Maladie de Raynaud: Conseils et synergie aux huiles essentielles

« T’as pas froid aux mains toi? » « M’en parle pas, j’ai l’onglée! Je ne sens plus mes doigts! » La fameuse onglée est bien connue des alpinistes et des personnes fans des activités outdoor… mais pas que! Rares sont ceux qui n’ont jamais eu une petite sensation d’engourdissement dans les extrémités. Une onglée, ca va (si on ne va pas jusqu’à l’engelure 😉 ), mais une succession d’onglées est souvent le symptôme de la maladie de Raynaud qui est un trouble chronique de la circulation. Sous l’effet du froid (ou du stress), certaines extrémités du corps deviennent blanches, froides et insensibles car le sang n’y circule plus. Lorsque les parties touchées se réchauffent, la douleur, qui peut-être vive, signale le retour du sang… ouf! Pour prévenir et soulager les symptômes, nous avons étudié & développé une synergie 100% naturelle aux huiles essentielles et nous vous donnons quelques uns de nos conseils médicinaux et naturo!

Pour: mains et pieds Texture: sérum huileux Peau: /// HE: oui
Difficulté: * Préparation:
10 min
Conservation:
6 mois
Labo n°:
2018-0129

Nous parlons dans cet article de la maladie de Raynaud et non du syndrome de Raynaud qui est la forme secondaire mais aussi plus rare et plus grave. La circulation sanguine, comme celle de l’eau, est vitale pour le corps humain. Pour se protéger du froid, notre corps cherche à réduire la perte de chaleur avec le système de vasoconstriction. Les artérioles situées sous la peau sont resserrées et le sang afflux dans les veines profondes pour maintenir la température intérieure et protéger les organes internes.  Ce mécanisme est excessif pour celles et ceux souffrant de Raynaud: les artérioles subissent un spasme empêchant le sang de circuler, notamment aux extrémités du corps (mains, pieds, nez, oreilles). Outre le fait que cela soit hyper gênant de ne plus sentir ses doigts et de ne rien pouvoir tenir dans ses mains, la maladie de Raynaud peut être vraiment très douloureuse lorsque la circulation revient (expériences vécues 😉 ). De plus, si nos doigts subissent régulièrement ces symptômes, ils peuvent subir une déformation à long terme…

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (27)

En dehors des conseils habituels souvent préconisés – comme le fait de se couvrir, de ne pas porter de vêtements serrés, de faire vérifier une éventuelle carence en fer ou encore de limiter la caféine, le tabac et l’alcool – le sérum aux huiles essentielles que nous vous proposons ci-dessous est à la fois préventif et curatif. Il est antispasmodique, décongestionnant, tonifiant et fluidifiant de la circulation. Il est aussi anti-inflammatoire, régénérant cutané et réchauffant circulatoire. Vous pourrez aussi retrouver en fin d’article quelques uns de nos conseils 100% naturels pour prévenir et/ou soulager la maladie de Raynaud. Vos extrémités vont apprécier! 😉

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (33)

Ingrédients pour un flacon de 50ml environ

Ce sérum contient 5 huiles essentielles différentes à proportion de 15% du produit final. Son utilisation ne sera donc que locale en massage sur les mains/doigts et les pieds/orteils. Jamais sur l’ensemble du corps ou sur le visage! La plupart des ingrédients sont disponibles dans votre magasin bio préféré, en pharmacie, en herboristerie… S’il vous en manque un, n’hésitez pas à nous écrire pour que nous vous conseillions par quoi le remplacer… ou pas!

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (35)

55% soit 27.5ml d’HV de macadamia ou de noisetteProtectrice, nourrissante sans effet gras, régénérante et adoucissante, apaisante, tonique circulatoire et lymphatique, antioxydante, sa composition est proche de celle du sébum humain.
30% soit 15ml d’HV de calophylle (ou tamanu)Cicatrisante; fluidifiante, tonique et protectrice de la circulation sanguine, régénérante, adoucissante, drainante lymphatique, aromatique, purifiante, apaisante.

4% soit 2ml d’HE de lentisque pistachierDécongestionnante circulatoire (veineuse et lymphatique), anti-inflammatoire, anti-oedémateuse, légèrement antispasmodique
4% soit 2ml d’HE de thym à thujanol (pouvant être remplacée par la marjolaine à thujanol)Réchauffante circulatoire, régénérante des cellules du foie, antivirale et antibactérienne, immunostimulante, anti-inflammatoire
3% soit 1.5ml d’HE de patchouli – Tonifiante et fluidifiante sanguine et lymphatique, augmente la résistance des vaisseaux, cicatrisante et antiseptique, régénérante cutanée, une des belles HE de la peau
☘ 2
.5% soit 1.25ml d’HE d’estragon ou de basilic – Utilisée ici pour son coté antispasmodique +++
1.5% soit 0.75ml d’HE de palmarosa Spasmolytique, drainante lymphatique, régénérante cutanée

Composition: Macadamia integrifolia oil; Calophyllum Inophyllum oil;  Pistacia lentiscus essential oil; Thymus vulgaris CT thujanoliferum essential oil; Pogostemon cablin essential oil; Artemisia dracunculus essential oil; Cymbopogon martinii essential oil.

– (Re)lire la FAQ des Huiles Essentielles

Combien y’a t-il de gouttes dans 1ml d’HE? Les codigouttes peuvent doser du simple au double, comme l’indique Danièle Festy Nous préférons, pour notre part, opter pour la précision et utiliser les grammages ou des béchers (ml) précis…

Préparation et mise en œuvre de la recette

Avant toute chose…

Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains. Préparer l’atelier.

préparation des HV et des HE

Mesurer, à l’aide d’un bécher gradué en ml, les huiles végétales une à une et les verser dans un flacon codigoutte adapté aux HV. (codigoutte pour HV, flacon ambré/opaque préalablement stérilisé)
Mesurer, à l’aide d’un bécher en verre gradué au ml près, les huiles essentielles une à une et les verser au fur et à mesure dans le flacon contenant les HV.

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (36)

ツ conditionnement

Refermer le flacon et homogénéiser la préparation en faisant des « 8 ».
Se conserve à l’abri de la chaleur et de la lumière. Vous pourrez trouver le flacon en magasin spécialisé, dans certaines boutiques bio ou tout simplement en récupération d’un ancien flacon d’huile de massage! Vous pouvez également utiliser un flacon pompe adapté aux HV et sérums.

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (46)

Avis et Usages

Ph : ///
Odeur, Aspect, Efficacité

Sérum de couleur verdâtre et « gras » au départ, puis après 1 minute de massage, les mains sont douces et n’ont plus aucun aspect huileux. Odeur particulière et agréable de la synergie d’huiles essentielles utilisée. Quelques gouttes distribuées dans le creux de la main suffisent! Cette recette est un véritable concentré des meilleurs actifs végétaux pour les mains sujettes à la maladie de Raynaud!

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (49)

Utilisation : Usage externe

Avant la sortie: Application minimum 1 h avant une session grimpe et s’il s’agit d’une sortie ski, vous pouvez en remettre juste avant de sortir. N’oubliez pas votre paire de gants à la neige ou de réchauffer vos doigts entre 2 voies. Si vous souffrez très peu de la maladie de Raynaud, notre recette de crème pour les mains des grimpeurs-cueilleurs est également circulatoire et peut sans doute vous suffire… A vous de tester! 😉

Après la sortie: N’hésitez pas à l’appliquer également après votre sortie outdoor pour continuer à bénéficier de ses bienfaits circulatoires!

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (50)

Conseils d’application: Prenez un peu d’huile et appliquez-la comme si vous vous mettiez du gel hydroalcoolique 😉 Massez généreusement vos mains/pieds pendant 1 ou 2 minutes et n’oubliez pas d’insister sur chaque doigt et orteil séparément. Vous pouvez également masser les poignets/chevilles et faire des mouvements du bout des doigts vers les bras/jambes (vers le coeur en fait), cela permettra d’accentuer les effets circulatoires. Si vous pratiquez une activité où vous avez régulièrement les extrémités insensibles, n’hésitez pas à l’utiliser 1 ou 2 fois par jour avec une fenêtre thérapeutique. Par exemple: 5 jours sur 7. Vous pouvez aussi en mettre 2 ou 3 gouttes dans votre crème quotidienne pour les mains.

GC - schéma application gel hydroalcoolique - world alliance for patient safety
Copyright: World alliance for patient safety – who guidelines on hand hygiene in health care

Autres astuces et conseils naturels

Les points que nous évoquons ci-dessous sont donnés à titre indicatif et de façon généralisée, en terme de prévention et de soulagement des symptômes. Vous pouvez en coupler plusieurs, si vous le souhaitez, pour une meilleure efficacité. A vous de faire selon vos ressentis. Si vous êtes sous aspirine ou anti-coagulant par exemple, prenez toujours conseil auprès de votre médecin car les plantes données ci-après peuvent accentuer l’efficacité de ces derniers, ce qui n’est pas le but recherché. D’autres peuvent aller à l’encontre. Bref, chaque personne est unique et chaque cas doit être pris individuellement…

ツ Thym à thujanol en interne

Aude Maillard, aromathérapeuthe, conseille dans son « Grand guide de l’aromathérapie », de prendre 2 gouttes de thym à thujanol à la fin de chaque repas, 3 fois par jour, dans un peu d’huile alimentaire, par voie sublinguale. Le tout, 5 jours sur 7 sur le nombre de semaines nécessaires. Contre-indiqué pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes. (Son site internet)

ツ Acides gras essentiels et antioxydants

– Faites le plein en omégas 3 et omégas 6 (en équilibre, rapport Ω 3/ Ω6 = de 2 à 3, pour cela, le mieux étant de manger diversifié 😉 ) . Les Ω3 « assouplissent les globules rouges, qui en profitent pour se faufiler quand même, malgré la fermeture des « vannes » aux extrémités ». Ces acides gras essentiels Ω3 se retrouvent dans les poissons gras et l’huile de foie de morue, les œufs des poules élevées en plein air (pour les non VG), les graines de chia, l’huile de lin, de noix, colza… Quant aux Ω6, vous pouvez les trouver dans les huiles de tournesol, soja, sésame, germe de blé, carthame, bourrache…

– Vive les antioxydants, qui jouent un rôle très important dans la qualité de la circulation du sang.  Ils sont veinotoniques, contribuent à renforcer la paroi veineuse et à diminuer la perméabilité des capillaires. (en savoir plus: CLIC) Vous pouvez les trouver dans les aliments végétaux (de bonne qualité) comme les légumes, les fruits, les baies, les noix… Mais tous ne se valent pas et nous vous invitons à lire un très bon article qui traite le sujet de façon relativement complète: www.pharmacie-principale.ch – les aliments riches en antioxydants

GC - noix - pixabay
Photo by Przemysław Trojan – Pixabay
ツ travailler le foie

« En matière de santé, « le foie est le général des armées », a toujours proclamé la médecine traditionnelle chinoise. Sa mission suprême est de réguler la circulation du sang et la répartition de l’énergie. Il agit comme une éponge, stockant ou restituant du volume sanguin au gré des besoins de l’organisme : en phase d’activité physique, il libère du sang pour nourrir les muscles. Au repos, il rappelle le sang pour le filtrer et en éliminer les déchets. » (extrait du site Alternatives santé)

Il est donc de bon ton que ce dernier soit au maximum de ses capacités pendant la saison hivernale… 😉 Il s’agit de faire une cure drainante et qui active le foie avec des plantes comme l’artichaut, le pissenlit, le chardon marie, le romarin, etc. Vous pouvez vous référer à notre recette pour nettoyer et régénérer votre foie à visée générale (attention infusion amère! 😉

tisane dépurative © Ivan Olivier Photographie (2)

ツ plantes médicinales à visée circulatoire

En prévention, vous pouvez également vous préparer des infusions de plantes médicinales à visée circulatoire, 3 à 4 tasses par jour, par cures de 3 semaines. A renouveler plusieurs fois dans l’année. Quelques idées de plantes à associer:  mélilot (bon fluidifiant sanguin) + vigne rouge (résistance et maintien du bon fonctionnement des petits vaisseaux)  + marron d’inde (fortifiant et favorable à un bon retour veineux ) + hamamélis (diminue la perméabilité capillaire, augmente le tonus veineux) + aubépine (circulation artérielle et coeur)

On pourra citer 2 autres plantes favorables à la micro-circulation: le chrysanthellum (vasodilatateur et agit sur la circulation périphérique) à prendre en gélules et le ginkgo biloba (évite la formation de caillots, tonifie la circulation sanguine capillaire, améliore la circulation veineuse et artérielle) à prendre en extraits standardisés ou en gemmothérapie.

GC - ginkgo biloba - pixabay
Photo by David Yu – Pixabay
ツ homéopathie

En traitement de fond homéopathique, il existe un remède bien indiqué pour la maladie de Raynaud. Il s’agit de Secale cornutum. Il agit sur les troubles de la circulation sanguine, aide à soigner les engelures et soulage les sensations de froid / engourdissements pouvant être accompagnés de crampes. D’après certaines sources littéraires, il est conseillé de prendre Secale cornutum 5 CH pendant 4 mois, la posologie est de 5 granules matin et soir en dehors des repas, à laisser fondre sous la langue. Renseignez-vous auprès de votre médecin homéopathe pour plus de conseils.

ツ réflexologie plantaire

D’après Ariane Garreau Bourel, naturopathe et réflexologue, le syndrome de Reynaud est généralement soulagé avec la réflexologie plantaire et palmaire, surtout si l’on administre également les plantes nécessaires à la circulation sanguine. Le protocole général proposé par votre réflexologue est souvent suffisant. Il peut insister sur certaines zones réflexes comme le foie, le système circulatoire… Une séance tous les 15 jours jusqu’à amélioration des signes est conseillée. (Sa page FB)

Il est souvent nécessaire d’y ajouter une approche psychosomatique énergétique. Le sang représente la vie et il est souvent conseillé de prendre conscience des doigts individuellement touchés ou des autres organes qui peuvent être concernés. Chaque organe et même chaque doigt de la main possède une symbolique: à chacun sa propre réflexion et sa propre approche! Nous sommes tous différents!

Synergie Raynaud© Ivan Olivier Photographie (29)

ツ a lire, pour rire 😉

Un chouette article d’Alpine Mag sur l’onglée… https://alpinemag.fr/putaindonglee/

– Précautions –
Ne pas ingérer. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent. Uniquement chez l’adolescent et l’adulte. Ce produit contient 5 huiles essentielles différentes. Son utilisation est exclusivement destinée à un usage local. Jamais sur l’ensemble du corps, et encore moins, du visage!

– Contre-indications
(Re)lire la FAQ des Huiles Essentielles pour leur bonne utilisation… Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez l’enfant ou les personnes épileptiques. A éviter également chez les personnes allergiques aux fruits à coques, les personnes sous anti-coagulants ou ayant des antécédents de cancer hormonodépendant.

– Rappels importants –
Si vous réalisez des recettes présentées sur ce site, nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles allergies, réactions ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage. Les informations décrites plus haut sont mises à votre disposition à titre indicatif et informatif selon des propriétés traditionnellement reconnues. Elles sont la synthèse de lectures de différents ouvrages scientifiques ou traditionnels réputés ainsi que de différentes formations/expériences personnelles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni même engager notre responsabilité. Les dosages, que ce soit en gélules, plantes simples, teintures mère, huiles, huiles essentielles… sont donnés à titre indicatif.
De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Gratteron et Chaussons de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé. Pour toute prescription médicale, avis et dosages, bienfaits et effets secondaires, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.

logo gratteron et chaussons

Principales Sources: Formation herboristerie ELPM – Formation refléxologie plantaire EFR – Formation aromathérapie scientifique D.Baudoux – Le petit larousse des Huiles Essentielles – Ma bible des huiles essentielles (par D.Festy) – L’aromathérapie (par D.Baudoux) – Le grand guide de l’aromathérapie et des soins beauté naturels (éd. J’ai Lu) – Le guide Terre Vivante des Huiles essentielles – Se soigner par l’homéopathie (éd. Marabout) – La Phytembryothérapie (éd. Amyris) – Site Aroma Zone – Site Passeport Santé – Site Wikipedia – Site Homéopathie – Site Santé-Médecine – Site Santonaturel – Site La Compagnie des Sens

À propos des auteurs de G&C

Nous sommes Mélanie et Ivan, 2 passionnés d'escalade et de plantes médicinales, 2 amoureux de montagne et de nature! Depuis 2016, à travers Gratteron et Chaussons, nous vous faisons (re)découvrir les jolies falaises de France (et d'ailleurs!) et le savoir-faire des plantes médicinales pour les grimpeurs (mais pas que!). Ivan est grimpeur-photographe, cordiste et pompier volontaire, vous pouvez retrouver ses prestations ICI. Mélanie est conseillère en plantes médicinales, coach en cosmétiques végétaux DIY et réflexologue, vous pouvez jeter un oeil à ses ateliers et séances ICI. Et si vous souhaitez nous donner un coup de pouce avec notre cagnotte collective participative, c'est PAR LA! Un grand merci! :) A bientôt!


2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. guilbault dit :

    Bonjour/bonsoir à tous
    toujours un plaisir de lire les articles ( quand je prend le temps de les lire)
    mais ils sont toujours intéressant, et je vous en remercie.
    en huile essentielle qui peut être utilisé aussi pour la maladie de Raynaud, et le cyprès, quelques gouttes (2/3 max) en massage est très efficace aussi 😉
    @ une prochaine j’espère
    Samuel

    1. Mélanie dit :

      bonjour Samuel 🙂
      Merci de prendre le temps de lire nos longs articles 🙂 Nous essayons d’être toujours le plus complet possible afin de vous offrir une information de qualité!
      Oui, tu as raison, le cyprès est également une très bonne HE circulatoire. Pour notre part, nous l’intégrons à d’autres synergies. Pour Raynaud, nous préférons celle présentée dans l’article. Mais si cette dernière te convient, alors continue de l’utiliser! c’est top! Attention, cependant à son utilisation: pas dans le cas de cancers hormono dépendants… Pour les personnes souffrant régulièrement de Raynaud, une seule HE n’est souvent pas suffisante, une synergie est plus appropriée afin de jouer sur plusieurs tableaux.
      Merci pour ta contribution et à très bientôt ici ou sur FB! 🙂
      Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *