Test de la crème Climbskin, pour les mains des grimpeurs

Crougnes, peaux arrachées, petites plaies, mains abimées par tous types de roches ou par la résine, mains asséchées de magnésie, callosités et autres flatteries, il est souvent facile de repérer des mains de grimpeurs… 😉 Sur le marché de l’escalade, il existe quelques crèmes pour réparer et réhydrater tout çà. Les mains des grimpeurs, comme leurs pieds, sont de merveilleux outils qu’il faut savoir (faire) travailler mais dont il faut aussi prendre soin (Ivan se souviendra d’une forte allergie, pendant plus d’un mois, à la magn’… Pour cause? Continuer de grimper avec de la pof sur des plaies non suivies). Dans cet article, nous vous donnons notre avis sur l’une de ces crèmes: CLIMBSKIN dont la marque de fabrique est « ta peau entre tes mains ».

Les photos de cet article ont été prises aux blocs de Crégols, dans le Lot.
Un chouette petit site pour tous les niveaux de grimpeurs!

ღ Les mains des grimpeurs, tout un art !

Vantée pour ses ingrédients actifs naturels et médicinaux, la crème Climbskin (marque espagnole) est utilisée par de grands noms de l’escalade. Chez les Grimpeurs-cueilleurs, nous avons voulu la tester pour nous faire notre propre idée et pour vous partager ensuite nos ressentis. Grâce à notre partenaire Le Yéti, nous l’avons eue entre les mains il y’a un peu plus d’un mois, pour la tester en conditions réelles.

Comme pour chacun de nos tests, nous vous faisons part de notre avis sur les ingrédients utilisés mais également du test in situ dans nos conditions « normales » de grimpe en falaises et/ou blocs outdoor! (Selon les conditions: de 2 à 3 sorties en falaise et 1 à 2 SAE par semaine) C’est pourquoi nous testons les produits pendant un mois minimum avant de rédiger certains de nos articles!

La Crimp Oil prend soin de vos doigts après la séance de grimpe pour tout ce qui est douleurs, drainage, récupération. La Climbskin, elle, agit à d’autres niveaux: sudation, cicatrisation, meilleure élasticité et « réparation en surface ». Sur le site internet de la marque, ils conseillent notamment de l’appliquer une heure avant de grimper

GC - creme climbskin - test le yéti (2)

ღ Ce qu’en dit la marque

« La crème CLIMBSKIN® a été conçue pour les mains des grimpeurs, par des grimpeurs. Elle régénère, hydrate, apaise et cicatrise la peau quand celle ci est abimée après une séance d’escalade. Elle est composée d’ingrédients naturels trouvés dans la nature, sous une combinaison innovatrice. C’est une pommade qui s’absorbe rapidement et qui est non grasse, elle ne contient pas de colorants, ni d’arômes artificiels. La crème CLIMBSKIN® est utilisée entre autre par les grimpeurs tels que: Chris Sharma, Dani Andrada, Grasshopper, Daila Ojeda, Ramon Julian, Nacho Sánchez, Chris Webb Parsons. Aucun test n’a été effectué sur des animaux.

Acheter la Climbskin sur le site du Yéti:
www.le-yeti.net/p/creme-climbskin-51699

  • Emulsion oléo-aqueuse (= en langage courant: crème ou pommade 😉 ) composée d’ingrédients liposolubles (beurre de Karité, argousier, rose musquée) ce qui nous permet d’incorporer des ingrédients hydrosolubles (aloe vera, teinture de benjoin, sang de dragon, centella asiatica, achillée Millefeuille) contrairement aux produits à base de cire : Climbskin utilise précisément les propriétés exceptionnelles de chacune de ces plantes.
  • Haute capacité d’absorption et de pénétration.
  • Un excès d’hydratation sur les plaies et les crevasses est contreproductif. C’est un facteur difficile à contrôler avec les produits à base de cire.
  • La crème CLIMBSKIN® contient de la teinture de benjoin et des minéraux de silice naturelle qui, en plus de leurs propriétés intrinsèques, aident à réguler la sudation, facteur limitant dans les composants à base de cire. »


GC - creme climbskin - test le yéti (3)

Liste des ingrédients actifs naturels: Aloe vera, beurre de karité, silice, huile d’argousier, huile de rosier musqué, résine de benjoin, huile d’argan, allantoïne, herbe du tigre (Centella asiatica), achillée millefeuille, sang de dragon (Croton lechleri)
>>> tous ces ingrédients, en herboristerie, sont réputés pour être de puissants actifs réparateurs, cicatrisants, hémostatiques, adoucissants et nourrissants cutanés.

INCI telle qu’indiquée sur le pot: Aqua, Aloes, Glycerol, Alcool tearylique, Beurre de karité, PEG 6 stearate ethoxylé, Propylène glycol, Diméthicone, Dioxide de silicium, Alcool dénaturé, Acide stéarique, Huile d’argousier, Huile de paraffine, Huile de graine de rosier musqué, Stéarate deglyceryle, Phenoxyethanol, Extrait de résine de Benjoin, Ceteth 20 ethoxylé, Steareth 20 ethoxylé, Huile d’argan, Imidazolidinylurée, Allantoïne, Polyquaternium 7, Extrait d’herbe du tigre, Extrait d’achillée millefeuille, Ethylhexylglycerin, Extrait de résine de l’arbre amazonien Croton lechleri, Butyl hydroxytoluène, Sorbate de potassium, Benzoate de sodium, Hydroxide de sodium.

ღ L’avis de Gratteron & Chaussons

« Ce produit hydrate et régénère ta peau. Il ne ressemble pas aux autres produits à base de cires ou d’huiles, tu peux l’utiliser avant de grimper, ce qui est l’une des choses les plus incroyables. Vraiment, il va changer l’escalade de beaucoup de personnes. C’est de loin, le meilleur produit du marché. » Bon, çà c’est l’avis de Chris Sharma! Mais, qu’en pensons-nous réellement chez Gratteron et Chaussons?! Comme préconisé, nous l’avons utilisée en 1 ou 2 couches, avant les séances d’escalade pour préparer la peau mais également après, pour la réparer…

GC - creme climbskin - test le yéti (4)

♧ Présentation

Pot de 30ml. Comme la texture est assez compacte, la présentation en pot est sympathique et très pratique. Néanmoins, d’un coté strictement hygiénique, il est alors plus sensible à développement microbien et il retient toutes les particules qui trainent dans le camion ou au pied des voies lorsqu’il est ouvert. Le pot est donc parfait si vous le conservez dans de bonnes conditions…

Prix

16 euros les 30 ml. Pour notre part, nous ne la trouvons pas excessive au vu des ingrédients naturels précieux qui sont utilisés. Mais… allez lire le point sur la composition car ces actifs ne sont pas utilisés à 100% de leurs propriétés…

♧ Odeur, Couleur, Aspect, Efficacité

Couleur orange sympathique, notamment pour Ivan qui adore cette couleur  😉 . La texture est lisse et relativement compacte, agréable au toucher, elle se rapproche d’un baume souple. Conservée dans le camion, avec les variations de température, nous avons bien constaté que cette crème restait stable: elle ne déphase pas, ne devient pas plus dure ou plus molle…etc. L’odeur est particulière mais de notre côté, nous la trouvons plutôt agréable.

Coté utilisation, il faut en prendre une bonne noisette pour qu’elle s’étale au mieux. Petit conseil: humidifiez très légèrement vos mains avant application pour une meilleure application. Si nous en mettons une 2e couche, elle a tendance à pelucher. Elle est effectivement très vite absorbée (même si ce dernier n’est pas réellement le terme adapté comme nous le verrons ci-dessous), elle ne laisse aucun résidus de gras mais une fine pellicule reste en surface.

Coté sudation, la Climbskin est plutôt efficace. Les mains sont moins moites à l’approche du rocher. 😉

Coté réparation et hydratation: Bonne en appoint ponctuel, nous n’avons cependant pas trouvé de nette amélioration de la réparation de la peau sur du long terme contrairement à certaines de nos crèmes habituelles cicatrisantes et nourrissantes. Nous avons essayé la technique de la laisser poser sur des petites plaies de doigts (peaux arrachées, accrocs…) comme la marque le préconise: elle est légèrement hémostatique mais sur le coté cicatrisation, elle ne donne pas tout son potentiel. De même, cette crème convient très bien aux mains « normales » mais pour les mains à tendance sèches, si vous n’utilisez que cette crème et aucune autre sur du long terme, elles deviennent plus sèches de jour en jour… Ce qui va à l’encontre de l’élasticité et de la réparation recherchées… Nous avons sans doute trouvé des explications à ces 2 derniers points dans le paragraphe ci-dessous sur la composition du produit.

GC - creme climbskin - test le yéti (1)

♧ Ingrédients et composition:

On remarque  que les très beaux actifs naturels sont « fondus » au milieu d’autres ingrédients synthétiques qui n’apportent rien à la peau. Certains d’entre eux, issus de la pétrochimie, possèdent un réel défaut dans les cosmétiques. Certes, ils forment une sorte de couche imperméable empêchant la déshydratation cutanée de l’intérieur vers l’extérieur… Mais là où le bât blesse, c’est qu’ils restent en surface et n’interagissent pas avec les cellules de la peau. Ainsi, quand vous arrêtez de mettre le produit en question, vous avez la peau encore plus sèche… Dernière explication concernant le dessèchement de la peau pour les mains déjà déshydratées: l’alcool est fortement présent dans cette formule et pour les peaux sensibles ou déshydratées, il accentue les effets de dessèchement.

♧ Nos conseils/astuces/conclusions :

La Climbskin est donc notamment intéressante pour son utilisation AVANT la séance d’escalade (2 heures avant) pour préparer la peau et pour le coté « sudation des mains ». Si vos mains sont sèches ou vraiment abimées, optez pour une crème naturelle cocooning bien réparatrice durant la nuit (Il se peut que nous nous penchions de notre coté sur une petite recette faite-maison de crème pour les mains des grimpeurs et conçue par des grimpeurs-cueilleurs! 😉 )  Néanmoins, pour un rocktrip de quelques jours en camion, la Climbskin fera très bien l’affaire pour le coté hydratation et cicatrisation de vos chères mains de grimpeurs! 😉

GC - creme climbskin - test le yéti (5)

– Contre-indications
Ne pas ingérer. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent.

– Rappels importants –
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages, de notre expérience et du savoir-faire de la marque Climbskin. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Ce site ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être, veuillez consulter un professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du site Gratteron & Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

logo gratteron et chaussons

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *