Gratteron&Chaussons a 1 an et vous offre des cadeaux dédicacés!

☆ 1 an ! ☆ La tribu des grimpeurs-cueilleurs fête ses 1 an avec vous! Oui, oui! Déjà! 1 an d’échanges et de partages, de rencontres humaines et caillouteuses, de recettes médicinales et de petits bonheurs, de bivouacs et de nuits étoilées. On vous a prévu un article « récapitulatif » de cette 1ère année et surtout, si vous lisez jusqu’au bout, n’hésitez pas à tenter votre chance pour gagner des cadeaux colorés! 😉

Sommaire cliquable pour aller directement aux points qui vous intéressent!

La tribu des grimpeurs-cueilleurs s’agrandit!
1 an de petits bonheurs et de grandes (r)évolutions de Mélanie
1 an de petits bonheurs et de grandes (r)évolutions d’Ivan
Place aux cadeaux, on fête nos 1 an chez G&C!



ღ La tribu des Grimpeurs-Cueilleurs s’agrandit!

Gratteron et Chaussons est né sur notre idée de réunir nos 2 passions: l’escalade pour Ivan, les médicinales pour Mélanie. Un site de niche, relativement spécialisé, et qui pourtant, depuis 1 an, voit ses nombres de visites augmenter. Mélanie, travaillant en magasin bio en haute-ariège, terre de montagnes et de falaises, avait fait un constat: beaucoup de clients sont des grimpeurs, plutôt falaisistes, adeptes d’une vie « plus saine » autant par l’alimentation que par le bien-être holistique. Si tel est le cas en Ariège, il devait bien avoir d’autres férus de grimpe s’intéressant aux médicinales ailleurs en France… Le site des grimpeurs-cueilleurs est donc né le 10 juin 2016 avec des lecteurs fidèles rejoignant chaque mois, un peu plus nombreux, la tribu!

ツArticles à re-lire!
Vos 3 articles médicinaux préférés
IVA_098317 copie
ツG&C en chiffres

Depuis sa naissance, en 1 an, nous n’avons pas chômé pour vous délivrer du contenu de qualité dans nos thèmes de prédilection! G&C, c’est donc: 51 articles d’escalade dont 15 falaises, 11 matos, 8 interviews > 22 articles de médicinales dont 10 recettes et 5 fiches de plantes à cueillir > 7 rocktrips dont 2 en Espagne, 1 en Dordogne, 1 dans le Lot et beaucoup de journées passées dans les Pyrénées ou en Provence (voir notre page Petit Poucet) > 36 dégaines et plus du double de mousquetons > 6 paires de chaussons et 5 ressemelages > 4 parutions dans le magazine Plantes et Santé (mais pas encore dans un magazine de grimpe 😉 ) > Plus de 800 photos pour illustrer les articles > 1 e-book des grimpeurs-cueilleurs (d’autres devraient suivre mais nous passons déjà beaucoup de temps sur le site internet et en falaise! 😉 ) > Plus de 35000 visites et presque 1100 fans Facebook > 40 doigts de mains et de pieds > 8 pattes de chats > 1 camion qui se refait tout beau.

ツun nouveau camion pour les grimpeurs cueilleurs!

Parce qu’il est plus cher à nos yeux qu’un hôtel 5 étoiles et que nous avons voulu un camion encore plus cocoon et adapté à nos rocktrips, nous avons décidé de le ré-équiper entièrement. Ivan a retiré l’ancien aménagement il y’a un mois. Depuis, un parquet tout neuf en bois a vu le jour, l’électricité a été installée avec batterie auxiliaire et panneau solaire, l’isolation a pris la forme de revêtement de liège. Il reste encore tout l’habillage bois, prises, spots à monter, les meubles et la banquette-lit à installer. Nous vous reparlerons sûrement de cette transformation dans un article. Dans tous les cas, vous pouvez suivre l’avancement des travaux sur notre page facebook… 😉

GC- camion des grimpeurs-cueilleurs - concours photos petzl
⇈ Sommaire ⇈


ღ Les petits bonheurs et les grandes (r)évolutions de Mélanie

ツpetits bonheurs et plénitude

Habiter au pied des montagnes, partir en camion, bivouaquer, rejoindre les falaises, grimper, progresser, profiter de notre jardin mandala avec vue sur les montagnes, faire des câlins à mon chéri, à Sierra et Gaïac, voir s’épanouir les plantes, avoir le chant des oiseaux pour s’endormir et se réveiller, partager, échanger, rencontrer, rester avec une âme d’enfant, s’émerveiller, contempler, sentir, gouter et jouer!

 

[¤Conserver son âme d’enfant…¤]???????????? ????#escalade #grimpedarbres #cochonpendu #grimpeurscueilleurs #lifestyle #outdoor #climb_girls #climbing_is_my_passion

Une publication partagée par ???? Gratteron et chaussons ???? (@gratteron_et_chaussons) le

 


 

ツ1 année de renaissance – 1 jeu à 4 mains

Une année riche, une année qui est passée à la fois vite et lentement, une année pour ré-apprendre la vie… Nous avons écris le premier article de G&C vers ma 2e chimio. Des chimios et des effets secondaires pour un lymphome de Hodgkin. 4 vrais mois à apprendre la patience, à partager à 2 des moments ne pouvant pas s’oublier mais qui font voir la vie comme unique et à relativiser pour tout le reste. Je ne regrette pas cette expérience qui ouvre à plus de compassion, à plus d’humilité et à plus de pleine conscience. Je ne la regrette pas mais je ne voudrai pas la réitérer… G&C et nos rockrips m’ont permis de garder un cap, de me changer les idées, de nous mettre un autre objectif en commun. Le bonheur est à portée de mains: des mains sur la roche, des mains dans la terre, des mains pour caresser, réconforter, toucher, construire, se nourrir et taper sur un clavier. Le bonheur s’échange & se partage et les mains peuvent en être un bon vecteur. Les mains des grimpeurs se reconnaissent, celles des jardiniers-cueilleurs aussi. Des mains de grimpeurs-cueilleurs riches de sens.

gratteronetchaussons © Ivan Olivier Photographie (1)

ツEn avant pour la suite de la grimpe!

Il y’a un an, je ne grimpais pas en tête et j’allais en moulinette dans du 4sup jusqu’au 6a en tirant à certaines dégaines dans du 5c/6a. Aujourd’hui, je grimpe régulièrement en tête dans du 5a/5b et j’ai sans doute autant de 6a que de 5c à mon actif en tête. Je trouve souvent ces dernières plus « dangereuses » que des 6a ou 6b. Je grimpe en moulinette jusqu’à du 6c et j’ai réalisé dernièrement ma première 6c+ sans tirer aux dégaines mais en me mettant 2 ou 3 fois dans le baudard… 😉  J’essaie des mouvements également en moul’ dans des 7a et 7b, mais pour le moment, en règle générale, je m’arrête aux 2e ou 4e points, complètement daubée! (Edit du 22/06/17: 1ère 7a réalisée jusqu’au relai! Je vous rassure: en moul’ bien sèche et en me mettant souvent dans le baudard! Mais je suis allée au bout, et çà j’en suis fière! 😉 )

GC - citation Climb and love

Il y’a un an, dans notre bio, je notais: « Mon objectif ? Pouvoir grimper dans toutes les gammes du 6 afin d’avoir un large éventail de falaises et de lieux à découvrir ! Et puis un jour, oser grimper toutes les voies en tête ! » Bref, 1 an après, je trouve que j’ai déjà pas mal avancé! 🙂 Il n’y a que sur la grimpe en tête où si je ne le sens pas, je n’y vais pas…  Peut-être parce que j’ai commencé l’escalade à 30 ans, peut-être parce que j’ai eu 2 années d’errance médicale, peut-être parce que je suis peureuse tout simplement dès que mes pieds sont au-dessus du point. Mais je n’ai aucun tabou à ce sujet. Chuter n’est pas naturel. J’ai appris à chuter d’un cheval quand je faisais de l’équitation, j’apprendrai sans doute à chuter en escalade…

Aujourd’hui, mes techniques personnelles pour essayer de vaincre cette fameuse peur de la chute, ou en tout cas pour m’améliorer, sont:

– 1° d’aller de temps en temps en salle et de grimper le plus souvent en tête même si je dois faire une bicolore. Essayer de me lâcher volontairement ou quand je suis daubée surtout en dévers. La salle avec ses points rapprochés est idéale pour çà!
– 2° de grimper des voies en tête en falaise dans des cotations où normalement, je suis à l’aise. Pour m’habituer et parce que c’est gratifiant. Je peux aussi aller dans des voies en tête et dire à Ivan: « bon j’y vais, comme çà si j’y arrive tu n’as pas besoin d’y aller et si j’y arrive pas, ben t’iras me mettre la moul’ et au moins, je pourrai la faire entièrement » Autant vous dire que selon mon humeur du moment, je peux vaincre ma peur sur certains mouv’ (Aller Mélanie, si tu étais en moul’, tu ne serais pas tombée, alors vas-y. En plus, là, tu ne risques rien si tu tombes) et oser pour arriver au relai…. Et d’autres fois, buter sur un passage où je ne suis pas certaine d’y arriver (contrairement à la salle, tu ne peux pas attraper une autre prise de couleur… :p ), puis essayer de monter un peu, redescendre au point, remonter, puis redescendre et annoncer « Bon, ben, non là franchement je le sens pas, tu peux me redescendre et me mettre la moulinette ».
– 3° de faire du bloc: pour se faire les bras, apprendre à désescalader, à se rétablir ou à maitriser ma chute depuis le haut (en salle pour cette dernière).
– 4° d’aller dans des voies plus dures en moulinette, pour apprendre d’autres mouv’, et m’améliorer en terme de technicité, de puissance, de confiance et ainsi de relever mon niveau où je suis à l’aise.
– 5° de déclipper automatiquement les dégaines quand je suis en moulinette pour apprendre à me positionner et à lire la voie.
– 6° et ne me dites pas qu’on grimpe mieux en tête qu’en moul’ ou qu’on a plus de plaisir à grimper en tête, ou encore que la moulinette n’est pas de l’escalade… j’ai déjà mes réponses toutes prêtes pour ces remarques… 😉

GC - Blocs Laramade Ariège Mélanie

⇈ Sommaire ⇈


ღ Les petits bonheurs et les grandes (r)évolutions d’Ivan

ツpetits bonheurs et plénitude

Il n’y a aucun moment ordinaire, chaque instant mérite d’être vécu à 100%, c’est ce que j’essaye de me répéter chaque jour, grimpe ou pas grimpe, en forêt ou dans une ville. Le bonheur se cultive au quotidien comme un magnifique jardin qui fleurit en permanence.

France - lac du Passy (2012) Ivan Olivier Photographie©

Accepter la vie comme elle est, avec beaucoup d’humilité et d’amour apporte la clef d’un bonheur paisible dans chaque petite chose vivante autour de nous,  une fleur, un sourire, un beau coucher de soleil, le bruit du vent au travers des feuilles, ou une belle ligne en falaise font naître de belles émotions qui m’emplissent de joie et de bonheur.

Contrairement à quelques années, je parle maintenant d’escalade plaisir et ce, quelque soit le niveau. Chaque cotation, de la plus facile à mon niveau maximum,  me procure des petits bonheurs simples : maîtriser son corps, vaincre le doute, se surpasser, grimper seulement ou encore partager un moment d’amitié ou de complicité. Mon principal petit bonheur arrive quand on part en rocktrip vers des falaises que l’on ne connait pas car le bonheur n’a pas d’adresse. Il se déplace de falaise en falaise pour offrir des moments furtifs à ceux qui savent les saisir (ça tombe plutôt bien d’avoir le petit camion!).

Vermell de Xincarro – secteur de droite
ツce que j’ai vécu en 1 an

(En un an, je suis passé par plusieurs stades émotionnels, du « moins bon » au plus joyeux. Ce n’est pas la « meilleure » année mais on peut dire que qu’elle a été la plus enrichissantes au niveau des expériences de vie, celle qui aura bousculé le plus de préjugés et qui m’aura fait le plus grandir).

L’investissement personnel auprès d’une personne malade n’est pas toujours conciliable avec d’autres impératifs familiaux, sociaux ou professionnels. Je n’est donc pas repris de travail en refuge et j’ai perdu un certain nombre de copains, peut-être de leur coté, par peur de la maladie ou simplement que donner des nouvelles de mon coté n’est pas mon point fort. Vivre auprès de sa compagne durant la maladie, la soutenir et l’accompagner sur une longue période est très éprouvant tant au niveau physique que psychologique, une vie différente à la maison, et puis l’épreuve du stress, de l’épuisement. Ce fut un bouleversement de la vie quotidienne avec des répercussions importantes et longues. Mais dès que la santé de Mélanie permettait d’aller dehors et de pouvoir grimper, nous y allions.

Je grimpais en cherchant un sens à ma vie; et ça a marché. J’allais grimper et photographier le monde.

france-saint-remy-de-provence-ivan-olivier-photographie-12

Au travers les expériences de ce cancer et de la rémission, la vie m’a appris à relativiser les problèmes, à prendre du recul, à travailler le discernement et le lâcher prise sur les événements.

J’ai enchaîné sur un choix pour l’éducation nationale que je ne reconduirai pas. Un an dans un collège et je vois qu’on ne montre que du négatif aux gamins et l’exemple des adultes sur l’absentéisme au travail m’a hérissé le poil. On leur explique que la planète est foutue sans donner de solution, on préfère les réprimander plutôt que de leur apprendre la vie. Je préfère leur transmettre l’idée que la planète est belle et la positive attitude. Vers le bonheur simple de la vie!

Je ne me demande pas où j’irai demain. Pour l’instant, je sais où je suis. Je suis adossé contre la croûte terrestre, écrasé par le bonheur d’être vivant, ici et maintenant. Je veux en profiter! Ma place dans le monde, je l’inventerai à chaque pas et la confiance en moi je l’agrandirai au fur et à mesure des déclenchements de l’appareil. Merci à Mélanie et à mes parents de me pousser à m’engager vers une formation photo.

lokki-kombucha-ivan-olivier

ツEn avant pour la suite des aventures!

On compte environ 6700 sites d’escalade dans le monde. On vit à peu près 30000 jours. Si l’on considère l’existence sous un angle mathématico-géographique, on devrait passer environ 5 jours sur chaque falaise.

Il faut se rendre à l’évidence. J’aimerais aller dans tous les pays du monde. Je ne trouverai pas le repos dans l’immobilité. Untel veut devenir une star, un autre posséder un yacht. Je veux juste visiter le maximum de cailloux et pourquoi pas un jour grimper dans le 8. Certains veulent faire de leur vie une œuvre d’art, je compte en faire un long voyage. Je n’ai pas l’intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas aussi exigeant. Grimpeur et photographe, ça me suffit. Je veux traverser la vie, curieux et détendu, avec le soleil en prime. Prendre le temps d’être futile. De s’adonner à des activités « non productives » pour l’économie mais enrichissantes d’une autre manière. Le monde est ma maison.

Et puis j’ai décidé (après moultes réflexions) de devenir sapeurs-pompiers et auteur-photographe, c’est une quête d’intensité. Sauver des vies et raconter le monde. Refuser de se soumettre à l’ennui. S’autoriser à devenir une nouvelle personne à chaque étape. Les couches de vécu accumulées favorisent l’acquisition permanente de nouvelles compétences.

⇈ Sommaire ⇈


ღ Place aux cadeaux, on fête nos 1 an chez Gratteron et Chaussons!

Nous avons découvert Qwetch grâce à notre amie, Laury <3, qui avait offert une bouteille à Mélanie pendant ses chimios. Nous l’avons très rapidement adoptée, nous vous l’avons conseillée et la marque nous avait envoyé une théière Mobilithé pour nous remercier de notre 1er article. Par la suite, nous avons décidé d’en commander plusieurs et de les faire marquer du logo de Gratteron et Chaussons… pour avoir trop la classe aux pieds des voies… et surtout pour avoir une boissons bien fraîche même en plein soleil!

Retrouvez nos posts et plus d’informations sur les produits Qwetch:
Mobilithé chaude ou froide, c’est Qwetch qu’il vous faut!
Mobilithé: la mug-théière pour les grimpeurs-cueilleurs!

concours1anqtechgratt © Ivan Olivier Photographie (4) copie

ツQwetch aux couleurs de G&C!

Qwetch, on aime pour leur qualité et leur écologie mais aussi pour leurs couleurs flashy, pétillantes et pleines de vie! Vert-citron à l’image de Mélanie green girl et fan de plantes, Orange pour Ivan dynamique et créatif, Bleu turquoise pour la liberté, l’eau et le ciel, Rose magenta pour le bonheur et parce que c’est la couleur de la 1ère bouteille offerte à Mélanie. Rajoutez à ces couleurs le logo de Gratteron et Chaussons, et vous voila avec des bouteilles isothermes de grimpeurs-cueilleurs.

concours1anqtechgratt © Ivan Olivier Photographie (5)

ツvous voulez la vôtre?

Ces bouteilles vous font envie? Vous souhaitez avoir votre exemplaire à emmener aux pieds des voies, en rando ou en cueillette? Alors tentez vite votre chance car nous vous offrons 3 bouteilles isothermes! 3 bouteilles = 3 gagnants! Alors quelle est votre couleur préférée?! 😉 Vous avez 2 options possibles pour participer au tirage au sort:

concours1anqtechgratt © Ivan Olivier Photographie (3)

1ère option via le blog

Si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à la newsletter de Gratteron et Chaussons puis laissez un commentaire (avec la même adresse d’abonnement!) sous cet article en nous racontant votre plus belle histoire de grimpeur et/ou cueilleur. Dites-nous également quelle couleur de bouteille vous souhaiteriez avoir entre orange, vert et magenta.

 2e option via facebook

Likez notre page FB puis laissez un commentaire sous la publication FB dédiée à cet article (épinglée en haut de notre mur) en nous joignant votre plus belle photo de grimpeur et/ou cueilleur, en nous mentionnant votre couleur de bouteille préférée (vert, orange ou rose) et en invitant/taguant 2 amis à participer.

concours1anqtechgratt © Ivan Olivier Photographie (2)

☆ Conditions de participation ☆

– ce jeu est ouvert jusqu’au 17 juillet 2017 minuit. Toute inscription plus tardive sera considérée comme nulle.
– il ne sera désigné que 3 gagnants par tirage au sort, 1 bouteille isotherme par gagnant.
– 3 bouteilles isothermes Qwetch 500ml sont mises en jeu: 1 verte, 1 orange et 1 magenta. Si les 3 gagnants veulent les mêmes couleurs, il sera effectué un 2e tirage au sort pour désigner les couleurs à chaque gagnant.
– jeu ouvert aux grimpeurs de France métropolitaine
– 1 seul commentaire sous cet article et sous la publication fb sera accordé par participant afin de ne pas fausser le tirage au sort
– chaque participant peut cumuler ses chances de gagner en participant à la fois aux commentaires du blog et aux commentaires facebook
– les réponses laissées par mail, sur un autre article que celui concerné par ce concours, une autre publication fb ou par tout autre moyen, seront considérées comme nulles
– les commentaires sous cet article sans l’abonnement ou avec une autre adresse mail seront considérés comme nuls.
– les commentaires fb sans les « likes » de pages seront également considérés comme nuls

⇈ Sommaire ⇈

Bonne chance à tous !
Bonne grimpe et bonne cueillette !

logo gratteron et chaussons

 

19 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Merlin Véronique dit :

    La dernière fois que j’ai grimpé j’ėtais enceinte de Maxime, joli souvenir et belle école pour apprendre à accepter l’instant présent . Maintenant je fais du yoga et je retrouve les mêmes leçons de vie. » Aujourd’hui il en est ainsi, je n’ai pas accès à cette posture « et je l’accepte… longue vie à gratteronetchausson .
    Je participe volontiers à votre jeu concours pour une bouteille orange. Sur vos conseils j’en ai acheté une et offert une ã Manon elles sont super ces bouteilles! Des bisous à vous

    1. Mélanie dit :

      Et tu n’as pas envie de retourner en falaise? Héhé, en tout cas, top que nos articles t’aient convaincue pour ces bouteilles! Elles ne sont pas données mais vraiment bien! Ta participation est bien enregistrée!

  2. Manon dit :

    Super article!! j’aime beaucoup vos visions de vie et grimpe!! Pour ce qui est de mon histoire grimpeuse-cueilleuse je dirais que j’en suis encore au stand de la récolte de thym sur le rocher… et j’aime quand j’en saupoudre mes plaques de légumes qui vont griller au four, de pouvoir me remémorer le soleil, la brise, la sérénité et les sourires des amis de tous ces moments en falaise… à partager encore plus avec vous!

    1. Mélanie dit :

      alors?! ca t’a parlé la partie sur la moul’?! hihi! Le thym est une excellente plante médicinale alors… tu fais bien d’en ramasser! N’oublie pas de t’en garder un peu pour les infusions pour l’hiver… 😉 On va à la ramade?! 😉

  3. Que d’émotion en lisant votre article. Merci pour ces partages si authentiques et si inspirants.
    Je me réjouis pour vous de tous les bons moments présents et à venir.
    La tribu des grimpeurs-cueilleurs a de la chance d’avoir de tels ambassadeurs, conteurs, photographes, herboristes et j’en passe …
    Plein de bises

    1. Mélanie dit :

      Quand viens tu découvrir tout cela pour de vrai avec nous?! Merci Flo pour ton joli message et qui nous touche! <3

  4. Merci pour cet article plein d’optimiste! Mon plus beau moment de grimpeur/cuilleur, c’est quand je fais le tour de notre jardin avec mon homme et qu’il me raconte tous les noms de plantes, on en cueille quelques unes pour s’en faire une salade ou une tisane 🙂

  5. Merci pour cet article plein d’optimiste! Mon plus beau moment de grimpeur/cuilleur, c’est quand je fais le tour de notre jardin avec mon homme et qu’il me raconte tous les noms de plantes, on en cueille quelques unes pour s’en faire une salade ou une tisane 🙂
    La couleur que j’aimerai : le mangenta

    1. Mélanie dit :

      Merci pour ta participation Stéphanie 😉 Ton homme est aussi herboriste? Jardinier? C’est vrai que c’est tellement chouette de pouvoir ramasser dans son jardin ou lors d’une promenade ce qui agrémentera nos repas ou nos boissons! 🙂

  6. Comme d’habitude! Super article, avec une vision de la vie qui est à notre sens, également la meilleure!! Vivre simplement, sainement, avec ses émotions, et se laisser guider!!
    On vous souhaite que la suite soit aussi heureuse que le début!!

    1. Mélanie dit :

      tu voudrais pas venir installer ta structure ici en ariège?! Entre nos mains et G&C sont vraiment très complémentaires et dans la même lignée!! 😉

  7. Charlotte dit :

    C’est chouette ce petit bilan! C’est une bonne chose de se poser et faire le point de temps à autre, on a tou.te.s besoin de regarder la route accomplie pour savoir quel chemin suivre. Je suis contente de voir que vous conservez votre ligne éditoriale et votre vision de la grimpe. Pour être honnête, j’ai souvent suivi les blogs de grimpeurs.euses qui passaient de « l’escalade, un mode de vie holistique » à « objectif traction à deux doigts sur pan gullich », et je trouve que c’est vraiment dommage parce que le discours devient plus culpabilisant qu’autre chose. Bien sur on peut chercher la performance, mais à mon sens, le sport ne s’est jamais résumé à comparer ses stats et parfois la limite est mince entre les discours qui motivent et ceux qui écœurent. Alors longue vie à G&C! Merci pour ce que vous faites! (et la gourde est vraiment belle en verte!)

    1. Mélanie dit :

      ahah! très bon choix le vert! 😉 Merci beaucoup pour ton commentaire! Pour les 2 doigts sur le pan gullich, et bien figure toi que je ne tiens pas à avoir de l’arthrose à 50 ans ni à aller dans du 9… 😉 QUant à Ivan même si cela peut lui arriver de s’amuser dessus, c’est loin d’être régulier et ultra performant! lolilol. Et puis il y’a bien d’autres blogs/sites parlant d’entrainement, de progression et d’exercices. Ce n’est pas notre but. Il faut avouer que ces sites fonctionnent bien. Mais qu’importe, nous on préfère profiter de nos rocktrips, d’apprécier ce qui nous entoure, de continuer à donner nos « conseils » médicinaux, sans se mettre la pression pendant 3 mois dans un projet grimpe. Ce n’est pas ce qui nous intéresse. On ne va pas se mentir en disant qu’on ne souhaite pas s’améliorer mais nous le voyons surtout d’une manière d’aller voir encore plus de falaises! Et enfin, nous nous sommes également aperçu en parlant avec les grimpeurs que nous rencontrons au pied des voies, que la grande majorité est dans le 5/6a, ceux qui peuvent grimper plusieurs fois par semaine sont aussi dans le 6b/7a, un peu moins dans le 7b/c et rarement dans le 8…. Nous voulons continuer à promulguer une escalade qui touche tout le monde, en cotoyant des falaises allant du 4/5 au 8! Merci à toi de nous suivre depuis quasi le début, on espère que tu continueras à apprécier nos articles de grimpeurs-cueilleurs! Et si un jour tu passes par ici… 😉

  8. Marlène dit :

    Merci de nous faire revivre cette année tellement enrichissante.
    Je suit ce blog depuis sa création et je suivais Mélanie avant…mais quel bouleversement dans ce blog qui vous ressemble tant! Je participe avec joie et vous souhaite tous le bOnheur du mOnde! Je choisis la couleur peps Orange ???? bonne continuation!

    1. Mélanie dit :

      c’est clair! toi tu fais partie des « anciennes » et je suis ravie que tu aies continué à « me » suivre! Bon, je ne sais pas si tu grimpes, mais, ce blog parle encore de plantes et de recettes… 😉 moins cosmétiques purs mais plus médicinales. Bouleversement, je ne sais pas, un fil de vie qui s’intensifie et qui est plus dans nos aspirations et inspirations, oui! Merci Marlène! Et j’espère que tout va bien de ton coté!

  9. ricardo dit :

    super j’ai bien aimer le petit moment partagé avec vous deux et quand Mélanie a grimpé ce beau 6a nommé ( fée ce qu’il te plait) et c’est ce qu’elle a fait car les conseils du flasheur ne lui plaisait pas !!
    j’aime lire vos rubriques et voyager un peu à travers vos récits .
    je regarde aussi les recettes que vous proposez mais je suis plus doué pour faire la cuisine que pour faire des potions.
    et pour finir continuez dans votre lancée, c’est super !
    ( orange pour la couleur)

    1. Mélanie dit :

      salut ricardo! Merci pour ta participation mais aussi de nous avoir rejoint ce jour là à grézian!
      pour les potions…. c’est souvent bien plus facile que de faire la cuisine… enfin, si tu suis la recette! ahah!! 🙂 Et n’hésite pas à nous dire quand tu viens grimper en ariège!! Nous avons revu romain pagnoux à explos festival, il devrait nous montrer vers l’automne une des falaises qu’il est en train d’équiper dans les hautes pyrénées 😉

  10. maudmaud dit :

    Bonjour,
    Je souhaite participer!
    Je choisis la bouteille verte.
    Etant donné que je vis en Savoie les randos et les cueillettes ça me connait ^^
    J’adore particulièrement quand je rencontre des bouquetins quand on va cueillir des plantes de montagne.
    Je suis abonnée à la NL (maudmaud8@hotmail.com)
    Merci et bonne journée!!

    1. Mélanie dit :

      Bonsoir Maud, Merci de ta participation! Tu grimpes aussi? Ou tu es cueilleuse à plein temps?! 😉 Pour ma part, j’ai fais une partie de mes études d’architecte paysagiste à Genève, j’habitais à annemasse et oui, il y’a de quoi faire en plantes par la bas! J’y ai fais aussi quelques stages botaniques avec l’école des plantes médicinales! 🙂
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *