Cueillette au pied des voies: Pissenlit – Taraxacum officinale

le

Dans votre jardin ou le long de la marche d’approche jusqu’à la falaise, vous ne regarderez plus de la même façon les pissenlits qui égayent vos yeux de capitules jaune d’or ou des « fleurs Larousse » dont les enfants raffolent jouer avec le vent. Souvent méprisés car jugés  envahissants dans les massifs un peu trop parfaits ou dans les gazons rasés comme des terrains de golf, les amateurs de cueillette sauvage sauront l’apprécier pour toutes ses propriétés médicinales, notamment très bénéfiques au printemps, mais aussi pour ses préparations culinaires fortement appréciées!

❝ Sachez bien que le pissenlit  N’est pas une fleur ordinaire
Il n’a pas d’esprit vulgaire. Malgré tout ce que l’on dit
Il est doué d’un caractère  Qui sait assurer son crédit
Et l’établir sur la terre❞  ❥ Robert de Montesquiou

pissenlit © Ivan Olivier Photographie (3)

ღ Un peu de botanique

Taraxacum_officinale_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-135
Köhler’s Medizinal-Pflanzen

Nom(s) commun(s): Pissenlit, Dent de Lion, Florin d’or, Salade de taupe, Tête de moine
Nom latin: Taraxacum officinale
Famille: Astéracées
Partie récoltée: fleurs, feuilles et racine
Lieux: au pied de quelques falaises mais notamment dans les jardins, les prairies et les pâturages, vignes, vergers, bords de chemins…
Brève description: herbacée vivace, 10 à 30 cm de hauteur, feuilles glabres en rosettes et « en dents de lion » avec une flèche en bout de feuille. Toute la plante possède un latex blanc quand on la casse. Pas de tiges mais des capitules de fleurs jaunes dorées: 1 capitule par pédoncule creux. Les semences, des fruits à aigrettes, sont bien connues des enfants et des éditions Larousse! 😉 Racine épaisse et fusiforme pouvant aller jusqu’à 50cm de profondeur.

ღ Principales propriétés médicinales

traite l’engorgement hépatique (surtout la racine),
ツpuissant cholagogue et cholérétique,
ツdiurétique (« piss – en – lit » 😉  surtout la feuille ),
ツ régularise les fonctions intestinales,
ツdépuratif,
ツlaxatif,
ツélimine les toxines d’origines infectieuse, alimentaire ou environnementale, (« nettoyeur du sang »)
ツapéritif et tonique,
ツle pissenlit agit aussi indirectement sur l’éclaircissement de la peau, diverses dermatoses, la cellulite, le cholestérol… lorsque ces problèmes viennent d’un engorgement hépatique par exemple.

Quelques constituants actifs pour les fins connaisseurs: Possède des lactones sesquiterpéniques qui lui confèrent son amertume. La racine est riche en inuline, fructose, pectines, mucilages, stérols. Les feuilles sont riches en potassium, béta-carotène (fleurs), vitamine C, en calcium, en manganèse et autres minéraux, en flavonoïdes et en protéines.

♧ Henry Leclerc disait: «Le pissenlit essore l’éponge hépatique et rince le filtre rénal» 

C’est une plante dite « bio-indicatrice » des sols notamment riches en azote. « Le pissenlit indique un engorgement du sol en matière organique, un blocage par le froid et un compactage. Tant qu’il n’est pas dominant, c’est un bon indicateur de sols riches en azote et en matière organique. » (source: Ferme de Sainte Marthe) Il accueille volontiers les premières abeilles du printemps. D’ailleurs, le miel de pissenlit est très bon!

GC pissenlit-taraxacum abeille 2016

ღ Quelques usages utiles…. et pas que pour les grimpeurs !

ツ compléments alimentaires: extraits, poudres….

Référez-vous aux notices et posologies des fabricants car ils dépendent des concentrations, des synergies…

ツ Recette de décoction synergique pour le foie:

Retrouvez notre recette complète et détaillée, d’une décoction favorisant le nettoyage et la régénération du foie dans l’article que nous lui avons consacré ICI. Histoire de mieux grimper! 😉

tisane dépurative © Ivan Olivier Photographie (5)

ツRecette de pesto de pissenlit :

Pour vos tartinades ou agrémenter du riz par exemple. 😉 Il vous faudra 1 morceau de parmesan ou de pécorino, 2 càs de graines de tournesol, 1 belle poignée de jeunes feuilles tendres de pissenlit, de l’huile d’olive et un peu d’huile de sésame torréfié, 3 càs de levure maltée, 1 gousse d’ail, 1 oignon blanc nouveau. Mettez tous les ingrédients dans un blender puissant et ajustez les proportions selon vos goûts pour un pesto plus ou moins épais, plus ou moins goûtu, plus ou moins piquant…! 🙂

ツ Recette de la cramaillotte (gelée de fleurs de pissenlit) :

Il vous faudra : 200 fleurs épanouies de pissenlit, 2 citrons non traités, 400g de sucre non raffiné et de l’agar agar. Retirer les bractées vertes des fleurs, ne garder que le capitule jaune. Couper en tranches les citrons et les faire cuire dans 0.8 cl d’eau pendant 20minutes. Filtrer l’ensemble. Ajouter le sucre et l’agar agar (selon la gélification souhaitée) puis remettre à cuire pendant environ 20minutes. Mettre en pots préalablement stérilisés, les refermer et les retourner.

pissenlit © Ivan Olivier Photographie (4)

ツ Boutons floraux confits « Comme des câpres »:

Ramasser 2 verres de boutons non ouverts de pissenlit. Retirer toute trace de pédoncule. Porter à ébullition 2 verres de vinaigre d’alcool blanc et 1/2 verre d’eau. Y ajouter les boutons de pissenlits, de l’estragon, 1 gousse d’ail émincée, des grains de poivre et de moutarde, 1 càc de sucre non raffiné puis laisser bouillir pendant 5 minutes. Mettre le tout dans des petits pots préalablement stérilisés (il faut que le vinaigre recouvre entièrement les câpres de pissenlits), les refermer et les retourner. Les laisser mariner à l’abri de la lumière au minimum 7 à 15 jours avant dégustation. 😉

ツ En salade de jeunes pousses fraîches en mélange…

…ou de capitules de fleurs pour la couleur ou encore préparés comme des épinards! Laissez parler votre imagination et réhabilitez cette jolie fleur jaune dans vos jardins! D’ailleurs, et si vous essayiez cette recette de croque-pissenlit VG au chèvre et au miel?! Lien: www.cuisineenbandouliere.com/croque-monsieur-aux-pissenlits

GC pissenlit-taraxacum souffle vent - ivan olivier photographies

– Précautions –
Chez les personnes frileuses et celles qui sont déjà déshydratées. En cas de calculs biliaires ou de prise de médicaments, notamment pour le foie ou diurétiques: demandez toujours l’avis de votre médecin afin d’éviter toute interaction! Les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées peuvent être sensibles au pissenlit.

– Contre-indications
Déconseillé  chez les personnes faisant de l’hypotension.

– Bonnes pratiques
(Re) Lire la FAQ sur les plantes médicinales.

– Rappels importants –
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages reconnus et de différentes formations. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité.
Si vous réalisez des cueillettes, recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

Bonne grimpe et bonne cueillette !logo gratteron et chaussons

Principales sources: Formation herboristerie ELPM Le dictionnaire des plantes médicinales (éd. Alpen) – Le petit larousse des plantes médicinales (éd. Larousse) – Le petit larousse des plantes qui guérissent (éd. Larousse) – Secrets des plantes (Michel Pierre) – Le livre des bonnes herbes (Pierre Lieutaghi) – Site internet Althea Provence – Site internet Homeophyto – Site internet Passeport santé – Site internet Plantes & Santé

 

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Merlin Véronique dit :

    En salade avec des anchois et des œufs durs……un régal

    1. Mélanie dit :

      je crois reconnaitre la touche provençale avec les anchois! Bon perso, je n’aime ni les anchois, ni les oeufs durs! ahah! 😉

  2. Alice dit :

    S’il y avait des sorties botaniques autour de Marseilles j’aimerais

    1. Mélanie dit :

      Bonjour Alice!
      Un jour, peut être que je reprendrai les balades botaniques avec du public! Mais en attendant, si tu grimpes dans le coin de Marseille, peut etre pourras tu te joindre à nous sur une sortie falaise du coté d’Avignon et voir les médicinales le long de la marche d’approche ou au pied de la falaise! 🙂

  3. Marion dit :

    Bonjour !
    Rien à voir avec le pissenlit, mais lors d’un dernier weekend dans le Caroux, la quantité de Nombril de Vénus présente sur les falaises m’a fait penser à vous 🙂 ! Je ne sais pas si cette plante a des vertus médicinales, mais elle est au moins comestible et apporte un peu de fraîcheur au pic-nic un peu maigre en verdure !
    Merci pour votre chouette site !

    1. Mélanie dit :

      Bonsoir Marion!
      Merci pour ce message et…. d’avoir pensé à nous! C’est drole car lorsque nous parlons médicinales des falaises, le nombril de vénus revient très souvent dans la bouche des grimpeurs, meme pour ceux qui ne connaissent pas les plantes médicinales! 😉 Un jour, il faudra que nous lui consacrions un article! 🙂 Pour ma part, j’ai découvert ton blog avec le lien que tu nous as laissé: au top! Nous le partagerons!Quelles falaises fréquentes-tu le plus?
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *