l’oeil.

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Dois-je respecter les doses?

Oui! Selon le pourcentage utilisé, les HE pourront avoir une action locale ou générale, cosmétique ou médicale. Les huiles essentielles, lipophiles, traversent facilement les différentes couches cutanées, pour rejoindre ensuite la circulation sanguine. Il est donc important de toujours connaitre le but recherché et d’appliquer un certain pourcentage de formulation en conséquence. Par exemple, sur le visage, on n’excèdera pas les 1% d’HE dans une préparation.
Le fait d’augmenter les doses ne rendrait pas un produit plus efficace. C’est seulement la toxicité qui serait augmentée !

1ml ~35 gouttes d’HE
et
1 goutte ~25mg d’HE
(selon les codigouttes)

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Quelques précautions à respecter obligatoirement!

Il faut toujours bien se laver les mains après utilisation d’HE, pour éviter tout accident bête, comme le simple fait de se frotter les yeux…

De même,  elles ne seront pas utilisées pures sur les muqueuses sensibles et en aucun cas, elles ne seront introduites dans le conduit auditif ou dans les yeux!  En cas d’utilisation d’une nouvelle HE, il est préférable d’effectuer un test de sensibilité dans le pli du coude (sauf pour les HE dermocaustiques…).
Il ne sera pas utilisé d’HE photosensibilisante avant une exposition solaire (agrumes, angélique…), certaines HE sont très dermocaustiques (riches en phénols ou aldéhydes aromatiques: cannelle, thym à thymol…), d’autres sont neurotoxiques (en diffusion par exemple) ou encore hépato-toxiques (par voie orale), d’autres encore sont hormon-like…

Renseignez-vous toujours sur leur composition et sur les contre-indications relatives, notamment si vous prenez des médicaments ou si vous avez eu un cas avéré de cancer hormono-dépendant par exemple! Prenez conseil auprès de votre médecin!

Lors d’application en longue durée avec des HE appropriées, il est important de créer des « fenêtres thérapeutiques » pour ne pas surcharger l’organisme. Vous pourrez procéder comme suit: arrêt de l’HE 1 jour sur 7 ou 1 semaine sur 3 par exemples.

« En dépit de son appellation évocatrice d’arômes champêtres, l’aromathérapie ne saurait être employée de manière fantaisiste. Ce n’est ni un gadget pour malades imaginaires, encore moins une friandises pour petites filles modèles. » Docteur Valnet – Aromathérapie

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Quels livres sérieux puis-je consulter sur les HE?

Voici nos propres références « papier », sur lesquelles nous nous appuyons pour rédiger les articles concernant les HE sur Gratteron et Chaussons.

ツ Traité de phyto-aromathérapie – Hervé Staub, Lilly Bayer
ツAromathérapie exactement – Pierre Franchomme, Daniel Pénoël
ツL’aromathérapie – Dominique Baudoux
ツGuide pratique d’aromathérapie au quotidien – Patrice de Bonneval, Franck Dubus
ツTraité d’aromathérapie scientifique et médicale – Michel Faucon
ツLe Petit Larousse des Huiles essentielles – Thierry Folliard
ツLe grand guide de l’aromathérapie et des soins beauté naturels – Aude Maillard
ツLa bible des HE – Danièle Festy
ツL’olfactothérapie – Alain Faniel
ツLe guide de l’olfactothérapie – Guillaume Gérault

⇈ Retour en haut ⇈


ღ Et l’écologie?

Des produits rares et à la mode… Voila 2 notions qui ne sont pas très compatibles. Pourtant ce schéma est en train de se dessiner dangereusement…  Dès qu’un produit est dit « à la mode », il va en être fait une utilisation démesurée et il sera surexploité par les industriels…
Le rendement d’une HE est très faible et pourtant la demande ne cesse de croitre et on distille de l’HE à toutes les sauces et dans toutes les préparations. Il faudrait au contraire, respecter cette préciosité et savoir pourquoi en toute conscience vous les utilisez. Pour cela, il faut coller au plus près de votre terrain personnel et ne pas faire une collection d’HE « au cas-où ». Des praticiens vont même jusqu’à poser la question suivante: « est ce bien nécessaire d’utiliser les HE pour l’entretien de la maison? pour la lessive ou pour que cela sente bon dans les cosmétiques?« 

 » Pendant des siècles, les HE sont restées des produits précieux destinés à un usage confidentiel, elles ne peuvent pas devenir un produit de consommation de masse sans conséquences désastreuses pour les ressources naturelles, y compris les espèces banales. » – T.Thévenin – Plaidoyer pour l’herboristerie.

⇈ Retour en haut ⇈

 

♧ Pour rappel ♧

Les informations sur les huiles essentielles décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages concernant l’aromathérapie. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Si vous réalisez des recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage, notamment avec l’emploi des HE. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

Bonne grimpe avec les huiles essentielles!

logo gratteron et chaussons

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *