Conseils d’herboriste pour relancer la machine qui sommeille en vous

« Machine – Définition 1: Grimpeur très fort » 🙂 « Machine – Définition 2: Appareil ou ensemble d’appareils capable d’effectuer un certain travail ou de remplir une certaine fonction, soit sous la conduite d’un opérateur, soit d’une manière autonome. » (Larousse)

Remplacez le mot « appareil » par « organe » et vous avez une définition (bien que partielle) d’une partie du fonctionnement du corps humain… 😉 Même si nous menons une vie relativement décalée dans notre monde moderne, notre organisme reste bercé par le rythme de la nature. L’hiver est une saison de ralenti et en général nos activités annexes sont-elles aussi ralenties, nous avons une alimentation plus riche (pour surmonter le froid 😉 )… Le printemps est une période d’effervescence, tout reprend « vie »: la sève remonte dans les arbres, les bourgeons explosent et notre corps a envie de bouger. Mais tout cela ne se fait pas sur un claquement de doigts, même la nature se prépare à son réveil! Ci-dessous, nous vous dévoilons nos propres conseils naturo et phyto pour mener à bien cette période de transition et reprendre vie pour le printemps!

SOMMAIRE: Détox par ci, Détox par là | Nos conseils phyto & naturo pour détoxifier & vitaliser: Outdoor, Soleil et Sommeil | Alimentation | Sève de Bouleau | Graines germées | Infusions et Cueillette | Gemmothérapie | Huiles essentielles | Probiotiques | Réflexologie plantaire

jeunes pousses pixabay

Cet hiver 2017-2018 en Ariège fut très pluvieux… Nous n’avons pas pu comme les autres années, profiter pleinement du soleil et des falaises comme l’indique notre article sur les falaises d’hiver ariégeoises! 😉 Nous nous sommes beaucoup reposés, nous avons fait peu de sport, nous avons beaucoup profité de la cheminée et même si nous avons une alimentation plutôt « saine », nous avons aussi enrichi nos repas de façon plus « cocooning »!  Résultats, comme beaucoup de personnes à la fin de l’hiver, nous pouvons retrouver certains symptômes d’une machinerie un peu surchargée: production de mucus, sinus encombrés, baisse de l’acuité visuelle ou de l’audition, fatigue au réveil, moins bonne digestion, intestins fragilisés, poussée d’acné… Dans cet article, nous n’allons pas vous parler de jeûne, de monodiète, de cures de jus, ni de véritable « cure » détox…! Mais nous allons quand même vous relater du processus de détoxification naturel et essentiel à votre organisme!

ღ Détox par ci, détox par là

On ne compte plus le nombre de cures détox disponibles sur le marché… Et finalement, bien souvent, le sens premier de ce terme a été galvaudé… Dans les magasins bio dans lesquels j’ai pu travailler, régulièrement des personnes me demandent quels sont les produits que je peux leur proposer pour une cure détox… La première question que je leur pose est: « Qu’entendez-vous par détox? Quel est réellement votre besoin? Que faites-vous à coté pour accomplir ce besoin? » Car aujourd’hui, la détox est aussi vendue pour éliminer des graisses, faire maigrir, avoir un ventre plat, etc. Selon certains articles, la cure détox permet tellement de choses que cela relève presque du miracle… Oui, la détox est nécessaire à votre organisme, sinon vous vous empoisonneriez, mais il faut la remettre dans son contexte pour qu’elle vous soit profitable!

« Détox », kézako? Si le terme est récent et maintenant utilisé à toutes les sauces, le processus se retrouve quant à lui dans de nombreuses médecines traditionnelles anciennes, comme l’ayurveda ou de façon plus empirique comme nos ancêtres aux changements de saison. La détoxification est un processus naturel permettant l’élimination des toxines et des toxiques de l’organisme. Ces substances sont toujours potentiellement nocives pour le bon fonctionnement de notre corps notamment quand elles s’accumulent. Les toxines sont produites par l’activité même de notre organisme et les toxiques proviennent de l’extérieur.

Notre corps possède 5 grands émonctoires (= organes d’élimination) principaux qui, s’ils fonctionnent bien, permettent de traiter et d’évacuer tous ces « tox »: le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau. A la sortie de l’hiver, ces derniers peuvent être surchargés et eux-aussi ralentis. Une cure détox est là pour accompagner ces émonctoires et non les remplacer ou faire un autre boulot. Elle est nécessaire mais n’est pas une cure de Jouvence ou pleine de promesses comme certains voudraient nous le faire croire. Pendant une détox, il est important de se reminéraliser et de ne pas en faire trop: attention aux produits trop diurétiques, trop laxatifs, trop… Il ne s’agit pas de prendre un produit pour « vous sentir mieux » mais d’un ensemble de points sur lesquels vous pouvez agir pour aider votre organisme. L’important est d’écouter votre corps, vos ressentis et vos propres besoins qui ne seront pas forcément les mêmes que votre compagnon de cordée!

GC- corps humain - pixabay DGRA

ღ Nos conseils phyto et naturopathiques pour détoxifier et vitaliser

Comme nous l’avons vu au-dessus, le but d’une cure détox est d’aider et d’accompagner (et non pas de remplacer) nos organes-émonctoires à accomplir leur travail d’évacuation des déchets. Nous allons donc les drainer, les stimuler et les fortifier pour qu’ils puissent donner tout leur potentiel. Mais nous avons également besoin de nous (re)vitaliser sans cela, ils nous épuiseront plutôt qu’autre chose…. alors c’est parti!

ツ L’outdoor, le soleil & le sommeil

Le printemps est de retour et, avec lui, comme une grande envie de revoir et de profiter pleinement du soleil! Ce dernier est essentiel à notre santé et grâce à lui nous synthétisons la fameuse vitamine D, participant, entre autres, au bon fonctionnement immunitaire et au renforcement des os. Il permet aussi d’aider à synthétiser la sérotonine, un neurotransmetteur qui, lorsqu’il est bas, pourrait être impliqué dans le changement d’humeur (dont la fameuse dépression saisonnière hivernale). L’air des montagnes, les embruns de l’océan ou les promenades près des torrents sont également riches en ions négatifs bons pour la vie. Pour notre part, ce sont nos sorties en montagne, lors des chimios de Mélanie qui lui ont permis, entre autres, de garder un taux de globules rouges satisfaisant. Et ce sont encore elles, qui petit à petit, aujourd’hui, réduisent la sclérose de ses poumons dûe à ces mêmes chimios. Nous avons aussi remarqué depuis de nombreuses années, que pendant chaque sortie notamment en montagne, nous nous mouchions beaucoup plus par exemple. Comme si l’effort physique, accompagné de cet air particulier, permettait d’évacuer des tox et autres déchets installés dans le corps grâce aux poumons et à la sphère ORL… (à l’inverse un effort physique trop intense peut être source de toxines…)

« On estime que l’exposition au soleil peut procurer de 80 % à 90 % de la vitamine D requise. Une simple exposition (sans écran solaire) des mains, des avant-bras et du visage pendant 10 à 15 minutes (à la latitude de Toronto) entre 11 h et 14 h, à raison de 2 ou 3 fois par semaine, suffirait à assurer un apport adéquat à un adulte en bonne santé, d’avril à octobre environ. […] » (Source)

Aujourd’hui, la plupart d’entre nous passons notre temps enfermés dans des bureaux ou dans des lieux fermés! Alors vive le plein air (comme les poules!), les sorties en montagnes, les promenades au bord de la mer, les cueillettes de plantes médicinales, le jardinage… Pratiquez l’outdoor dès que vous le pouvez!

GC-van aménagé Trafic L1H1-vanlife (66)

Vous le saviez sans doute déjà, le sommeil est un des meilleurs alliés pour la récupération et la régénération musculaire et psychique. Mais saviez-vous que le sommeil permet également d’autre mécanismes comme la désacidification des tissus? La nuit ces acides vont quitter les tissus pour rejoindre le sang qui va alors les transporter vers les différents émonctoires, chargés ensuite de les traiter et de les éliminer. Le sommeil permet également une meilleure optimisation du système immunitaire, la réparation et la régénération des tissus (et donc des blessures)…

ツ L’alimentation

Nous aimons beaucoup cette phrase issue du site Passeport Santé: « Faites plutôt une cure de votre garde-manger et de votre frigo en l’épurant des aliments trop gras, raffinés, sucrés et salés et en les remplissant d’aliments sains. » La qualité de notre alimentation, aussi bien que l’activité physique ou que les sorties en plein air, est primordiale à notre vitalité.

❝ Que ton alimentation soit ta première médecine ❞
❥ Hippocrate

Si nous nous nourrissons de produits « morts » (à cause du mode de cuisson par exemple), bourrés de pesticides, d’antibiotiques, ne correspondant pas à nos besoins, qui ont perdu leurs minéraux & autres qualités nutritionnelles ou contenant des « calories vides », comment pouvons-nous retrouver une belle énergie? Nous n’amenons pas les bonnes substances à notre organisme, nous inflammons nos intestins et nous surchargeons nos autres organes émonctoires qui ne peuvent plus jouer correctement leurs rôles. Alors, colorons nos assiettes, faisons-le plein de produits frais, de saison & vivants, diversifions-les, octroyons-nous des gouters bienfaisants (comme nos bliss balls) et mangeons en conscience! Et puis, cela fait également un bien fou à nos bactéries-amies qui colonisent nos intestins! 😉

France - energieball © Ivan Olivier Photographie (4)

ツ seve de bouleau

Pendant quelques années, nous avons fais notre « cure de sève de bouleau ». Elle possède de jolies propriétés mais comme beaucoup de modes, là aussi, on lui attribue maintenant des bienfaits un peu trop spectaculaires. Ses principales propriétés sont d’être drainantes et reminéralisantes. Pour notre part, nous ne pratiquons plus cette « cure », nous préférons laisser les bouleaux tranquilles et nous n’avons pas forcément pu observer les bienfaits sur nos propres organismes. Non pas que la sève de bouleau soit inefficace, non! Mais comme nous l’avons indiqué plus haut, nous sommes tous différents et nous pouvons « préférer » des remèdes à d’autres. Le principal étant d’écouter son corps. Du coup, chez Gratteron et Chaussons, le bouleau, c’est plutôt en gemmothérapie! 😉

Si vous souhaitez essayer la sève de bouleau, c’est en ce moment! En lune montante, la « première » sève! Nous vous conseillons d’en prendre 1 petit verre de 20cl chaque matin, à jeun, pendant environ 1 mois. La sève de bouleau doit impérativement être fraîche et non pasteurisée! (Pour en savoir plus: ICI ou encore LA)

GC - seve bouleau - pixabay geralt

ツ graines germées

Nous les adorons chez G&C! En salade, dans les sandwichs, sur les veloutés, pour accompagner les gratins… Elles sont de véritables petites bombes nutritionnelles et pleines de vitalité! Ne vous fiez pas aux apparences et ne pensez pas qu’elles ne sont bonnes que pour les lapins… Nos ancêtres les consomment depuis fort longtemps. Petites mais costaudes, vous auriez tord de vous en priver par méconnaissance ou par simples suppositions! D’ailleurs, si vous aviez l’habitude d’acheter des « super-aliments » très chers, les graines germées, elles, ne vous couteront presque rien! 😉 Vous connaissez sans doute une graine germée que vous mangez déjà: le haricot mungo souvent appelé à tord « pousse de soja ». Malheureusement, il est bien souvent stérilisé et vous ne bénéficiez plus de toutes ses propriétés!

Douces ou piquantes, elles ont toutes leur caractère. Pour les lecteurs qui n’en ont pas l’habitude, commencez donc par l’alfafa ou par la lentille, très facile à faire germer et très douce en bouche… Autre conseil: ne les faites surtout pas cuire, vous perdriez tous leurs bienfaits médicinaux!

Chaque graine possède ses propriétés médicinales spécifiques mais dans l’ensemble, elles sont très riches en énergie vivante, en chlorophylle, en anti-oxydants, en enzymes, en vitamines (notamment groupe B, C, D, K et carotène), en minéraux (phosphore, calcium, magnésium, potassium, fer), en acides gras essentiels et acides aminés essentiels. Tous leurs éléments sont assimilables par notre organisme. Vous pouvez les acheter déjà « prêtes à manger » dans certains magasins bio ou bien acheter des graines bio séparément (céréales, certaines herbacées, légumineuses, oléagineuses, potagères (sauf celles dont le feuillage est toxique comme la tomate par exemple)) ou encore acheter des mélanges de graines à faire germer chez vous. Rien de plus simple! Avant d’investir dans un petit germoir, vous pouvez tester avec un simple bocal à confiture! Le site Terre Vivante vous explique tout çà dans un article dédié!

GC - graines germées - pixabay famifranquoi

ツ infusions et cueillette

C’est de saison! Et la nature nous offre de quoi nous sustanter quand il le faut! Il n’y a qu’à l’observer, lui demander la permission et cueillir au pied des voies ou dans votre jardin! Comptez en ce moment, par exemple sur les jeunes pousses d’ortie (dépurative du sang, fortifiante, reminéralisante…), le pissenlit (« essore l’éponge hépatique et rince le filtre rénal») et très prochainement sur l’ail des ours (riche en vitamines & minéraux, dépuratif et chélateur)!

En règle générale, nous préconisons de prendre les plantes dépuratives régulièrement sur 3 semaines pour une action efficace. Pas plus, afin de ne pas aller à contre sens de l’effet souhaité et de fatiguer les émonctoires.

Nous apprécions également les synergies de plantes pour des infusions (la quantité de liquide permet, elle-même, de contribuer au nettoyage) comme par exemple: Romarin + Thym + Aubier de tilleul (infusion tonifiante et activant de façon douce le métabolisme au niveau du foie, des reins et des poumons). Ou encore, si vous sentez que c’est votre foie qui est le plus engorgé, notre exemple de tisane à visée hépatique: recette pour nettoyer et régénérer votre foie. Préparez-vous 1L d’infusion dans une thermos à boire sur la journée. Et si vous partez en rocktrip, n’hésitez pas à cueillir du romarin et du thym! Beaucoup de falaises en abritent à leur pied! 🙂

Espagne, Sadernes © Ivan Olivier Photographie (12)

ツ gemmothérapie

Chez Gratteron et Chaussons, nous avons une préférence en phytothérapie pour 4 formes galéniques: les infusions/décoctions, les huiles essentielles, les teintures-mères et… les extraits de bourgeons = gemmothérapie ou phytembryothérapie. Avez-vous déjà entendu ces termes? Les bourgeons (ou tissus embryonnaires) sont la quintessence du végétal puisqu’ils contiennent quasi toute l’information génétique et énergétique du végétal. Le bourgeon contient le totum de la plante et il est plus actif que la somme des principes contenus dans les diverses parties de celle-ci. Ainsi, par exemple, là où l’aubier de tilleul, ses feuilles ou ses fleurs peuvent avoir des indications un tant soit peu différentes, l’extrait de bourgeon de tilleul, quant à lui, pourra agir sur les 3 tableaux à la fois. La gemmothérapie est parfois qualifiée de « phytothérapie globale ». Au niveau pratique, ces tissus embryonnaires sont mis à macérer dans de l’eau, de l’alcool et de la glycérine pour nous offrir une solution avec le maximum de principes actifs.

❝ Le tout est plus grand que la somme des parties❞
❥ Avicenne

Nous vous donnons ci-dessous 3 synergies pour un rôle dépuratif global.  Selon vos affinités avec les plantes ou vos besoin selon vos organes émonctoires à accompagner, vous choisirez celle qui vous attire le plus! Si vous le souhaitez vous pouvez aussi réaliser vos propres macérats de bourgeons. Les 3 complexes ci-dessous relancent la fonction rénale et éliminent les toxines acides de l’organisme, drainent et renforcent le foie & la vésicule biliaire, relancent le métabolisme général.

Le laboratoire OLYS (Gisèle Ernault-Poussin en Ariège) propose une belle synergie complète contenant des macérats de bourgeons et des teintures-mères: BG bouleau + BG genévrier + BG romarin + TM pissenlit + TM chardon marie + TM radis noir + TM artichaut

Le laboratoire Equi-Nutri propose le complexe « Depurbel » composé exclusivement de bourgeons: BG bouleau + BG genévrier + BG tilleul

Les docteurs Franck Ledoux et Gérard Guéniot, dans leur livre « La phytembrytothérapie », conseillent, quant à eux, 2 synergies à prendre en alternance et à répéter sur plusieurs mois. 1° Nettoyage extracellulaire et ouverture des émonctoires physiologiques pendant 20 jours avec BG Tilleul + BG Cassis + BG genévrier. 2° Elimination des toxines intracellulaires pendant 10 jours avec BG Orme + BG Maïs + BG genévrier.

Nos conseils: Vous pouvez prendre entre 10 et 25 gouttes par jour dans un verre d’eau ou dans votre infusion, en une seule ou plusieurs prises. La gemmothérapie est idéale et très efficace pour tous les remèdes de fond qu’il faut travailler sur une longue durée…

GC - bourgeon aubépine - Pixabay Wikimedialmages

ツ Huiles essentielles

Chez Gratteron et Chaussons, nous utilisons beaucoup les Huiles Essentielles…. mais pas pour la détox de l’organisme, sauf en complément spécifique avec la réflexologie plantaire! Néanmoins, nous ne voulons pas les oublier ici et nous vous indiquons une jolie synergie donnée par Aude Maillard, Aromathérapeuthe et Docteur en Pharmacie à base d’HE de Citron jaune, HE de Livèche, HE d’Estragon, HE de Carotte et HE de Romarin à Verbénone. (Retrouvez les dosages, la posologie et toutes les indications sur son article complet ICI)

Contre-indications spécifiques: traitement anti-coagulant, antécédents de cancers hormonodépendants, pas d’usage prolongé sans avis thérapeutique

GC - illustration atelier médicinales - huiles essentielles

ツ probiotiques

Que savez-vous de vos propres bactéries intestinales?! Saviez-vous qu’elles pouvaient jouer un rôle dans vos performances sportives? Et saviez-vous que votre alimentation ou mode de vie pouvaient les influencer? Une alimentation riche en produits fermentés est bonne pour nos intestins et notre santé. A l’origine, nos ancêtres avaient découvert la fermentation pour la conservation des aliments, processus faisant intervenir les « bonnes » bactéries au détriment des pathogènes. Puis, elle fut abandonnée au profit de la congélation ou de la stérilisation…. Vous connaissez obligatoirement quelques produits fermentés: yaourts, choucroute, fromage, miso, kéfir, kombucha….  Nous avions d’ailleurs rédigé 2 articles sur le kombucha, une boisson vivante issue de la fermentation de thé et de sucre via des bactéries et des levures en symbiose, retrouvez les ICI et LA.

+ 10 bonnes raisons de manger des aliments fermentés +
(d’après Marie Claire Frédéric du site Ni cru, ni cuit)

1° Ils facilitent la digestion
2° Ils sont une source de vitamine C
3° Ils sont une source de vitamines K, PP et B
4° Ils sont une source de choline
5° Ils sont riches en minéraux
6° Ils sont antiseptiques
7° Ils détoxifient la nourriture
8° Ils participent au bons fonctionnement de l’intestin
9° Ils renforcent notre système immunitaire
10° Ils nous apportent de l’énergie

+ d’infos également sur: www.sciencesetavenir.fr – nutrition: toute la richesse des aliments fermentés et sur: nicrunicuit.com – le kefir étudié par la science

Nous sommes tous uniques: notre physique, nos empreintes digitales, nos yeux et même nos bactéries intestinales nous le prouvent. Nous pourrions réaliser pour chacun d’entre nous une carte d’identité de nos propres bactéries. Néanmoins, selon notre hygiène de vie et notre alimentation, ces dernières peuvent varier comme en témoigne cet article d’Outside Magazine, où l’on retrouve des grimpeurs comme Alex Honnold: « Les secrets des performances des athlètes dévoilés dans leurs intestins« .

lokki-kombucha-escalade-avec-gratteron-et-chaussons

En dehors de l’alimentation, il existe des compléments alimentaires composés de souches de probiotiques. Choisissez les de qualité, avec un nombre suffisant de souches et de nombres de ferments. Certains sont mêmes conçus pour être gastro-résistants et arriver quasi intacts dans les intestins.

Nos conseils: Pour les compléments alimentaires, référez-vous à la posologie des fabricants. Mais prenez toujours vos probiotiques le matin, à jeun, à distance du petit-déjeuner afin que le maximum de bactéries atteignent les intestins et rejoignent leurs copines. Pour le kéfir ou le kombucha, nous vous conseillons un petit verre le matin à jeun mais aussi après manger si le besoin s’en fait ressentir. Et n’oubliez pas! En dehors d’apporter des bonnes bactéries à notre organisme, il faut aussi penser à les nourrir. C’est ce qu’on appelle les prébiotiques: des aliments riches en fibres végétales. 😉 (pour les intéressés, lisez l’article du Pr Henri Joyeux qui leur est consacré)


ツ réflexologie plantaire

Comme vous avez pu le lire sur notre dernier article consacré à la réflexologie plantaire pour « la récupération du corps et un mieux-être général », cette pratique agit également très efficacement sur les émonctoires du corps. La réflexologie plantaire aide à évacuer les toxines en soulageant ou stimulant les organes d’élimination, en relançant les circulations sanguines et lymphatiques, débloquant les influx nerveux, drainant les engorgements et les œdèmes, accompagnant l’homéostasie du corps… etc.

Aidée de la phytothérapie et de règles d’hygiène de vie appropriées, la réflexologie plantaire pourra être l’un de vos meilleurs alliés pour relancer la machine et commencer le printemps du bon pied! 😉

Vous habitez Foix, Tarascon ou aux alentours?
Réserver une séance de réflexologie plantaire auprès de Mélanie par ICI! 🙂
Bénéficiez de 10% offerts en nous précisant que vous réservez par le biais de G&C!

Masseur doing massage on Asian woman body in the spa salon
Photo by Chevanon – Freepik.com

– Contre-indications
Ne vous lancez jamais dans une cure détox ou de drainage si vous êtes fortement affaibli par exemple. Il convient avant toute chose de retrouver une certaine vitalité. Déconseillée également en cas d’obstruction des voies biliaires, de calculs rénaux ou de prise de médicaments, notamment pour le foie ou diurétiques: demandez toujours l’avis de votre médecin afin d’éviter toute interaction!

– Bonnes pratiques
(Re) Lire la FAQ sur les plantes médicinales.

– Rappels importants –
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre indicatif et informatif selon des usages/propriétés traditionnellement reconnus. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages scientifiques ou traditionnels réputés ainsi que de différentes formations/expériences personnelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Les dosages, que ce soit en gélules, plantes simples, teintures mère, huiles, huiles essentielles… sont donnés à titre indicatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Ne cueillez jamais une plante sans être certains que c’est la bonne (les confusions de plantes peuvent être sources d’empoisonnements sévères) et respectez toujours une charte de bonne cueillette!
Si vous réalisez des cueillettes, recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics, de remplacer une consultation ou un traitement. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé. Pour toute prescription médicale, avis et dosages, bienfaits et effets secondaires, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.

Passez un bon printemps outdoor!logo gratteron et chaussons

Principales bibliographies: Formation herboristerie ELPM – Le petit larousse des plantes qui guérissent (éd. Larousse) – Le petit larousse des plantes médicinales (éd. Larousse) – Le dictionnaire des plantes médicinales (éd.Alpen) – Secrets des plantes (Michel Pierre) – Le livre des bonnes herbes (Pierre Lieutaghi) – Secrets d’une herboriste (Marie-Antoinette Mulot) – L’herboristerie (Patrice de Bonneval) – La gemmothérapie (Philippe Andrianne) – La phytembryothérapie (Ledoux et Guéniot) – Guide pratique de gemmothérapie (Equi-nutri) – Le petit larousse des huiles essentielles (éd. Larousse) – Le grand guide de l’aromathérapie (Aude Maillard) – Site Althea Provence – Site Médecines Naturelles – Site Objectif Détox – Site AMSOAM – Site Vulgaris Médical

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour les grimpeurs (mais pas que!). Ivan est grimpeur-photographe, cordiste et pompier volontaire, vous pouvez retrouver ses prestations ICI. Mélanie est conseillère en plantes médicinales, coach en cosmétiques végétaux DIY et réflexologue, vous pouvez jeter un oeil à ses ateliers et séances ICI. Et si vous souhaitez nous donner un coup de pouce avec notre cagnotte collective participative, c'est PAR LA! Un grand merci! :) A bientôt!


5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Florence dit :

    Génial cet article, des connaissances, du bon sens, du vécu, je suis fan ! Merci

    1. Mélanie dit :

      Merci Florence!! Et toi que deviens-tu?!

  2. Luigi dit :

    Bonsoir,
    Voici l’occasion rêvée de vous conseiller et de conseiller à vos lecteurs l’excellent MOOC (cours en ligne) consacré à la botanique. Il s’agit d’un cours tout public, mais d’une très grande qualité qui fera de vous un naturaliste grimpeur éclairé.
    Voici l’adresse https://mooc.tela-botanica.org/ et voilà l’adresse de Telabotanica.

    1. Mélanie dit :

      Bonsoir Luigi, Merci. Nous espérons que cet article vous aura plu.

    2. Florence dit :

      La nature me manque beaucoup mais sinon ça va bien !
      Je vous embrasse bien fort tous les deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *