Baume pour douleurs articulaires fait-maison

Qu’elles soient situées aux épaules, aux genoux, aux chevilles ou aux poignets, les douleurs articulaires peuvent nous rendre la vie dure, surtout en escalade ou en balade… J’en ai moi-même fais les frais, pour un ménisque déplacé… Liées à l’âge, à la génétique ou à un traumatisme, il est toujours très important d’aller consulter son médecin pour déterminer la cause du problème. En attendant de soigner l’origine de ces douleurs, vous pouvez les soulager grâce à ce baume aux huiles végétales actives et aux huiles essentielles ciblées. N’ayez pas peur de l’avoir dans votre sac à cordes ou sac de rando!

Pour: local Texture: baume Peau: /// HE: oui
Difficulté: * Préparation: 20min Conservation: 6 mois N°: 2016-0322

Retrouvez notre recette dans le magazine Plantes et Santé de Septembre!
Thématique du n°171: Prévention, soins, guérison – Misez sur le sport.

plantes-sante-n-171-papier

ღ Ingrédients pour un pot de 100g environ

– 40% soit 40g de macérat huileux de millepertuis – calmant et apaisant très puissant, anti-inflammatoire et antalgique, cicatrisant, anti-prurigineux
– 30% soit 30g de macérat huileux d’arnica – Anti-inflammatoire puissant, anti-ecchymose, antalgique, cicatrisant et antioxydant
– 15% soit 15g de cire d’abeille – filmogène, protecteur, stabilisant, épaississant, texturant
– 3% soit 3g de baume de copahu – anti-inflammatoire très puissant, antalgique, antiseptique, cicatrisant
– 2% soit 2g d’HE de katrafay – tonique, fortifiant; anti-inflammatoire; antalgique 
– 2% soit 2g d’He d’Eucalyptus citronnéanti-inflammatoire, antirhumatismal et antalgique puissant, calmante, antispasmodique
– 2% soit 2g d’HE de Genévrier – antirhumatismal, anti-inflammatoire, antalgique, diurétique
– 2,5% soit 2,5g d’He de Romarin à camphreaction neuromusculaire, tonique général, décontracturant musculaire
– 2,5% soit 2,5g d’He de Gaulthérie – antalgique, antirhumatismal, anti-inflammatoire, antispasmodique
– 1% soit 1g d’He de Menthe poivréeanesthésique et antalgique

– Liste INCIHypericum perforatum L. + HV support; Arnica montana + HV support; Cera alba; Copaifera officinalis essential oil; Cedrelopsis grevei essential oil; Eucalyptus citriodora essential oil; Juniperus communis essential oil, Rosmarinus officinalis L. camphoriferum essential oil; Gaultheria procumbens essential oil; Mentha piperita essential oil

– Re-lire la FAQ des Huiles Essentielles

france-ax-les-thermes-piscine-ivan-olivier-photographie-14

ღ Préparation et mise en oeuvre de la recette

Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
Peser, à l’aide d’une balance de précision, la cire d’abeille ainsi que l’huile d’arnica et de millepertuis, puis les transvaser dans un récipient en inox ou en verre allant au bain-marie. Ne plus toucher au bol et laisser fondre tranquillement.
Peser les huiles essentielles. Les transvaser dans un petit bécher. Réserver.
3° Lorsque la cire d’abeille est totalement fondue, sortir le bol du bain-marie et homogénéiser.
Ajouter les huiles essentielles en filet, à la préparation pas trop chaude tout en remuant.
5° Verser le tout en petits pots préalablement stérilisés et laisser durcir/refroidir avant de refermer.


Ph : ///

ღ  Odeur, Aspect, Efficacité : Baume souple (on peut mettre un peu moins de cire d’abeille en hiver et augmenter l’arnica par exemple), agréable à appliquer, ne laisse pas de sensation de gras s’il est bien massé. Sent principalement l’eucalyptus citronné. Coté efficacité, ce baume apaise les douleurs mais ne guérit pas le problème! Il peut être très utile de compléter avec des séances de kiné, ostéo…etc.

ღ Utilisation : Usage externe.
Idéal pour les rhumatismes, l’arthrose, les douleurs articulaires de toutes sortes, il agira aussi sur les élongations musculaires, foulures, entorses légères ou encore les tendinites. (Nous reviendrons sur ces dernières dans un prochain article, au vu de vos demandes!) Prélevez une petite noisette du produit et bien masser sur la zone douloureuse. Vous pouvez le faire avant un effort, pendant et après… ou dès que vous avez mal en journée.

– Précautions –

Ce baume contient 7 huiles essentielles différentes à proportion de 15% du produit final. Son utilisation ne sera donc qu’exclusivement locale sur les coudes, épaules, genoux par exemples. Jamais sur tout le corps ou sur le visage!

– Contre-indications –

L’hypéricine du millepertuis a un effet photosensibilisant: ne pas s’exposer au soleil après application. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent.

– Rappels importants –
Si vous réalisez des recettes présentées sur ce site,nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. De plus, ce site ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être, veuillez consulter un  professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du site Gratteron & Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation.

logo gratteron et chaussons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *