Cueillette au pied des voies – Genévrier – Juniperus communis

Qui s’y frotte, s’y pique! Que celui ou celle qui n’a jamais râlé en ayant mis la main par mégarde dans un genévrier, lors d’une forte descente d’une marche d’approche, lève la main! 😉 Bon, d’accord, il pique mais il possède quelques très belles indications médicinales à son actif! Il est connu depuis l’antiquité, on le retrouve quasiment partout, mais il n’est plus très usité aujourd’hui. Les modes médicinales et des super-aliments lui préférant des plantes plus exotiques ou plus rares… C’est dommage d’un point de vue écologique! Alors, re-découvrez, vous-aussi, les bienfaits, des anecdotes et certaines des utilisations du genévrier commun dans cette fiche!

En Ariège, vous pourrez trouver un super coin pour
la grimpe et la cueillette du genévrier: à Roquefixade! 😉

ღ Un peu de botanique

GC - Juniperus communis herbier - Köhler F.E. Medizinal Pflanzen
Herbier et planche d’identification Köhler F.E. Medizinal Pflanzen – retraitée par afleurdepau

Nom(s) commun(s): Genévrier commun, Genièvre, Pétron, Génilibre, Thériaque des paysans
Nom latin: Juniperus communis
Famille: Cupressacées
Partie récoltée: Baies mûres principalement (oct-nov)
Lieux: pelouses sèches, coteaux secs, landes, friches
Brève description: Le genévrier commun est un arbrisseau de port dressé et désordonné, il forme un buisson. Sa durée de vie est de 200ans. On peut le retrouver jusqu’à 2000m d’altitude, il est résistant au froid, à la sécheresse mais il aime le soleil. Les feuilles sont perpendiculaires aux rameaux, droites, étroites et piquantes, avec une seule ligne médiane blanche. Les baies (galbules) sont vertes puis arrivent à maturité au bout de 2 ans et deviennent alors bleu foncé avec une pruine blanchâtre. Le tronc est irrégulier, rougeâtre, l’écorce s’en exfolie. Il ne doit pas être confondu avec d’autres genévriers, certains étant toxiques! (Un excellent lien pour apprendre à différencier les principales espèces de genévriers: http://biologie.ens-lyon.fr – le genévrier de phénicie parmi les genévriers de france)

♧ Le genévrier commun peut être une plante bio-indicatrice des sols: « il aime le soleil mais il est indifférent à la nature du sol: calcaire ou siliceux, sec ou humide. C’est néanmoins un pionnier des friches, des pâtures sèches , des anciens maquis dont la présence révèle souvent l’existence d’une dynamique progressive de la végétation, bloquée un temps par le pâturage des animaux. »

Désolée pour la qualité des images, elles ont été prises avec notre smartphone… 🙂

GC - cueillette au pied des voies - genévrier - juniperus communis 2

ღ Principales propriétés médicinales (baies)

Diurétique (œdèmes généralisés et en particulier dans la région basse du corps)
ツEvacue l’acide urique (rhumatismes, arthrite, goutte)
ツSudorifique (fièvre)
ツTonique
ツAntiseptique du système urinaire et chez la femme (cystites, leucorrhées…)
ツDigestif (troubles dyspeptiques: flatulences et éructations, antifermentaire) – Commission E allemande
ツDésinfectant pulmonaire
ツExpectorant

Quelques constituants actifs pour les fins connaisseurs: Les baies de genièvre contiennent des essences aromatiques (pinène, myrcène, sabinène…), des tanins, de la résine, de la junipérine (principe amer), des glucides, des flavonoïdes (rutine, quercétine…), des minéraux (soufre, cuivre, cobalts…), des proanthocyanidols.

ToxicitéVoir plus bas sur les usages et les précautions à prendre.

GC - cueillette au pied des voies - genévrier - juniperus communis 3
Port désordonné du Juniperus communis

ღ Quelques usages et utilisations…. et pas que pour les grimpeurs !

ツ compléments alimentaires: extraits standardisés, poudres….

L’abbé Kneipp recommandait de prendre les baies de genièvre en cures ponctuelles. « 4 baies le premier jour, puis augmenter d’une baie par jour jusqu’à 15, puis redescendre jusqu’à 1 baie ».

ツalcoolature et teinture-mère de baies fraiches

C’est la forme préférée de notre ami Christophe Bernard. Si vous souhaitez la préparer, il vous explique comment faire sur son site. Il conseille alors de la prendre « avant le repas pour relancer une digestion difficile combinée à une amère, après le repas pour calmer crampes et flatulences: 15 gouttes dans une infusion après les repas (Valnet) ou 20 à 40 gouttes (Moore). »

GC - cueillette au pied des voies - genévrier - juniperus communis 4

ツgemmothérapie – usage interne

C’est une des formes que nous préférons utiliser chez Gratteron et Chaussons pour le Genévrier commun. Très facile à prendre et moindre gout. C’est un des remèdes du rein les plus puissants en gemmothérapie: il le tonifie et il est indiqué pour l’urée, l’acide urique, les oedèmes, les cystites, le terrain acide, c’est un diurétique puissant…. Il possède également une action détoxifiante du foie: surcharges hépatiques, cholestérol, allergies, intoxications médicamenteuses (et chimio). « Le genévrier est au rein (dépuratif puissant), ce que le romarin est au foie (régénérateur hépatique) » (F.Ledoux). Enfin, c’est un bon tonique de l’organisme et un détoxifiant du sang et général. Environ 15 à 25 gouttes dans un petit verre d’eau par jour.

Energétiquement, l’extrait de bourgeon de genévrier aide à libérer les croyances, les comportements anciens, le passé familial pour permettre à une personne de suivre son propre chemin. Il permet également un meilleur ancrage et rééquilibre le rapport à la terre.

ツhuile essentielle – usage externe & interne

Chez Gratteron et Chaussons, nous l’utilisons principalement en usage externe dans nos recettes de baumes articulaires par exemple. C’est l’huile essentielle des baies qui est utilisée. Elle est notamment antalgique, anti-inflammatoire, drainante, anti-rhumatismale et stimulante des glandes surrénales. En usage interne, elle est indiquée en tant que diurétique, antiseptique des voies urinaires et intestinales, tonique digestive et anti-fermentaire intestinale. Elle peut être utile en cas de colites inflammatoires et spasmodiques.

Pas d’usage prolongé de cette HE sans avis médical!!!

ツ Infusions, décoctions

Plusieurs herboristes, tels que MA. Mulot, Valnet ou François Couplan, préconisent de réaliser des infusions: 20 à 40 g de baies concassées par litre d’eau ou une cuillère à café par tasse, faire infuser 10minutes, 3 tasses par jour en dehors des repas.

GC - cueillette au pied des voies - genévrier - juniperus communis

ツ Homéopathie

Les remèdes homéopathiques à base de genévrier sont réalisés à partir de Juniperus sabina et non du Juniperus communis traité dans cet article. Juniperus sabina ne peut être administré qu’en homéopathie, il est très toxique sous d’autres formes! (Nous vous rappelons le lien permettant de différencier les différents Genévriers.) Il serait indiqué pour les inflammations génitales féminines avec tendance hémorragique & à caillots ainsi que pour des productions verruqueuses au niveau génital. Il peut être associé à d’autres traitements pour des maladies dermatologiques. Renseignez-vous auprès de votre médecin homéopathe.

ツ usages culinaires

Dans la fameuse choucroute bien entendu mais les baies de genévrier peuvent parfumer d’autres plats! On retrouve également le genièvre de l’est de la France qui est une eau de vie où l’on a fait macérer des « baies » de genévrier commun. En Ecosse, le bois de genévrier commun est traditionnellement utilisé pour le fumage des poissons.

GC - cueillette au pied des voies - genévrier - juniperus communis 6 pixabay Taken
Source: Pixabay by Taken
ツ usages vétérinaires

D’après F. Couplan, l’huile de cade ou de genévrier oxycèdre (Juniperus oxycedrus) est utilisée notamment pour les dermatoses chez les animaux: eczéma, psoriasis, teigne gale… C’est un produit de couleur sombre, très épais et d’odeur très aromatique. Le bois de genévrier est, quant à lui, utilisé comme anti-mites.

ツ les utilisations informatives des lecteurs de GC

Géraldine A: en baies, dans la choucroute 🙂
Anne C en croque, en cure de 5-6 baies, pour détoxification du foie très sollicité par les pollutions et le stress
Sylvie W: Ecrasées au pilon dans son argile verte spéciale articulations après une grosse marche : argile verte, sel de mer brut dans l’eau de trempage, gel d’arnica, HE d’hélicryse italienne, gaulthérie couchée, épinette noire, lavande et 4 ou 5 baies écrasées. Le mélange est empirique: formule pour les chevaux piquée à une copine. « J’ai une cheville très abîmée sujette aux micro-foulures, avec ma mixture, tout rentre dans l’ordre rapidement. Je l’ai testé en cataplasme de 24H00 changé toute les 5 heures sur des entorses de grade 2, ça fonctionne très bien pour supprimer l’inflammation et refroidir l’articulation. »

GC - cueillette au pied des voies - Juniperus communis pixabay uroburos
Source Pixabay by Uroburos

attention– Toxicité –

Ne confondez pas les genévriers entre eux! Notamment entre J.communis et J.sabina / J.phoenicea.

– Contre-indications
Pas chez la femme enceinte ou allaitante, car le genévrier stimule les contractions utérines. Attention, également, en cas de maladie inflammatoire rénale: demandez l’avis de votre médecin. Pas d’utilisation prolongée de l’huile essentielle. L’abus alimentaire des baies de genièvre peut provoquer l’irritation des voies urinaires selon certaines sources.

– Bonnes pratiques
(Re) Lire la FAQ sur les plantes médicinales.

– Rappels importants –
Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre indicatif et informatif selon leurs propriétés traditionnellement reconnues. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages scientifiques ou traditionnels réputés ainsi que de différentes formations/expériences personnelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Les dosages, que ce soit en gélules, plantes simples, teintures mère, huiles, huiles essentielles… sont donnés à titre indicatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Ne cueillez jamais une plante sans être certains que c’est la bonne (les confusions de plantes peuvent être sources d’empoisonnements sévères) et respectez toujours une charte de bonne cueillette!
Si vous réalisez des cueillettes, recettes présentées sur ce blog, Gratteron et Chaussons décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics, de remplacer une consultation ou un traitement. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé. Pour toute prescription médicale, avis et dosages, bienfaits et effets secondaires, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.

Bonne grimpe et bonne cueillette !logo gratteron et chaussons

Principales bibliographies: Formation herboristerie ELPM – Le petit larousse des plantes qui guérissent (éd. Larousse) – Le petit larousse des plantes médicinales (éd. Larousse) – Le dictionnaire des plantes médicinales (éd.Alpen) – Secrets des plantes (Michel Pierre) – Le livre des bonnes herbes (Pierre Lieutaghi) – Secrets d’une herboriste (Marie-Antoinette Mulot) – L’herboristerie (Patrice de Bonneval) – La gemmothérapie (Philippe Andrianne) – La phytembryothérapie (Ledoux et Guéniot) – Guide pratique de gemmothérapie (Equi-nutri) – Le petit larousse des huiles essentielles (éd. Larousse) – Le grand guide de l’aromathérapie (Aude Maillard) – Site homéopathie-conseils – Site homéopathie

 

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour les grimpeurs (mais pas que!). Ivan est grimpeur-photographe, cordiste et pompier volontaire, vous pouvez retrouver ses prestations ICI. Mélanie est conseillère en plantes médicinales & réflexologue plantaire, vous pouvez jeter un oeil à ses ateliers et séances ICI. Et si vous souhaitez nous donner un coup de pouce avec notre cagnotte collective participative, c'est PAR LA! Un grand merci! :) A bientôt!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *